Non paiement crédit pour déclencher séparation

Signaler
-
Messages postés
2756
Date d'inscription
dimanche 9 décembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
21 janvier 2020
-
Bonjour,

Je suis co propriétaire d'un logement avec mon conjoint, nous avons des enfants, le plus jeune a 16 ans.
nous sommes en conflit aujourd'hui, et la séparation pourrait arriver.

je ne veux pas partir de la maison, car je veux rester avec mes enfants, voire racheter le bien. mais mon conjoint résiste à toute prise d'initiative.
je cherche donc un moyen de le faire réagir. J'envisage d'arrêter de contribuer au paiement de la mensualité de crédit immobilier, qui est prélevé sur un compte commun, mais que j'ai toujours honoré jusque là. il n'a pas les moyens de payer seul. il y aurait donc impayé.

on peut donc craindre que la banque envoie un huissier ou nous déclare à la banque de France.

si cela se fait, sera-t-il trop tard pour redresser la barre? me sera-t-il encore possible de demander le rachat du logement si une vente aux enchères est déclenchée? la banque peut-elle se braquer et refuser toute négociation?

quel risque je cours? sachant que mon conjoint à ce jour n'a aucun intérêt à lancer une procédure, car il n'est pas solvable, et je reste un bon parti pour lui, car j'assure un confort économique familial. donc il campera et ne bougera pas, sauf obligation. c'est pour cela que je souhaite le mettre au pied du mur pour accélérer les choses. est-ce une bonne idée?

je précise que nous ne sommes ni mariés, ni pacsés. mais en union libre et indivision.
Il y a des enfants, dont un mineur, donc si je pars, c'est tout benef pour mon conjoint qui utilisera le fait d'avoir des enfants à charge. nos enfants majeurs aussi sont à notre charge (étudiants).
que faire?

je vous remercie amplement pour votre réponse.

3 réponses

Messages postés
2756
Date d'inscription
dimanche 9 décembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
21 janvier 2020
1 146
Bonjour,

Il y aura sûrement d'autres avis car je ne suis pas une pro mais ça me parait totalement bancal votre histoire.

Vous allez vous retrouver interdit bancaire, avoir les huissiers aux fesses et sûrement des saisies bancaires. Faire du chantage au crédit n'est pas une bonne idée et de toute façon si y'a vente, il y aura forcément versement de sa part.
merci à Cleptomanie
mais d'une certaine façon mon conjoint aussi me fait du chantage en ne voulant pas bouger; ni améliorer notre situation. il est ds un confort et veut me pousser à partir moi.
alors que je pourrais s'il l'acceptait, faire une proposition de rachat.
en effet, je peux voir avec le notaire et faire la proposition tout en restant dans la maison; mais s'il refuse toute proposition, je me sens injustement coincée.
merci encore pour votre réponse spontanée; si vs avez d'autres idées qui puissent m'aider, je suis preneuse.
Messages postés
2756
Date d'inscription
dimanche 9 décembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
21 janvier 2020
1 146
Alors, la seule façon est de vendre la maison, chacun sa part, et reprendre quelque chose ailleurs. Rien ne vous empêche de vous reconstruire ailleurs, avec vos enfants :)
Bonjour,

il n'est pas solvable

Donc l'organisme de prêt viendra faire une saisie sur votre salaire, sur les comptes et aussi une saisie de cette maison.
Pas top votre idée !

Voir pour une médiation familiale, le manque de dialogue vous campe en opposition.

+1 pour Cleopotamine
Dossier à la une