Placement abusif de mon enfant

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
mardi 21 mars 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
21 mars 2017
-
Messages postés
3509
Date d'inscription
jeudi 18 février 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
29 août 2020
-
Bonjour,


Etant aujourd'hui malheureusement dans cette situation je ne sais plus comment gérer cette situation . Je suis actuellement accusée de maltraitance sur mon fils âgé de 2 ans , celui-ci n'est pas mon seul enfant. j'ai également un grand âgé de 3 ans qui n'est pas concerné.

Je vous explique, mon fils de 2 ans c'est fracturé la jambe en loupant une marche il y a quelques mois. Sur le moment, je pensais que ce n'etait rien, aucun gonflement ni bleu apparent et mon fils marchait ! 2eme jour, je me rends compte qu'il boite encore. nous sommes donc un mardi, j'avais rdv chez le medecin ce jeudi ... pensant que c'etait peut etre q'un bleu interne, jai decidé d'attendre le fameux rdv a la PMI .

Celle-ci regarde mon fils et delà le cauchemar commence, elle a commencé a me menacer de prevenir le prefet pour maltraitance ... j'ai donc du sous contrainte amener mon fils, la blessure s'est finalement révéler quand même importante pour etre honnête car mon fils avait une fracture .. ils ont donc décidé d'hospitaliser mon fils pour 4 jours, les 4 jours ont passé, je me prepare pour aller voir mon fils a l'hopital quant on sonne a mon domicile, L'ASE qui venait me dire qu'il placait mon fils en famille d’accueil sous ordre du préfet. Ce placement a duré 15 jours !!! LES pires de ma vie !

suite a ça, jai ete convoquer au jaf je m'y suis rendu avec un avocat en lui fournissant toutes les preuves que javais concernant mon fils car oui avant que tout cela arrive je pensais que mon fils etait autiste. il ne supportait aucune remarque et ses réactions étaient violentes. il se faisait du mal, se tapait la tete dans les murs ou au sol. Il s'arrachait les cheveux, se griffait et se mordait.. donc bien avant que tous cela arrive javais fait appelle a un service qui est spécialisé. le CAMS, mon avocat s'est donc servi de cela pour me defendre de ces accusations calomnieuses.

suite a ça, la juge a rendu son verdict et a decidé un placement au domicile familial , 2 mois sont passés depuis ces fameux faits et aujourd'hui je me sans complètement espionnée, ecrasée et oppressée. Mesdame de L'ase se permettent de venir a mon domicile pendant l'heure de midi, sont constamment la a me dire que je fais mal les choses et se permettent meme de juger ma vie privée.

Comme si cela ne suffisait pas, mon fils a eu un nouvel accident quelques mois plus tard, jambes coincées entre les barreaux de son lit. Nouvelle fracture ! je suis de nouveau angoissée, pas bien et a bout. Je sens que je suis de nouveau jugée. rendez vous prevu avec la responsable de l'ASE demain je suis angoissée, effrayée, la peur de perdre mon enfant est horrible ! Moralement et physiquement, je suis rentrée en dépression...j'ai besoin d'avis au plus vite, et d'aide pour mes démarches,

Merci
A voir également:

1 réponse

Messages postés
3509
Date d'inscription
jeudi 18 février 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
29 août 2020
5 289
bonsoir faites vous aider par un avocat mais la 2° fracture va avoir du mal à passer....visiblement votre fils a des troubles du comportement importants et cela inquiète les services sociaux ainsi que le juge des enfants pas le JAF
les services sociaux ne font que leur travail en intervenant auprès de vous :ils voient un enfant avec deux fractures et se posent des questions..