Domiciliation bancaire [Résolu]

Signaler
-
Messages postés
28451
Date d'inscription
mardi 23 décembre 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
15 avril 2021
-
Bonjour,

Avec mon mari de nous venons de signer pour le prêt pour l'achat de notre maison et la banque en question nous demande de bien vouloir domicilier nos revenus chez eux alors que nous avons déjà des comptes bancaires dans d'autres établissement et que nous ne souhaitons pas les fermer. Ont-ils droit d'exiger que les revenus soient versés à leur banque même si les échéances sont bien respectées, juste pour info notre premier prêt pour l'achat de notre appartement avait été fait dans cette banque sans que l'on nous ai imposé la domiciliation de nos revenus.

Merci par avance pour votre réponse, on a eu l'impression d'avoir un couteau sous la gorge avec aucune marge de manouvre, pire ils nous imposer de souscrire l'assurance habitation chez eux aussi.

4 réponses

Et même si ensuite vous oubliez la date anniversaire, la Loi Hamon vous permet de résilier à tout moment après la tacite reconduction (si celle-ci a eu lieu après le 01.01.2015 et si un an dans ce cas s'est écoulé).
Messages postés
5470
Date d'inscription
dimanche 26 février 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
26 janvier 2020
844
Merci Pierre pour ta remarque aussi pertinente que les miennes hi
On n'en a pas parlé beaucoup mais cette nouvelle possibilité de résiliation "infra-annuelle" est très importante et évitera de se laisser ré-embarquer tacitement pour une année entière ....avec possibilité de rater son coup à nouveau l'année suivante ....
Mais il aura fallu quand même plus de neuf mois pour que le décret d'application sorte (17.03.2014 : Loi Hamon - 29.12.2014 : décret n° 2014-1685).
Messages postés
28451
Date d'inscription
mardi 23 décembre 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
15 avril 2021
9 706
Bonjour,

Si le pret est déjà accordé, vous pouvez refuser de domicilier vos revenus chez eux. Souvent les banques demandent cette domiciliation AVANT de donner leur accord pour un pret. Sinon, elles refusent le pret.

Quant à l'assurance habitation, refusez aussi...

Cordialement

Nous faisons le maximum pour vous aider et répondre à vos interrogations
*** Grand Caribou - Modérateur CCM ***
Messages postés
5470
Date d'inscription
dimanche 26 février 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
26 janvier 2020
844
Bonjour,

A l'heure actuelle, toutes les banques demandent la domiciliation des salaires, c'est commercial et logique pour vous proposer un bon "taux" et de bonnes conditions.

Pour ce qui est de la MRH, vous acceptez ....et vous l'annulez 2 mois avant la date de l'anniversaire de 1 an ...aussi simple

Vous y êtes tous gagnants mais si ça ne vous convient pas, restez à votre banque actuelle car toutes les banques exigent la domiciliation...sinon que gagnent-elles ??, un compte avec un virement pour le prêt..pas suffisant...

Et pas d'accord avec la réponse de Grandcaribou :

Si le pret est déjà accordé, vous pouvez refuser de domicilier vos revenus chez eux. et l'assurance....
Votre affirmation est érronnée, il faut connaître avant d'énoncer votre point de vue....(désolée du désagrément que je vous afflige) j'espère sans conséquences sur ma réponse...

Cordialement
Messages postés
28451
Date d'inscription
mardi 23 décembre 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
15 avril 2021
9 706
Vous racontez n'importe quoi... Louvanne, une fois de plus, vous n'êtes pas à ça près.

La seule chose qui pourrait rendre indispensable la domiciliation des salaires dans la même banque, c'est éventuellement le contrat de prêt qu'il faut bien entendu lire attentivement. Si ce dernier engage l'emprunteur à domicilier ses revenus dans la même banque prêteuse, l'emprunteur doit bien évidemment respecter ses engagements.

En revanche, s'il ne le fait pas, le prêt n'est pas caduque. Les contrats prévoient généralement un taux d'intérêt qui sera revu à la hausse.

Il ne s'agit en aucune façon d'une obligation légale, seulement contractuelle.


Bonne journée
Mais n'oubliez pas d'approvisionner avant les échéances !
Et (re)lisez bien l'offre de prêt.