Abandon de poste besoin d'aide dernière étape [Résolu]

Melaniet3 - 1 déc. 2016 à 10:01 - Dernière réponse :  Mélanie
- 27 déc. 2016 à 14:54
Bonjour
Alors voilà salariée a mi temps (24h) en cdi depuis 2 ans, en tant qu’esthéticienne, j'ai pris la décision de me lancée à domicile. J'en ai informé mon employeur que j'aurais souhaiter faire une rupture conventionnelle. Elle a refuser.
je suis donc partie en congé payé et j'ai décider de ne pas reprendre le travail le jeudi 24 septembre. Et donc de faire un abandon de poste.
Ce 24 septembre à l'heure où je devais commencer quand elles ont vu que je n'étais pas là j'ai eu un appel que j'ai raté. Et puis plus rien.
Le mardi suivant (27septembre) j'ai reçu ma 1ere lettre recommandée en accusé de réception que je n'ai pas prise.
Le vendredi 30 septembre une seconde lettre toujours en recommandée avec accusée de réception que je n'ai pas prise également.
La 3e lettre en lettre normale fut envoyer le samedi 1er octobre pour l'entretien préalable au licenciement donc convoqué le 8 octobre pour cet entretien je ne m'y suis pas rendu.
Depuis nous sommes le 1er decembre et je n'ai plus de nouvelles.
J'ai lu sur internet que le code du travail article L1332-2 disait que l'employeur à 1 mois après cet entretien réalisé ou non pour envoyer la lettre de licenciement.
Quel recours ai-je ? Pour quel m'envoi cette lettre ?
Quelqu'un dans ma situation? Est ce que sa a bouger rapidement après la lettre de convocation ?
Pourquoi faire toutes les démarches rapidement puis plus rien ?
Merci
Afficher la suite 

Votre réponse

18 réponses

Meilleure réponse
doris33 39893 Messages postés jeudi 14 février 2013Date d'inscriptionContributeurStatut 14 janvier 2018 Dernière intervention - 1 déc. 2016 à 10:10
2
Merci
Bonjour,

vous avez fait un mauvais choix, puisque comme vous le voyez, votre employeur ne vous a toujours pas licenciée. Un employeur n'a aucune obligation de vous licencier pour abandon de poste, il peut faire durer la situation (comme dans votre cas).

Certaines personnes attendent des mois, sans être licenciées.

Merci doris33 2

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 13873 internautes ce mois-ci

Oui exactement mais quand j'ai vu qu'elle agissait rapidement je me suis dit bon et bien ça va être rapide elle a retrouver quelqu'un elle veut passer à autre chose..
Commenter la réponse de doris33
Ysabe_l 8290 Messages postés vendredi 12 avril 2013Date d'inscription 21 juillet 2018 Dernière intervention - 1 déc. 2016 à 10:15
1
Merci
Bonjour,

Vous avez mal lu l'article.

"La sanction ne peut intervenir moins de deux jours ouvrables, ni plus d'un mois après le jour fixé pour l'entretien. Elle est motivée et notifiée à l'intéressé."

Mais où voyez-vous que l'employeur est obligé de sanctionner ?

Votre employeur a fait son choix : il ne vous licenciera pas ! Et comme vous le dites si bien, maintenant le délai est passé. Donc il ne peut plus vous licencier.

Maintenant il va vous envoyer tous les mois des fiches de paye à 0€. Fiches de payes qui seront prises en compte pour un éventuel futur chômage.

En plus vous faîtes toujours partie de l'entreprise avec votre contrat 24h donc vous devez en tenir compte pour travailler ailleurs (ou à votre compte) à ne pas dépasser le nombre total d'heures autorisées par semaine.

Et comme il n'a maintenant plus le droit de vous licencier puisque le délai est passé après l'entretien, cette situation durera jusqu'au jour où vous déciderez de démissionner.

Vous avez choisi la pire des solutions mais votre employeur a été plus malin que vous.
Merci pour votre précision en effet j'ai mal lu
Commenter la réponse de Ysabe_l
Ysabe_l 8290 Messages postés vendredi 12 avril 2013Date d'inscription 21 juillet 2018 Dernière intervention - 1 déc. 2016 à 10:47
1
Merci
Bonjour,

Alors en effet reprendre votre poste c'est clairement la chose qui va l'embêter elle, puisque du coup elle va être obligée de vous payer et qu'elle ne peut plus vous sanctionner pour l'abandon de poste puisqu'elle a dépassé le délai pour la sanction.

Vous pourrez lui re-proposer la rupture conventionnelle, cette fois elle a tout à y gagner, ça lui coûtera moins cher que de vous payer vous + votre remplaçante. Surtout que si la remplaçante a fini sa période d'essai, elle ne peut vous licencier ni l'une ni l'autre !

