Erreur de calcul du notaire

- - Dernière réponse : condorcet
Messages postés
29170
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Dernière intervention
23 février 2019
- 1 févr. 2019 à 18:12
Bonjour,
le centre des impots de toulon nous a demandé (mon frere et moi heritiers de notre tante) de regler une somme et des interets suite à une erreur de calcul de notre notaire
nous avons reglé le tout au centre des impots puis avons demandé au notaire de nous rembourser les interets de retad (l erreur etant de leur respinsabilité)
apres lettre recommandée avec ar et nombreux coups de fil :le notaire ne nous repond pas
que dzire ? metci
Afficher la suite 

Votre réponse

4 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
5054
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Dernière intervention
22 février 2019
1469
3
Merci
La déclaration de succession qui contient le calcul des droits est rédigée par le notaire mais sous l'entière responsabilité des souscripteurs (héritiers).

Lorsqu'une erreur entraîne un complément de droits à payer, celui-ci, payé hors délai, est assorti d'intérêts de retard. Le fait que le notaire soit à l'origine de l'erreur n'est en aucun cas un motif de remise. Que ce soit le notaire ou les héritiers qui aient fait une boulette ne change en rien le fait que les droits soient payés après le délai légal.

L'administration se contente d'appliquer le droit fiscal et est souveraine dans sa décision de remise ou non des intérêts.

Cependant, les héritiers ont rémunéré un notaire qui n'a pas effectué correctement la mission qui lui était confiée. Il est donc naturel que les héritiers de retournent contre lui pour être remboursés des pénalités qu'ils ont payés à cause de ses erreurs.

Si vous n'obtenez pas gain de cause ou même de réponse et en fonction des sommes en jeu, vous pouvez avoir recours à la chambre des notaires.

Dire « Merci » 3

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 27540 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de Gayomi
2
Merci
Mon notaire a fait une erreur de financement 15 jours après l'achat de ma maison dans l'Oise elle me réclame de l'argent en admettant que cette erreur vient d'elle qu'elle recour puis je avoir
condorcet
Messages postés
29170
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Dernière intervention
23 février 2019
11948 -
qu'elle recour puis je avoir
Lui adresser un chèque de complément pour compenser l'erreur.
Commenter la réponse de Bea60
0
Merci
Bonjour
Peu importe la raison qui est à l'origine de l 'erreur et donc de la sanction y afférente, le redressement est à la charge exclusive du contribuable et le fisc s'en tiendra là.
Par contre, le notaire vous est redevable du remboursement des pénalités 'jurisprudence) soit à l'amiable soit par voie judiciaire ( en réalité vous aurez à faire à son assurance).Vous lui réclamez ce remboursement e c'est à lui qu'il appartient de choisir la solution pour pour régler ce litige (déclaration à son assureur ou règlement amiable).
Gayomi
Messages postés
5054
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Dernière intervention
22 février 2019
1469 -
Certains ont fait dévier la discussion sur le terrain de la remise, mais la question d'origine portait sur l'absence de réponse de l'étude. D'où ma suggestion de contacter la chambre des notaires.
condorcet
Messages postés
29170
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Dernière intervention
23 février 2019
11948 > Gayomi
Messages postés
5054
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Dernière intervention
22 février 2019
-
@Gayomi
Certains ont fait dévier la discussion sur le terrain de la remise,
De ma part, ce n'était pas sans raison.
Mais vu la tournure des événements, + le moins 1,dont je n'ai rien à cirer, il est préférable d'en rester là.
Commenter la réponse de ;;
Messages postés
29170
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Dernière intervention
23 février 2019
11948
-1
Merci
le notaire ne nous repond pas que dzire ?
S'il ne répond pas cela signifie qu'il n'a rien à dire.
Et vous ?
Et bien, il vous reste à payer la somme que vous réclame l'administration car, qu'il y ait ou non une erreur,de toute façon la somme étant due vous devez la payer.
condorcet
Messages postés
29170
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Dernière intervention
23 février 2019
11948 > patrickfranck -
pourquoi devrions nous regler les interets de retard
Demandez à l'Administration la remise des intérêts de retard en précisant que l'erreur n'est pas de votre fait.
> condorcet
Messages postés
29170
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Dernière intervention
23 février 2019
-
l administration nous a dit que c est le coupable de l erreur qui doit nous rembourser
d ailleurs il nous semble tres surprenant que vous defendez le coupable de l erreur
c est inquietant
condorcet
Messages postés
29170
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Dernière intervention
23 février 2019
11948 > patrickfranck -
d ailleurs il nous semble tres surprenant que vous defendez le coupable de l erreur c'est inquietant
Pas de polémique OK ?
L'administration réclame l'impôt au redevable légal ainsi que l'intérêt de retard.
Elle ne peut pas le demander au notaire qui n'est pas lui, ce redevable.

Je vous répète, puisque vous ne voulez pas comprendre, de demander la remise de l'intérêt de retard à l'Administration en précisant que l'erreur ne provient pas de vous mais du notaire.
Gayomi
Messages postés
5054
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Dernière intervention
22 février 2019
1469 > condorcet
Messages postés
29170
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Dernière intervention
23 février 2019
-
@Condorcet
Je ne voudrais pas non plus polémiquer ou avoir l'air d'insister, quoique :-) mais je ne vois pas pourquoi l'état, qui ne peut demander les intérêts de retard directelent au notaire en accorderait la remise au redevable, l'héritier.

L'état, donc vous et moi, n'avons pas à supporter les erreurs d'un notaire. L'héritier non plus, mais lui, a choisi de travailler avec Me Machin plutôt que Me Truc, et il a payé pour un travail mal exécuté. Du moins d'après ce qui nous est dit.

Même si c'est lourd et pénible, la balle est entre le camp de l'héritier et du notaire. La partie avec le fisc est finie.
roudoudou22
Messages postés
11099
Date d'inscription
vendredi 11 janvier 2013
Dernière intervention
22 février 2019
2913 -
Retournez voir le service et reformulez votre demande. Si vous établissez que l'erreur vient bien de votre notaire, vous devriez être dégrevé.

L'idéal serait que votre Notaire lui même fasse cette démarche au près de l'administration s'il est responsable du préjudice que vous subissez.

Quel est le montant en jeu.
Commenter la réponse de condorcet
Dossier à la une