Fin de vie sans pouvoir manger ?

Résolu
Laura51150
Messages postés
15
Date d'inscription
mercredi 5 septembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
13 décembre 2021
- 5 sept. 2012 à 22:17
Laura51150
Messages postés
15
Date d'inscription
mercredi 5 septembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
13 décembre 2021
- 19 sept. 2012 à 21:25
Bonjour,
Je viens ce soir chercher une aide pour un ami en fin de vie car cancer incurable.
Il doit vivre avec une pension d'invalidité de 200 euros par mois, avant il avait le RSA mais il parait que quand on va souvent a l'hopital la lois estime que l'on a moins de besoin.
Bien sur la TV a l'hopital ou le tel ne sont pas prit en compte car juste la tv c'est 150 euros par mois ici.
Depuis mai il n'avait rien percu, le mois dernier il n'a eu que 90 euros.
Pourtant il a un loyer a payer, son tel fixe, l'EDF, assurance appart, des complements nutritif vendu en pharmacie non remboursé car c'est de la nourriture.
On lui a deja coupé son tel car prelevement impayé, l'edf l'assistante sociale a debloqué un FSL disant qu'il n'y en aurait pas d'autre. Le loyer n'en parlons pas evidement.
Que faut-il faire ?, lui n'est plus en etat de faire quoi que ce soit, pas la force de se battre, il a enormement de mal a parler.
Est ce normal de faire ca a un homme qui va mourrir ?, au lieu du RSA l'assistante sociale avait dit qu'en invalidité ce serait mieux pour lui qu'il fasse face plus facilement a ce dont il a besoin...
Avec les rayons il ne peut plus se raser avec un rasoir normal il en faut un electrique.
Il ne peut manger que mixé il lui faudrait un mixeur qui fasse carrément du velouté.
La tv a l'hopital coute 150 euros au mois.
Un livre de mots croisé par semaine, un tel pour garder contact avec sa famille et internet quand il est chez lui.
Des complements alimentaires en pots et boissons non remboursés mais prescrits par le medecin.
Est ce trop demander pour un homme qui va bientot mourrir ?.
Comment l'aider legalement ? la CAF ?, l'assistante sociale de la secu ou de la CAF ou de l'hopital ? Ils arrettent pas de demander des certificats d'hospitalisations et vu qu'il ne cesse d'entrer et sortir on tourne en rond.

3 réponses

gerber1
Messages postés
15871
Date d'inscription
mardi 11 novembre 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 août 2021
8 961
5 sept. 2012 à 22:28
Bonjour
Si votre ami a de la famille ,parents ou enfants ,
Ceci.Obligation alimentaire
Les enfants envers leurs parents ou ascendants dans le besoin et réciproquement
Article 205 du code civil

Les enfants doivent des aliments à leurs père et mère ou autres ascendants qui sont dans le besoin.
L'obligation alimentaire entre ascendants et descendants est réciproque.

Ainsi, en  l'absence des parents ou si ces derniers n'ont pas de moyens suffisants, les grands parents seront tenus envers leurs petits-enfants
L'article 371-2 du Code civil dispose
« Chacun des parents contribue à l'entretien et à l'éducation des enfants à proportion de ses ressources, de celles de l'autre parent, ainsi que des besoins de l'enfant. Cette obligation ne cesse pas de plein droit lorsque l'enfant est majeur »

C) Les gendres et brus envers leurs beaux-parents et inversement, à moins que le conjoint ou les enfants issus de l'union soient décédés.

Sont ici visés ce que l'on dénomme les alliés au premier degré du fait des liens par alliance.(  gendres, belles-filles avec leur beau-père ou belle-mère et vice versa) 

0
Laura51150
Messages postés
15
Date d'inscription
mercredi 5 septembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
13 décembre 2021

5 sept. 2012 à 22:30
J'ai oublie une precision importante. Il a eu droit au RSA en debut d'année. Ensuite l'assistante sociale de l'hopital lui a fait avoir une pension d'invalidité afin qu'il vive mieux. Depuis mai plus aucun versement RSA, juste des demandes de papiers. La ils en sont a des demandes non stop de certificats de debut ou de fin d'hospitalisation et dans sa situation il ne fait que entrer et sortir. Le mois dernier il a eu 90 euros seulement.
Les frais sur son compte se cumulent entre les loyers rejetés, l'EDF, assurance logement, donc les 90 euros il ne les a meme pas vu.
Son tel a été coupé evidement.
L'assistante sociale du quartier (CAF) lui a fait un dossier FSL pour l'EDF mais il y a une nouvelle facture en relance EDF et elle a dit une seule demande possible.
L'assurance logement va suivre, le loyer avec...
Ils ont calculé qu'il touchait le RSA et qu'il avait le droit a une pension invalidité donc recalcul. Ensuite en invalidité ils ont estimé qu'il n'avait pas besoin de tant que ca pour vivre alors ils ont estimé qu'il devait vivre avec 200 euros environ, au final il devait de l'argent ce qui explique les mois sans rien du tout et le dernier de 90 euros.
S'il retourne chez lui c'est au risque de se retrouver sans EDF, il n'aura plus de tel puisqu'il est coupé (ADSL), plus de tv ou d'internet.
Au deuxieme et dernier etage, pas en etat de sortir, a la merci d'un malaise sans pouvoir prevenir personne car meme pas un voisin en face et impossible de crier.
Que faut-il faire ???
0
Laura51150
Messages postés
15
Date d'inscription
mercredi 5 septembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
13 décembre 2021

19 sept. 2012 à 21:25
Merci a ceux qui ont répondu ici ou en privé.
Je reviens ce soir afin de vous faire part de la suite de cette histoire.
Ne pouvant plus faire face a ses soins qui me prennait trop de temps mais aussi la machine a laver qui tournait en non stop, je ne pouvais plus travailler, ma famille etait en peril et la fin rajoutant encore a tout ca que mon ami n'etait plus du tout capable de se lever ca entrainait de gros soucis... Mettre les perf en route et le nourrir par la sonde etait deja largement sufisant pour moi.
J'ai fait appel a l'HAD qui a repondu aussitot a l'urgence de la situation, 48h plus tard mon ami a pu retourner chez lui avec une infirmiere qui a prit le relai pour les perfusions alimentaire, une femme qui s'est occupé de sa toilette et une assistante sociale pour le coté administrative.
Bref, un grand merci a l'HAD.
L'assistante sociale du quartier a quand meme debloqué un fsl pour une facture d'EDF et elle a accelléré aupres de la caf pour qu'il retouche plus d'argent de son allocation ce qui etait normal puisque n'etant plus a l'hopital.
On va pouvoir payer les retards de facture et moralement ca fait un soucis de moins.
J'ai un peu résumé pour le cas ou une personne en meme situation aurait besoin d'un conseil.
0