Non respect du droit de visite [Résolu/Fermé]

Signaler
-
 Lysa57 -
Bonjour,
Nous sommes divorcés depuis 5 ans bientôt. Mon ex mari ne respecte pas ses droits de visite et d'hébergement à l'égard de nos deux enfants. Il pourrait les prendre 1WE/2, la moitié des vacances scolaires; Or les enfants ne voient leur père qu'un dimanche par mois (2 ou 3 fois dans l'année un WE samedi et dimanche), 4/5 jours à Noël et 15 jrs aux grandes vacances). Puis je demander une révision de la pension alimentaire puisqu'il les prend bcq moins qu'il devrait? Puis je demander qu'il paye à ses enfants une semaine de centre aéré l'été tjs du fait qu'il ne les prend que la moitié du temps qu'il lui est octroyé?

Il est parti vivre à plus de 300kms, travaille le samedi ... est ce une raison suffisante pour ne pas octroyer à ses enfants au moins un WE/mois. Il verse actuellement 170€ au total pour les 2 enfants. Il a un revenu et sa nouvelle femme aussi.
Quels sont mes recours? merci
A voir également:

15 réponses

bonjour,
il n' y a pas que les femmes qui vivent cette situation.
J'ai la garde de ma fille et sa mère ne peut la voir que ces fameux week end / 2 et la moitié des vacances scolaires.
Comme vous autres mesdames, la situation est identique, elle ne se présente pas, change d'avis, n'appelle pas sa fille, ne verse pas dans son cas de pension... et je dois faire selon les caprices de madame.
Je pense que nous sommes tous des centaines et centaines dans ce cas là que nous soyons hommes ou femmes en tant que parent gardien.
Le seul moyen de faire changer les choses et de faire instituer une loi avec soumission d'amende (cela plait toujours à l'état pour engranger de l'argent) à ces soi disant parent qui ne veulent pas prendre ou voir leurs enfants en cas de non respect du jugement afin de rétablir une équité de droit.
Une solution serait de se regrouper tous et de saisir le ministère de la justice, les tribunaux.
Car les députés, sénateurs et autres, prévoient (pour le bien de l'enfant... là ils n'ont aucun sens de la réalité quotidienne) d'imposer les semaines de gardes alternés...
Donc agissons pour nos droits et le bien de nos enfants
91
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 17328 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

bonjour je suis tombée par hasard sur votre proposition de bouger , je suis complétement d accord avec tous ces parents qui sont dans la souffrance de voir la souffrance de leurs enfants otages d adultes inccapable de ce comporter comme tels . Je ne vous relaterez ma situation elle est similaire a toutes celles que l on peut lire sur les droits de visites. Y EN A MARRE de ces speudo papa ou maman qui n assume pas !!!!! Alors oui il faut bouger et demander une loi qui exigerais au parent de prendre leur responsabilité sous peinde d emprisonnement ou /et financiére . Mais comment faire j attends de vos nouvelle a bientot .Guidez moi merci

