Résidence principale ou secondaire suite à vente/achat [Résolu]

marybee1 3 Messages postés jeudi 7 septembre 2017Date d'inscription 8 septembre 2017 Dernière intervention - 8 sept. 2017 à 10:38 - Dernière réponse : marybee1 3 Messages postés jeudi 7 septembre 2017Date d'inscription 8 septembre 2017 Dernière intervention
- 8 sept. 2017 à 13:51
Bonjour,
Je vends ma résidence principale dans une région où cela est particulièrement difficile ; en parallèle j'achète une maison à crédit qui va devenir ma résidence principale .
En attendant que ma première maison soit vendue, deviendra-t-elle fiscalement ma résidence secondaire (je ne loue pas, je coupe eau et électricité) et quel impact financièrement ? Une fois vendue la somme récupérée servira en totalité ou quasi totalité au remboursement du crédit et aux travaux à effectuer.
Merci de votre aide
marybee1
Afficher la suite 

Votre réponse

4 réponses

Mal'akh 28 Messages postés mardi 22 juin 2010Date d'inscription 10 septembre 2017 Dernière intervention - 8 sept. 2017 à 11:38
0
Merci
Bonjour,
Le problème fiscal est celui de l'impôt sur la plus-value.
La cession de la résidence principale est exonérée de cet impôt.
Toutefois en achetant une nouvelle maison, c'est cette dernière qui deviendra votre résidence principale.
Tout d'abord, avez-vous déjà des offres pour la vente de votre maison actuelle ? Attention de ne pas souscrire un crédit alors que vous n'êtes pas sur du prix de revient de votre maison actuelle !
Ensuite, il est admis que lorsque le bien vendu a été occupé par le cédant jusqu'à sa mise en vente, il y a exonération de plus-value même si vous n'y habitez plus, si la cession intervient dan les délais normaux et sous réserve que le logement n'ai pas, pendant cette période, été donné en location ou occupé gratuitement par des membres de la famille.
Aucun délai maximum pour la vente n'est fixé a priori mais compte tenu du contexte économique normal, il est souvent retenu le délai d'une année.

Pour résumer :
Fiscalement, vous serez exonéré de l'impôt sur la plus value, même si vous n'habitez plus dans votre maison actuelle, sous réserve toutefois que sa vente intervienne dans un délai raisonnable (1 an).
Commenter la réponse de Mal'akh
marybee1 3 Messages postés jeudi 7 septembre 2017Date d'inscription 8 septembre 2017 Dernière intervention - 8 sept. 2017 à 11:55
0
Merci
bonjour,
Merci pour cette réponse très rapide. Malheureusement je n'ai pas d'acheteur en vue mais cette maison est totalement payée, ce qui me permet tout de même de prendre un crédit très raisonnablement. Toutefois les délais de vente dans ma région (le Lot) sont plus de 2 ans que d'1 ! Et si je peux faire la preuve que la maison est toujours en vente ... ?
Marybee1
kasom 25401 Messages postés samedi 25 septembre 2010Date d'inscriptionModérateurStatut 25 mai 2018 Dernière intervention - 8 sept. 2017 à 12:48
bonjour

En fait vous devez garder toutes les preuves de la mise en vente : les mandats de vente, les estimations du prix faites par les agences, ( du coup mettez le bien en vente au prix estimé par les agences )

des jurisprudences ont accordé des délais de 24 mois car le vendeur avait prouvé avoir réalisé toutes les démarches pour mettre son bien en vente

pour les impôts, pensez à signaler le bien comme non occupé , en précisant les motifs

PS: je vous déconseille de couper l'eau et l'électricité, gardez un minimum de chauffage pour mettre la maison hors gel ( et faire une visite dans une maison à 10 ° : très désagréable ....

effectivement dans le LOT le marché est peu porteur, il va vous falloir calculer le prix minimum et vous " sacrifier " un peu pour vendre vite
marybee1 3 Messages postés jeudi 7 septembre 2017Date d'inscription 8 septembre 2017 Dernière intervention > kasom 25401 Messages postés samedi 25 septembre 2010Date d'inscriptionModérateurStatut 25 mai 2018 Dernière intervention - 8 sept. 2017 à 13:51
Bonjour,
Merci pour ces éléments précis et vos conseils judicieux que j'ajoute à ceux déjà reçus. Tout cela me sera bien utile.
Commenter la réponse de marybee1
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une