Assurance vie dépression sucide

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
jeudi 19 juin 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
19 juin 2014
-
Messages postés
694
Date d'inscription
samedi 7 juin 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
19 août 2014
-
Bonjour à tous,

Mon père est décédé par sucide il y'a deux mois. Il avait souscrit une assurance vie prédica du groupe crédit agricole depuis 2008.
Ma soeur et moi même en sommes les bénéficiaires.
Nous avons constituer le dossier pour toucher l'assurance vie, incluant le certificat médical du médecin traitant;
Or, celui ci a indiqué que mon père était sous traitement pour dépression depuis 2008;
Quelqu'un a t-il déjà connu ce même genre de situation ?
Le sucide étant intervenu deux ans après de la date de souscription il ne pose pas de problème mais pour le traitement je ne sais pas.
Allons nous percevoir cette assurance vie? Ou la dépression serait un obstacle ?
Cordialement, N.

1 réponse

Messages postés
694
Date d'inscription
samedi 7 juin 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
19 août 2014
152
Bonsoir,

voici :
<< Article L.132-7 du Code des Assurances : assurance-vie et suicide du souscripteur

L'assurance en cas de décès est de nul effet si l'assuré se donne volontairement la mort au cours de la première année du contrat.

L'assurance en cas de décès doit couvrir le risque de suicide à compter de la deuxième année du contrat. En cas d'augmentation des garanties en cours de contrat, le risque de suicide, pour les garanties supplémentaires, est couvert à compter de la deuxième année qui suit cette augmentation. >>

Je reste surprise que le CA vous ait demandé un certificat médical puisque le suicide de votre père est intervenu 2 ans après la date de souscription : le CA doit vous régler ce qui vous revient, la dépression constatée par le médecin traitant ne devant pas rentrer en ligne de compte.
De plus, je me demande si le CA avait le droit de vous demander un certificat médical ??? du fait que, comme vous le dites vous-même : "Le sucide étant intervenu deux ans après la date de souscription il ne pose pas de problème". Alors, qu'attend-il ?
Ne vous en faites pas trop, parce que, tant que l'assurance vie n'est pas dûment clôturée, les intérêts continuent à courir (petite compensation !)

Cordialement.