Père d'un enfant qui n'est pas le sien

Fermé
clubbers47 - 24 nov. 2008 à 18:11
 perinp - 5 janv. 2010 à 10:50
Bonjour,
Il y a 13 ans j'ai connu une femme avec qui j'ai eu un enfant.Il s'avère que le comportement de la maman à un moment donné(adultère)m'a fait perdre confiance en elle et depuis ce jour j'ai toujours eu un doute sur ma paternité,du coup j'ai demandé à cette dernière,dont je suis séparé depuis 10 ans,une autorisation de test adn de paternité.A la réception du courrier la réponse donnée pour ce test(avec 23 marqueurs pour une précision de 99,9999%) révèle que je ne suis pas le père de l'enfant.Aujourd'hui je ne veux plus voir cet enfant qui se sent mieux avec sa mère car elle m'a toujours dénigré(ex:tiens v'la ton connard de père ou mieux encore ton père a demandé pour faire un test de paternité...elle ne s'est pas démontée jusqu'au bout) et mes questions sont les suivantes:

Pensant que cet enfant était de moi je l'ai déclaré,aujourd'hui suis-je dans l'obligation de continuer à verser la pension alimentaire et d'être obligé de le prendre 1 week-end sur 2 ? quelles sont aujourd'hui mes devoirs et mes obligations ?

Je ne souhaite même pas demander le remboursement des pensions versées,même pas un procès car elle n'est pas solvable,elle n'a jamais vraiment travaillé de toute sa vie.

Je veux simplement ne plus en entendre parler.

12 réponses

Je viens de faire un petit tour sur les avis que j'ai observé et pour faire une synthèse de toutes ces réponses,voici mes propos:Pour commencer je suis déjà informé sur le côté illégal d'excuter un test adn en France,en résumé si on a reconnu un enfant qui n'est pas le sien et quelque soit son âge au moment de vérité on doit ne rien dire si ce n'est continuer à faire comme si de rien n'été et en gros excusez moi l'expression..."se faire enfler par une femme qui n'aura jamais eut l'honnêteté de dire la vérité".Vos réactions ne sont pas totalement fausses mais si on passe par la,nous les hommes nous sommes donc les pères de tout le monde et personne à la fois et nous n'avons plus cas déclarer tous les nourrissons que l'ont croisent dans les maternités juste histoire de faire plaisir à une minorité de "poufiasses"(je reste nature désolé)qui ne pensent à vivre qu'avec des pensions alimentaires et autres aide de la CAF de notre cher et tendre pays qu'est la France en ne légalisant pas ce type de test.Quoi qu'il en soit cela prouve au moins une chose,c'est que ces tendres ex ont toujours le dernier mot,si je puis dire ainsi.J'ai vu il n'y a pas si longtemps un sondage qui a été effectué concernant plus de 3200 couples papa/enfants et le résultat est stupéfiant,de mémoire 21/22% des couples papa/enfants révèlent qu'il n'y a aucun lien de parenté,pire 6% de ces résultats indiquent qu'il y a un lien avec autre membre de la famille(oncle,cousin...),ce qui veut dire que statistiquement parlant 1 papa sur 4 n'est pas le père.Le plus gros dans tout ça c'est que certaines personnes ami(e)s ou membre de la famille ont trouvés des aires de ressemblence...quelle hyronie !(voir hypocrisie pour certains).Maintenant voici ma conclusion:un test de paternité devrait être obligatoire à chaque naissances et croyez moi il y aurait beaucoup de surprises et de déceptions....c'est la morale de cette l'histoire mais heureusement je ne mets pas toutes les femmes dans le même panier et heureusement car tout le monde n'a pas l'esprit tordu,j'espère sincèrement que peu d'hommes vivront cette expérience.biz à tous...
96
tarasouris
Messages postés
4141
Date d'inscription
lundi 4 août 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
21 janvier 2011
1 040
27 nov. 2008 à 22:38
Bonsoir
Clubbers47 ,

Et merci de ne pas nous mettre toutes dans le même "panier", sinon nous serions 3 femmes sur 4 à devoir subir l'humiliation d'un passage obligé à chaque naissance de faire faire un test pour prouver la paternité de nos maris ou compagnons ... ! Donc prouver que nous avons été honnêtes et fidèles ... ce serait assez traumatisant et humiliant pour nous aussi, non ?

Je comprends, je crois, le sentiment de trahison et d'humiliation que vous devez vous-même affronter . Si j'en crois votre premier post, ce n'est qu'après 10 ans de séparation que vous avez fait pratiquer ce test, ce qui laisse supposer que vous avez vécu tout ce temps avec le doute à l'esprit, ce qui doit être bien lourd . Peut-être aussi ce doute toujours présent ne vous a pas permis d'entretenir des relations profondes et sincères avec l'enfant, qui lui n'est pour rien dans tout cela ... L'amour paternel n'est pas obligatoirement "biologique" !

Il est très choquant pour un père de découvrir qu'il n'est pas le père "biologique", il est bouleversant pour un enfant de découvrir que son "papa" ne veut plus être son papa ; la Justice navigue donc un peu et n' ordonne pas forcément le test, susceptible de provoquer au sein de familles entières, en plus des enfants, bien des perturbations, conflits, suspicions ... Il y a donc un délai pour demander le test, au-delà se pose le problème de savoir ses répercussions sur les uns et les autres et si elles sont bienvenues . Les juges sont très prudents dans cette difficile décision .

Toutefois, j'en reviens quand même au rapport que j'ai lu concernant un laboratoire espagnol qui annonçait 80% de clientèle française ... et je suis obligée de reconnaître que, s'il y a tant de demandes, c'est qu'il y a beaucoup de doutes et que la législation devrait peut-être suivre l'évolution de la société .

J'espère que vous, vous pourrez vous remettre de tout ça, en tout cas, sans trop de dommages .

-------------------------------------------------------------------------------------------------
                               .... 3 zygomatiques suffisent pour sourire ....
                             §  même au plus bas, on devrait bien y arriver §
1
Tout a fait d'accord! Il faut faire test adn.
0
"un sondage qui a été effectué concernant plus de 3200 couples papa/enfants et le résultat est stupéfiant,de mémoire 21/22% des couples papa/enfants révèlent qu'il n'y a aucun lien de parenté,pire 6% de ces résultats indiquent qu'il y a un lien avec autre membre de la famille(oncle,cousin...)"

Salut,

Je voudrais juste savoir où on peut retrouver les résultats de cette études; j'avis entendu des commentaires de cet ordre dans une émission de télé et, c'est vrai que ça se passe de commentaire quoi. Bien sur dans le même genre beaucoup d'homme on sans doute des enfant "or ménage", mais quand même 1 homme sur 4 qui ne serait pas le père de son enfant... c'est choquant!!!

Si quelqu'un peut me dire où trouver ces statistiques pour mon info personnelle... Merci
0