Taxe habitation et dépenses communes [Résolu]

LIMIG 2 Messages postés jeudi 14 septembre 2017Date d'inscription 14 septembre 2017 Dernière intervention - 14 sept. 2017 à 18:31 - Dernière réponse : LIMIG 2 Messages postés jeudi 14 septembre 2017Date d'inscription 14 septembre 2017 Dernière intervention
- 14 sept. 2017 à 21:18
Bonjour,
Pour éviter la maison de retraite à nos parents dépendants et qui ne peuvent plus rester seuls, nous sommes venus habiter avec eux dans leur résidence principale. Nous sommes donc aidants (mon époux et moi-même).
Nous voudrions savoir le niveau d'imposition pour la taxe d'habitation : 4 retraités dans la même maison.
C'est très difficile pour nous d'avoir un regard équitable "sur qui paye quoi". Pour le moment, les parents sont nettement gagnants mais ne s'en rendent pas compte et quelques frictions commencent à se faire sentir ! Nous sommes là pour nous occuper d'eux, c'est un fait mais pas pour nous appauvrir et nous commençons à ressentir les effets sur les dépenses. Mais comment expliquer cela à des personnes âgées ?
Merci pour votre réponse et conseils.
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

doris33 39895 Messages postés jeudi 14 février 2013Date d'inscriptionContributeurStatut 14 janvier 2018 Dernière intervention - 14 sept. 2017 à 19:47
0
Utile
Bonjour,

Votre question ne relève pas du droit mais d un arrangement à trouver entre vos parents et vous.

La taxe d'habitation n augmente pas de façon illimitée, au delà d un montant de revenus, elle ne bouge plus. Par contre, il est possible que votre arrivée chez eux leur ait fait perdre un abattement voire leur exonération.
LIMIG 2 Messages postés jeudi 14 septembre 2017Date d'inscription 14 septembre 2017 Dernière intervention - 14 sept. 2017 à 21:18
merci Doris mais j'appréhende forcément l'arrivée de l'avis d'imposition. Nous mettrons la main à la poche une fois de plus... Faire comprendre à des personnes âgées que tout à un coût même notre présence 24h/24....
Commenter la réponse de doris33
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une