Bonjour,
Je suis malheureusement un peu dans la même situation que vous...
Je suis aussi divorcée avec 3 enfants de cette union. Depuis, je suis mariée et 2 fillettes de ce mariage.
Mon mari gagne relativement bien sa vie.
Mon ex-mari, au début de séparation, n'a quasiment pas pris ses enfants. Il trouvait de multiples excuses, son logement inadéquat, ses horaires de travail....
Puis lorsqu'il a épousé sa meilleure amie, il a commencé à les recevoir qq heures par ci par là, mais seulement les 2 plus grands.
J'ai donc subi avec mes enfants, mon mari et nos filles, les "caprices" de Monsieur.
Il y 2 ans, ne pouvant plus caler notre vie sur les envies de Monsieur. Il ne prévenait jamais de ses venues, ni de ses retours, n'a jamais réévalué la pension chaque année....
Nous avons donc lancé une procédure de revalorisation de pension puisque nous ne pouvions exiger qu'il assume totalement son rôle de père : il a un droit de visite mais aucune obligation de le respecter en revanche, nous avons l'obligation de lui présenter les enfants et le droit DE FERMER SA G......!!!!
Cette procédure a duré 1 an pour quoi !!!!!????? pour rien !
Ils sont venus photographié notre maison sous tout les coutures, ils ont également photographier les employés de mon mari à bord de leur camion de travail ainsi que l'entreprise de mon mari, exiger les plans intérieur de notre maison ainsi que les bilans de l'entreprise de mon mari..... et j'en passe, pour prouver quoi... que nous étions riches !
Je suis désolée Thierry3000, les ressources du nouveau conjoint sont totalement prises en compte.
Même avec des attestations de présence des enfants à la maison alors qu'ils auraient dû être chez leur père n'a rien changé, le juge a conclu que c'était sa parole contre la mienne, j'ai obtenu 60 euros de plus parce que ma fille entrait au collège. Finalement, la somme que j'aurais dû recevoir s'il avait augmenté chaque année comme il le devait.
J'ai payé 1500 euros mon avocat et j'ai perdu bien plus en moral.
Cette procédure n'a rien changé, il continu a faire à "sa façon". De plus, un nouvel élément s'est greffé. Il a été muté à 500km de chez moi. Cette situation lui permet encore d'avantage d'excuses. Lorsqu'il vient c'est le samedi (10/11h) et le retour le dimanche 16h. Normalement, le jugement stipule vendredi 18h au dimanche 18h + moitié de toutes les vacances scolaires.
J'ai essayé de lui parler, de trouver une entente, de lui faire comprendre que nous aussi nous avons une vie de famille. Rien y fait, il ne répond pas à mes messages, pir il dit aux enfants qu'il n'a pas reçu les messages à cause de l'orage, ou encore qu'il a changé d'adresse mail, etc...
Mon mari ne souhaite plus contribuer à la majorité des frais engagés par les enfants qui ne sont pas les siens. La plus grande rentre au lycée et mon fils au collège. Ils font des voyages, des activités sportives, budget que la pension et ma contribution en peuvent absolument pas couvrir sans le soutien financier de mon mari.
Ce we était le sien, personne vendredi soir. Samedi matin (aujourd'hui), J'ai donc été pour la 1ère fois à la police afin de faire une main courante. Douche froide !
Le policier avant même de me dire bonjour m'a dit : "Mais Monsieur n'est aucunement obligé de prendre ses enfants puisque c'est juste un droit ma chère Madame"
Sûrement un père divorcé dans cette situation.....
Il m'a expliqué qu'il allait me sortir ma main courante mais que cela était inutile puisque rien ne prouvait que le père n'allait pas venir les chercher d'ici 1h !
mieux....
que rien ne prouvait que les enfants dans la voiture étaient bien les miens et non ceux de mes voisins !
ou encore....
qu'il a des droits et moi des obligations... que c'est la loi et qu'il faut bien faire avec !
Je pense avoir perdu mon temps....
Maintenant, je me dis que s'il pouvait sortir totalement de notre vie nous ne nous en porterions bien mieux et je pense que lui aussi car visiblement ses enfants ne sont pour lui qu'une contrainte.
Je me demande d'ailleurs, s'il a le droit de recevoir les enfants dans les conditions qu'il propose. Lorsqu'il les prend, ils passent le we chez les beaux-parents de sa femme. Les enfants dorment tous dans la même chambre. Ils ont interdiction de prendre des douches car l'eau coûte chère ! Je vous passe les détails lorsque mes enfants restent plusieurs jours.....
bonne chance à toutes les mamans dans ma situation,
bonne chance à tous les papas qui remuerait ciel et terre pour avoir leurs enfants près d'eux le plus souvent possible !
Je suis dans la même situation depuis 2001.
Et alors que j'ai voulu faire modifier le jugement par le JAF pour coller à la réalité : le Père vient quand ça l'arrange, à sa guise, nullement un devoir (pas même moral de prévenir) exculisement un droit ... il se retourne contre moi et dépose des plaintes abusives et mensongères...pour NON PRESENTATION d'enfant.

Alors quelques conseils car il n'est pas normal qu'il ne vienne pas, cela est nuisible à l'équilibre des enfants et empêche une vie sereine pour le parent gardien et l'enfant CAR OBLIGES PAR LE JUGEMENT de rester au domicile l'heure ou les 24 h légales et de manquer des activités ou de ne rien pouvoir prévoir...

- mains courantes systématiques à chaque non -venue du père
- témoin (extérieur) si possible qui atteste avoir attendu avec la mère et l'enfant et qu'il n'y a eu aucun appel du père + appelez de votre fixe et faites-vous appeler sur vote fixe pendant ces moments et notez pour vous souvenir.
- suivi psy de l'enfant dans un CMP (neutralité)
- porter plainte pour abandon de famille dès que suffisament de "traces" avec calendrier à l'appui : il aurait dû venir, il est venu seulement ...en prévenant x jours avant, sans prévenir... Téléphoner à SOS-victime (facile à trouver sur internet) pour être guidée--> J'ignorais à l'époque qu'on pouvait porter plainte pour ça ! On m'a répondu, y compris les policiers : "il n'est pas obligé, c'est un droit"...PAS DU TOUT ! le JAF attend que le parent qui demande ce droit prenne effectivement l'enfant.
- noter aussi les contacts téléphoniques, garder les carte ou lettres du père à l'enfant..S'il y en a !!!!!

