Assurance vie et sucession

guylsa - 12 févr. 2018 à 17:57 - Dernière réponse : djivi38 18877 Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 19 juillet 2018 Dernière intervention
- 15 févr. 2018 à 20:54
Bonjour,
Je souhaiterais ouvrir un compte assurance vie pour y déposer le montant d'un héritage venant de mes parents et désigner mon épouse en premier bénéficiaire et ensuite nos deux enfants. Nous sommes mariés sous le régime de la séparation de bien et nous avons fait une donation entre époux de l'usufruit.
J'ai deux autres enfants d'une première union, quel serait leur droit sur cette assurance, si je décédais?
Mon épouse a une petite retraite et je souhaiterais, si je venais à décéder, qu'elle puisse bénéficier de cet argent.
Je vous remercie pour votre aide.
Afficher la suite 

Votre réponse

7 réponses

Meilleure réponse
djivi38 18877 Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 19 juillet 2018 Dernière intervention - 12 févr. 2018 à 20:54
1
Merci
bonjour,

"J'ai deux autres enfants d'une première union, quel serait leur droit sur cette assurance, si je décédais? "

s'ils vous ne les inscrivez pas comme bénéficiaires de votre AV, ils n'auront aucun droits dessus.

cdt.

Merci djivi38 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 14126 internautes ce mois-ci

djivi38 18877 Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 19 juillet 2018 Dernière intervention - 15 févr. 2018 à 20:54
"s'ils vous ne les inscrivez..." Pfffft ! Évidemment il fallait lire "SI vous...." Désolée pour cette erreur d'inattention ! :-/
Commenter la réponse de djivi38
Meilleure réponse
condorcet 26507 Messages postés jeudi 11 février 2010Date d'inscription 19 juillet 2018 Dernière intervention - 13 févr. 2018 à 10:27
1
Merci
Mon épouse a une petite retraite et je souhaiterais, si je venais à décéder, qu'elle puisse bénéficier de cet argent.
Vous pouvez la désigner "bénéficiaire" de cette assurance-vie.
Si elle venait à décéder avant vous, il vous suffirait de désigner d'autres "bénéficiaires" par un avenant au contrat initial.

Merci condorcet 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 14126 internautes ce mois-ci

guisla 10 Messages postés jeudi 23 octobre 2014Date d'inscription 15 février 2018 Dernière intervention - 15 févr. 2018 à 19:59
Bonsoir,
Merci beaucoup pour votre réponse. Si je comprends bien le ou les bénéficiaires seuls pourront récupérer le capital à mon décès et si mon épouse venait à décéder avant moi, je serai libre de choisir mon ou mes bénéficiaires de mon choix sans que la succession rentre en jeu à mon décès?
Merci pour votre aide.
condorcet 26507 Messages postés jeudi 11 février 2010Date d'inscription 19 juillet 2018 Dernière intervention > guisla 10 Messages postés jeudi 23 octobre 2014Date d'inscription 15 février 2018 Dernière intervention - 15 févr. 2018 à 20:03
je serai libre de choisir mon ou mes bénéficiaires de mon choix sans que la succession rentre en jeu à mon décès?
Bien sûr.
Veuillez excuser la comparaison.
Lorsque l'on change de voiture, il suffit de rencontrer son assureur et de lui fournir les éléments utiles pour assurer la nouvelle en remplacement de la précédente, en signant un avenant.
Gayomi 3474 Messages postés dimanche 17 mars 2013Date d'inscription 19 juillet 2018 Dernière intervention - 15 févr. 2018 à 20:09
La seule limite serait si vos placements faisaient que la réserve héréditaire d'un de vos enfants soit trop atteinte. Il pourrait alors, par une procédure judiciaire, faire réintégrer une part du capital-décès à votre succession, de sorte qu'il je soit pas lésé.
Commenter la réponse de condorcet
Gayomi 3474 Messages postés dimanche 17 mars 2013Date d'inscription 19 juillet 2018 Dernière intervention - 12 févr. 2018 à 19:10
0
Merci
Vous pourrez lors de la souscription de l'AV en choisir le ou les bénéficiaires. La clause pourrait débuter par "mon épouse, à défaut nos enfants communs" vous êtes libre pour la suite, ce peut être "vivants ou représentés à défaut mes héritiers" ou autre clause plus précise. C'est à vous de réfléchir à vos souhaits au cas où chaque bénéficiaire désigné ne serait plus en vie au jour de votre succession.
Commenter la réponse de Gayomi
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une