Taxe habitation sur garage à + de 1 km

Messages postés
1
Date d'inscription
mardi 26 février 2013
Dernière intervention
26 février 2013
- - Dernière réponse :  34sylvain34 - 22 nov. 2018 à 21:02
Bonjour,
Après avoir parcouru plusieurs sites internet à propos de cette taxe, je ne suis toujours pas éclairé de façon précise.
Ma situation: J'habitais à Grenoble un appartement dans un immeuble collectif (que j'ai vendu depuis le 10 avril 2012.)
J'avais à côté de cet appartement un garage situé à moins de 300m, dans une autre rue.
Je payais donc la taxe d'habitation sur mon appart. et sur mon garage jusqu'à maintenant.
Mais depuis le 10 avril, j'ai déménagé et ma résidence principale est nouvellement située dans une autre ville que Grenoble, et je suis toujours propriétaire de ce garage.
Donc ma question est de savoir si je dois payer cette taxe qui me sera certainement demandée, ou si je peux en demander son exonération.
Cependant une précision apportée par un internaute me trouble car il est fait état que la taxe est redevable sur un garage si la résidence principale, située à plus de 1km, n'est plus dans la même ville...
Qu'en est-il exactement et que disent les textes, si pour autant il est précisé "noir sur blanc" que la TH est redevable parce que pas dans la même commune, malgré que ces deux adresses soient distantes de plus de 1km.
NB: Ma nouvelle résidence principale est cependant dans le même département de l'Isère (38).
En vous remerciant par avance.
Bien cordialement.
Hannibal.
Afficher la suite 

Votre réponse

6 réponses

Meilleure réponse
119
Merci
Désolé de dire à AQL qu'il se plante complètement.

Ici la taxe d''habitation n'est pas due (une réponse Ministérielle l'a d'ailleurs confirmé).

En effet :

Aux termes des dispositions de l'article 1407-1 du CGI, les constructions bâties sont imposables à la taxe d'habitation lorsqu'elles constituent des locaux meublés affectés à l'habitation.

L'article 1409 du CGI précise, par ailleurs, que la taxe d'habitation est calculée d'après la valeur locative des habitations et de leurs dépendances, telles que garages
, jardins d'agrément, parcs et terrains de jeux

En règle générale, les garages et emplacements de stationnement servant à abriter les véhicules utilisés à titre personnel par les contribuables doivent être considérés comme des dépendances d'habitation imposables à deux conditions :
- être réservés à l'usage privatif des intéressés ;
- être situés à proximité de l'habitation.

Le point de savoir si la condition d'éloignement par rapport au local d'habitation se trouve réalisée est une question de fait.

Il résulte de la réponse Ministérielle Ginoux ( AN 30 juin 1976 p. 4918 n° 27533)
que les dépendances, et donc les garages situés à une distance supérieure à un kilomètre de l'habitation ne peuvent être soumises à la taxe d'habitation.

Dire « Merci » 119

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 15476 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de roudoudou22
2
Merci
C'est un peu plus compliqué que celà.
En fait l'exonération concerne les dépendances de l'habitation principale situées à plus d'un kilomètre.
Ainsi si vous habitez dans une commune et que le garage se situe dans une commune à 3 kilomètres, on ne peut plus appeler celà comme une dépendance de l'habitation principale.
Le fait de garder à sa dispostion un garage même a 300 kilomètres de l'habitation principale entraine une taxe d'habitation.
Commenter la réponse de AQL
1
Merci
Merci surtout de confirmer ce que je dis.
Vous utilisez le terme de dépendance qui elles sont exonérées.
Je vous cite :
des dépendances d'habitation imposables à deux conditions :
- être réservés à l'usage privatif des intéressés ;
- être situés à proximité de l'habitation.
La réponse Ministérielle utilise aussi le terme de dépendances :
que les dépendances, et donc les garages situés à une distance supérieure à un kilomètre de l'habitation ne peuvent être soumises à la taxe d'habitation

Il faut donc justifier qu'il s'agisse bien d'une dépendance de l'habitation principale.
Si vous n'utilisez pas ce garage pour l'usage privatif du domicile, par exemple pour se garer a proximité de votre lieu de travail ou si vous l'utilisez comme garde meubles ou même si vous ne l'utilisez pas du tout, le local devient imposable.
J'ai bien dit que c'était un peu plus compliqué que juste prendre la distance.
Commenter la réponse de AQL
Messages postés
1558
Date d'inscription
dimanche 13 décembre 2009
Dernière intervention
16 juin 2014
1
Merci
Désolé AQL mais vous compliquez un sujet qui est très simple :)

Le principe de base de la taxe d'habitation est qu'elle est payée pour un local d'habitation meublé.

A partir de là, on considère que les dépendances situées à moins de 1km sont rattachées à ce local.

Pour toutes les autres dépendances, aucune taxe n'est à payer.
Avec votre logique, les dépendances éloignées ne sont plus des dépendances, c'est justement ce que veut dire la loi an parlant de la distance de 1km, il n'y a pas de texte parlant d'un éloignement autre, vous imaginez une notion fiscale qui n'existe pas.

Si vous voulez jouer sur les mots, un garage isolé n'est pas une dépendance et doit donc être regardé tout seul au niveau de la taxe.

C'est encore plus simple, car vu que la taxe est pour les locaux d'habitation meublés ...
Donc, à moins de considérer qu'un garage isolé est meublé et habitable ... ce qui n'a aucun sens.
Commenter la réponse de elricjean2
1
Merci
He non AQL il n'est pas possible de confirmer ce que vous dites, qui correspond à une lecture totalement inédite et erronée de la loi.

Désolé.
Commenter la réponse de roudoudou22
0
Merci
Bonjour,
je possède un garage situé à 30 km de ma résidence principale. C’est un garage que j’ai acheté après ma maison, et dont je me sers personnellement (stockage et stationnement), pratique car juste à côté de mon lieu de travail.
Si j’en crois tous les textes législatifs sur ce sujet, il apparaît qu’un garage distant de + d’1 km de son habitation est exonéré de taxe d’habitation.
Or, j’ai reçu une taxe d’habitation pour ce garage, que j’ai immédiatement contestée.
Mais la réponse des impôts est celle-ci :
« Pas d’exonération puisque ce garage n'est pas une dépendance immédiate de votre habitation principale ».
Où est la subtilité ? A + d’1 km ce n’est plus taxable mais encore dépendant, mais plus quand c’est trop loin ? Si vous aviez une explication, je suis preneur !
-illusion-
Messages postés
140
Date d'inscription
jeudi 11 février 2016
Dernière intervention
7 décembre 2018
-
Bonjour,

La réponse qui vous a été faite est erronée.

http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/551-PGP
voir paragraphes 160 et suivants

Si vous n'avez aucun logement à proximité de ce parking, la TH n'est pas due.
Bonsoir illusion,
merci de votre réponse. En fait, si j'ai bien compris tous les paragraphes cités dans le lien que vous m'avez transmis, mon garage n'est tout simplement pas une dépendance, et par conséquent, non imposable de la TH.
Commenter la réponse de 34sylvain34
Dossier à la une