Pension de réversion [Résolu]

florillege 3 Messages postés jeudi 18 août 2016Date d'inscription 19 août 2016 Dernière intervention - 18 août 2016 à 20:28 - Dernière réponse : florillege 3 Messages postés jeudi 18 août 2016Date d'inscription 19 août 2016 Dernière intervention
- 19 août 2016 à 19:12
bonjour
j ai une question a vous poser voila j ai ete marie puis divorcee d un cheminot ;puis je me suis remariee en 96 puis divorcee en 02 .depuis je vis seule et mon ex conjoint cheminot est dcd en 15 puis je pretendre a la reversion de le sncf
Merci de vos réponses.
Afficher la suite 

Votre réponse

6 réponses

SPEEDWIGE 9 Messages postés vendredi 19 août 2016Date d'inscription 27 septembre 2016 Dernière intervention - 19 août 2016 à 02:17
0
Merci
Les droits à pension de réversion sont définis par la législation en vigueur au lendemain de la date du décès .

Actuellement, le droit à pension de réversion est reconnu au conjoint survivant et au conjoint divorcé non remarié si l'une des trois conditions suivantes est remplie :
- soit le mariage a été contracté deux ans au moins avant la cessation des services valables pour la retraite,
- soit il a duré au moins quatre ans (la vie maritale n'est pas prise en compte),
- soit, enfin, un ou plusieurs enfants sont issus de l'union, quelle qu'en soit la durée.

S'il existe, au décès , un conjoint survivant et un conjoint divorcé non remarié, ayant tous deux droit à la pension de réversion, celle-ci est partagée proportionnellement à la durée de chaque mariage .
Commenter la réponse de SPEEDWIGE
florillege 3 Messages postés jeudi 18 août 2016Date d'inscription 19 août 2016 Dernière intervention - Modifié par florillege le 19/08/2016 à 17:34
0
Merci
je n ai pas eu la reponse que j attendais mariee a un cheminot en 1972 nous avons divorces en 1989 nous avons eus 4 enfants
puis je me suis remariee a un autre homme en 1996 et divorcee en 2002
et depuis je vis seule mon premier mari donc le cheminot est dcd en 2015
je voudrais savoir si j ai droit a sa reversion par la SNCF il ne s etait pas remarie
Commenter la réponse de florillege
doris33 39893 Messages postés jeudi 14 février 2013Date d'inscriptionContributeurStatut 14 janvier 2018 Dernière intervention - 19 août 2016 à 18:28
0
Merci
Bonjour,

quelques informations générales :

http://www.cprpsncf.fr/vous-etes-activite/informations-retraite/connaitre-vos-droits/droits-a-pension-reversion-pension-dor


extrait

"Le conjoint survivant vivant en concubinage au jour du décès de l’agent ou du pensionné ne peut bénéficier du paiement de sa pension qu’à condition de vivre à nouveau seul(e) et d’être âgé(e) de 60 ans au moins, ou de 55 ans en cas d’incapacité de travail égale ou supérieure à 80%.
Les conjoints divorcés en situation de remariage, de concubinage ou liés par un pacte civil de solidarité (PACS) au moment du décès de l’agent ou du pensionné perdent tout droit à pension de réversion."

Il semble donc que vous puissiez bénéficier de la reversion, puisque si j'ai bien compris, vous viviez seule au moment du décès de votre ex-mari. contactez la caisse de retraite.
florillege 3 Messages postés jeudi 18 août 2016Date d'inscription 19 août 2016 Dernière intervention - 19 août 2016 à 19:12
merci beaucoup pour ce renseignement
Commenter la réponse de doris33
gerber1 15401 Messages postés mardi 11 novembre 2008Date d'inscriptionModérateurStatut 15 juillet 2018 Dernière intervention - 19 août 2016 à 18:53
0
Merci
Bonjour
C'est un peu difficile !!!!!!!!!!!
Cas du divorcé survivant remarié
Il faut toutefois que le divorcé survivant ne se soit pas lui-même remarié.
Si le divorcé survivant s'est remarié, et s'il a de nouveau divorcé, ou si son nouveau conjoint est décédé, le divorcé survivant n'a pas droit non plus à la réversion au titre de son premier conjoint.

https://retraite.ooreka.fr/astuce/voir/287014/la-pension-de-reversion-du-conjoint-divorce
doris33 39893 Messages postés jeudi 14 février 2013Date d'inscriptionContributeurStatut 14 janvier 2018 Dernière intervention - 19 août 2016 à 19:08
Le lien que j'ai donné est spécifique à la scène.
Mais il est sûr que seule la caisse de retraite pourra donner une réponse sûre.

Cordialement
Commenter la réponse de gerber1
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une