Je vous rassure vous n'êtes pas la seule dans ce cas. Et en effet moi aussi à une époque je vous aurais conseillé la même chose, car j'ai fait un abandon de poste qui s'est bien déroulé. C'est en venant sur ce forum pour autre chose que j'ai découvert les risques. Comme quoi dans la vie, il vaut mieux se renseigner avant et éviter d'écouter les gens.
merci
C'est vrai que j'ai passer des heures sur les forums pour connaître les avantages inconvénients d'un abandon de poste et que j'ai vu beaucoup de cas qui se sont résolu rapidement et sa m'a donné envie de le faire..
Mais malheureusement tout ne se passe pas comme on le croit.
je vais donc reprendre mon poste et je verrais bien.
Tout à fait d'accord avec vous malheureusement jeune et bête pour ne pas dire de grossièreté.. j'ai écouté les autres et pas mes parents.
Merci pour votre réponse
Commenter la réponse de Ysabe_l
0
Merci
Il fallait démissionner pardi
Ce n'est pas trop tard
J'aurais essayer
Commenter la réponse de Komar
0
Merci
Merci pour vos réponses comme quoi on est vraiment mal conseillé dans la vie.. je ne savais quoi faire et beaucoup m'on dit de faire sa car pour eux sa a bien fonctionner..
Et bien je vais reprendre mon poste.
Vu quel à reprit quelqu'un peu être qu'elle fera le choix de me licencier moi et pas l'autre personne.
dna.factory 16655 Messages postés mercredi 18 avril 2007Date d'inscriptionContributeurStatut 20 juillet 2018 Dernière intervention - 1 déc. 2016 à 11:08
comme quoi on est vraiment mal conseillé dans la vie
Bah ça dépends à qui vous demandez.
Si vous étiez venu ici avant de prendre la décision sur un coup de tête, on vous aurait tout expliqué.
Ce n'était pas un coup de tête j'ai lu des pages et des pages de ce qu'on peut trouver sur internet sur les abandons de postes et les forums etc mais tout ne se passe pas comme c'est dit dans les discussions
Commenter la réponse de Melaniet3
dna.factory 16655 Messages postés mercredi 18 avril 2007Date d'inscriptionContributeurStatut 20 juillet 2018 Dernière intervention - 1 déc. 2016 à 11:07
0
Merci
En considérant que vous quittiez l'entreprise au premier septembre sans poser vos congés, en démissionnant.
Au premier janvier, vous étiez éligible pour le chômage.

Et vous pouviez travailler dans le domaine de l'esthétique pendant cette période.

En jouant au con avec un abandon de poste...
Vous risquez de devoir attendre encore plusieurs mois.

La dernière étape ?
Elle est simple, vous rédigez une lettre de démission que vous envoyez en lettre recommandée à votre employeur.
Et vous attendez la durée de votre préavis avant de pouvoir vous lancer, puis si c'est ce que vous attendez, encore 4 mois avant de profiter du chômage/aides.

Oh un dernier point, même si vous n'avez pas de clause de non concurrence, vous avez une interdiction de détourner la clientèle de votre (ex)employeur.
C'est de base dans les contrat.
Ce qui veux dire que si vos clients sont des anciens clients de votre employeur, il pourra vous assigner en justice.
Et ça, c'est dans le cas ou vous n'avez pas de clause de non concurrence (qui devra être payée sur un pourcentage de vos derniers salaires... c'est à dire un pourcentage de 0).
Je suis pas là pour piquer les clientes.
je veux juste que cette situation se termine car ayant des soucis de santé je ne peux en aucun cas plus pratiquer .
Commenter la réponse de dna.factory
0
Merci
petites précisions pour ysabe

ni plus d'un mois après
c'est deux mois pour un licenciement pour faute

Donc il ne peut plus vous licencier.
si il peut mais après 2 mois ce ne sera plus un licenciement pour faute

à ne pas dépasser le nombre total d'heures autorisées par semaine.
non pas de limites en cas d'activité en entreprise... cela n'est que valable pour des activités salariés

Et comme il n'a maintenant plus le droit de vous licencier

si voir au dessus ...

Surtout que si la remplaçante a fini sa période d'essai, elle ne peut vous licencier ni l'une ni l'autre
normalement la remplaçante a un cdd pour remplacement du salarié qui se finit soit au retour de la salarié soit le jour de la fin de son contrat ...(démission ou licenciement)

bonne journée
Ma remplaçante à été prise en independante en "free lance" comme on dit, donc cdd je ne sais pas elle n'est pas salariée
Ysabe_l 8290 Messages postés vendredi 12 avril 2013Date d'inscription 21 juillet 2018 Dernière intervention - 1 déc. 2016 à 12:27
Bonjour,

Pour le délai de 2 mois c'est le délai suite à la faute, or ici il y a eu l'entretien préalable au licenciement et suite à cet entretien il y a un délai d'un mois pour donner la sanction. Ou alors j'ai loupé un texte, ce qui n'est pas impossible.

Pour les heures maximales, je ne l'ai pas précisé mais je pensais bien à une reprise d'activité si son travail en indépendante ne marchait pas. C'est vrai j'aurais du le préciser.

Je n'avais pas pensé au cas où la remplaçante était en CDD de remplacement en effet, comme elle n'a parlé que de la licencier elle ou sa remplaçante je suis restée sur cette idée. Mais il est vrai que la patronne aurait été imprudente d'embaucher la remplaçante en CDI directement sans attendre un minimum de temps la réaction de la personne en abandon de poste. Et qu'au final la personne qui a posé la question sait qu'elle a une remplaçante mais ne connait pas le contrat de cette dernière.

Merci donc pour ces précisions.
Any--Li > Ysabe_l 8290 Messages postés vendredi 12 avril 2013Date d'inscription 21 juillet 2018 Dernière intervention - 1 déc. 2016 à 12:45
ok pour le délai .. j'avais zappé l'entretien !!


et pour melanie on ne peut pas prendre votre remplaçante en free lance ..!
Commenter la réponse de Any--Li
0
Merci
Bonjour à tous
Merci à ceux qui mon répondu
Je viens aux nouvelles
Jai été licenciée le 24 octobre mais elle ne m'avait pas prévenue..
C'est quand je suis retournée pour reprendre mon poste qu elle m'a dit que je n'avais pas le droit et que j'aller recevoir un nouveau courrier avec AR.
Bon courage à tous ceux qui sont obligé d'en arriver là !
Bonne fêtes à tous.
Commenter la réponse de Mélanie
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une