Contrat saisonnier de Location meublée 6 mois

- - Dernière réponse : ^^Marie^^
Messages postés
114729
Date d'inscription
mardi 6 septembre 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
14 novembre 2019
- 27 févr. 2016 à 12:46
Bonjour,

Je suis étudiante et je réalise un stage de 6 mois dans une autre ville.

J'ai trouvé une petite colocation mais le propriétaire me propose un contrat saisonnier de location meublée pour 6 mois.
Or, dans le contrat il est marqué que Les lieux loués sont prévus pour 1 personne permanente. Au cas où le nombre d’occupants temporaires envisagé serait supérieur, le Locataire s’engage à demander l’accord préalable du Bailleur.

Le propriétaire peut-il m'interdire d'héberger un tiers ou bien réclamer de l'argent?

Et si je souhaite changer de logement pour x raison alors que les 6 mois ne sont pas écoulés, est-ce que je devrais continuer à payer jusqu'à la fin du contrat?

Je vous remercie d'avance.
Afficher la suite 

5 réponses

Messages postés
27366
Date d'inscription
samedi 25 septembre 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 novembre 2019
5837
0
Merci
bonjour

Vous louez pour 6 mois un meublé, , les charges sont probablement forfaitaires

non le bailleur ne peut pas vous interdire de recevoir quelqu'un , il aura juste le droit d'ajuster les charges si vous vous retrouvez en permanence à plusieurs au lieu d'une personne

vous signez pour 6 mois, vous ne pourrez pas changer d'avis une foi dans les lieux
Commenter la réponse de kasom
Messages postés
29979
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
20 novembre 2019
6363
0
Merci
Bonjour,

une location saisonnière faite par un particulier ne peut dépasser 90 jours consécutifs.
On vous demandera de verser un acompte ou des arrhes et il faut bien connaître la différence (voir : http://droit-finances.commentcamarche.net/faq/1245-location-saisonniere-acompte-et-annulation)

Étant étudiante, vous auriez intérêt à avoir un bail de 9 mois (ou 12 mois), réservé aux étudiants, que vous pourrez résilier quand vous voudrez, avec préavis de 1 mois si meublé.

Cdt.
Commenter la réponse de djivi38
Messages postés
114729
Date d'inscription
mardi 6 septembre 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
14 novembre 2019
3411
0
Merci
Bonjour

C'est la période qui caractérise ce type de location : une durée maximale, et non renouvelable, de 90 jours consécutifs (loi 70-9 du 2 janvier 1970, art. 1-1), https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do;jsessionid=3ADFECEEE542C11AABE2D5FF6EDDD585.tpdjo17v_3?idArticle=LEGIARTI000006902306&cidTexte=LEGITEXT000006068387&dateTexte=20120223 le temps d'une saison.

Toutefois, dans les régions touristiques, la notion de saison est parfois portée à six mois. En pratique, le locataire s'engage habituellement sans avoir visité le bien. Enfin, la location saisonnière n'est soumise à aucune réglementation. C'est le contrat qui tient lieu de loi entre les parties. Seule obligation : le propriétaire doit remettre un
descriptif précis des lieux au locataire, avant la signature de ce contrat
(arrêté du 16 mai 1967).


++
djivi38
Messages postés
29979
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
20 novembre 2019
6363 -
Oui, c'est vrai Marie :-)) dans les régions touristiques --> 6 mois sont possibles.

J'ai aussi oublié de dire qu'un contrat de location saisonnière ne peut se faire que s'il ne s'agit pas de la résidence principale du locataire, ce qui est le cas pour Mathilde, mais je tenais à le préciser en généralités.

Cdt.
^^Marie^^
Messages postés
114729
Date d'inscription
mardi 6 septembre 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
14 novembre 2019
3411 > djivi38
Messages postés
29979
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
20 novembre 2019
-
J'ai aussi oublié de dire qu'un contrat de location saisonnière ne peut se faire que s'il ne s'agit pas de la résidence principale du locataire, ce qui est le cas pour Mathilde, mais je tenais à le préciser en généralités.
Elle peut largement le faire ^^
Commenter la réponse de ^^Marie^^
0
Merci
Bonjour et merci pour toutes vos réponses.

Une question reste en suspens toutefois car pour moi ce logement est ma résidence principale, je touche d'ailleurs des APL pour sa location.

D'après mes lectures, une location saisonnière, qui permet donc d'échapper à la loi de juillet 89 ne peut être faite seulement s'il ne s'agit pas de la résidence principale du locataire.
Donc ce contrat de location saisonnière ne serait pas valable...
djivi38
Messages postés
29979
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
20 novembre 2019
6363 -
Bonjour mathilde,

as-tu vu mon post d'il y a 3 minutes, juste en-dessus, à ce sujet ?
J'aurais pensé que ce ne serait pas ta résidence principale.... ! :"J'ai aussi oublié de dire qu'un contrat de location saisonnière ne peut se faire que s'il ne s'agit pas de la résidence principale du locataire, ce qui est le cas pour Mathilde, mais je tenais à le préciser en généralités. "
Donc, non, pas de bail saisonnier, même si en région touristique, mais demande si tu peux avoir un bail meublé étudiant de 9 mois, comme je te le suggérais dans ma réponse n° 3.
De plus, un bail de location saisonnière ne te permet pas de donner de préavis : il est conclu de date à date et tu dois payer la totalité de la somme demandée, même si, pour une raison ou une autre, tu dois partir avant la fin. Donc pas du tout avantageux pour toi.

Cdt.
Bonjour, merci pour votre réponse très rapide.

Oui le mieux serait de demander un bail de 9 mois mais le risque est aussi de me voir refuser l'entrée dans le logement. Il est vrai qu'un contrat est censé être négocié mais dans le cas présent il n'aura aucun mal à me remplacer par une autre personne et j'ai besoin de ce logement, étant étudiante et sans beaucoup de ressources.

La question est donc la suivante, si jamais pour x raison je dois partir plus tôt, le bail saisonnier ne pouvant pas s'appliquer (le logement étant ma résidence principale) peut-il me réclamer le paiement des loyers restant?

En cas de litige (ce que je n'espère pour rien au monde mais il vaut mieux prévenir que guérir), est-ce que je serais dans mon bon droit? quelles seraient les recours possibles ?
djivi38
Messages postés
29979
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
20 novembre 2019
6363 > mathilde -
"La question est donc la suivante, si jamais pour x raison je dois partir plus tôt, le bail saisonnier ne pouvant pas s'appliquer (le logement étant ma résidence principale) peut-il me réclamer le paiement des loyers restant? "
si vous avez un bail locatif étudiant de 9 ou 12 mois (régi par la loi de juillet 1989), il vous suffira de donner votre préavis (1 mois en meublé) en temps voulu (par exemple au 4° mois de location, pour être largement dans les temps et prévoir un retard dans la réception de votre RAR) ET par courrier RAR.
Vous ne serez redevable du loyer+charges que jusqu'à la fin de votre préavis, qui ne débutera qu'à la réception de votre courrier RAR.
Cdt..
Commenter la réponse de mathilde
Messages postés
437
Date d'inscription
vendredi 5 février 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
1 mai 2016
36
-2
Merci
Bonjour
Votre question :"Le propriétaire peut-il m'interdire d'héberger un tiers ou bien réclamer de l'argent? "
OUI probablement : le lui demander
Commenter la réponse de Filochard1er
Dossier à la une