Courage et ne le laissez pas faire.
Le jugement donne les modalités d'exercice de l'autorité parentale et ça doit se passer comme ça sauf si meilleur accord entre les parents...Mais dans ce genre de situation, qui arrange sans arrêt l'autre ? Ce fut là mon erreur pour permettre le maintien de ce lien si ténu entre mon fils et son père.
ARRETEZ d'arranger le père et tenez vous en au jugement, ou bien qu'il fasse la demande écrite d'un arrangement amiable...sinon vous n'aurez aucune trace de votre bonne volonté...alors que vous ne faites que vous adapter à ce qu'il impose = sa lecture très égoïste et egocentrée du jugement et de son "droit" sans se préoccuper de son enfant.

Le jugement et ce "droit" est écrit au cas où la mère empêcherait les rencontres ente enfant et père... ce qui n'est pas le cas dans nos situations.

Courage...
nwval
merci, pour toutes les infos
je suis dans une situations indentique et mes enfants ne veulent plus voir leur pere et ne l'on pas vu depuis 6 mois.
je ne savais comment faire pour pouvoir faire modifier ce jugement qui je le pensait l'obligé à venir chercher les enfants.
je pense proceder ainsi
mais pour noel il veux les prendre et là ??

merci beaucoup
et bonne chance
> n.h
les enfants ils ne veulent plus voir leur père, croyant qu'il les a abandonnés: alors ils souffrent.
le père, il est toujours attaché à ses enfants et sans doute aussi à leur mère: alors il souffre
la mère, elle voit bien au fond d'elle-même que ses enfants souffrent: alors elle souffre

Peut-être que vous pourriez prendre des vacances, juste pour le jour de Noël ?
Bonjour,

Mais en fin de compte, y a t-il une possibilitée d' ôter le droit parental à votre mari. Car si ce drenier ne vient pas voir l' enfant, pendant plusieurs mois, qu' il n' y a aucun contact téléphonique, je veux bien faire des mains courantes, mais quel en est le résultat ??? Le père à été condamné ? Son autorité parentale lui a t - elle été retiré ??
Si les pères ne prennes pas les enfants comme cela est dit dans le jugement, les mères peuvent mettre les enfants en garde, colonie ou centre aérer, même en nourrice à charge du père de payer pendant les dates vacances) où il doivent les prendres.
Bien évidement faite les choses dans les régles, Il faut prévenir l'autre 3mois avant par recommander avec AR des dates de vacances.
Bien sûr si vous mettez vos enfants en colo pendant c dates a lui parce qu'il ne les prends pas, il vous faudra avancer les frais car je doute que les papas payent aussi facilement, mais ensuite il faut passé par le JAF pour se faire remboursser.
De plus, si Monsieur a une nouvelle compagne et qu'ils travaillent a deux, (donc ressource + elever) vous pouvez demander une révision de pension allimentaire .
ASTUCE photo de leur boite au lettre (avec les deux noms) date et heures sur la photo .
Messages postés
2
Date d'inscription
dimanche 14 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
14 février 2010

bonjour je suis un peu pres dans le meme cas que vous et j'en ai marre..
je suis divorcéé depuis environ 2 ans1/2. j'ai 2 garcons 8 et 5 ans de ce mariage.
lors du divorce nous avions convenu (écris au jugement) que leur pere les prendraient un week end sur deux sur mes we travaillés et la moitié des vacances du samedi 14h ua dimanche19H. au départ on s'arrangé bien(environ 1 an) il me les prenait meme le vendredi soir quand je travaillais lewe du matin ou de nuit...
lui etait au chomage ou maladie... il les prenait régulierement idem pour les vacances pas de soucis simplement quelques retard sur l'horraire qui me donnait mais bon ils les prenaient.
Et puis par la suite il fait ceux qui veut , soit disant ils aurait retrouvé du travail mais en interim donc serait prevenu a la derniere minute( ce qui est normale pour moi) mais il serait des fois que tres tard le soir par un messge sur son repondeur que les boites laisseraient....(cela me parait bizarre car pour moi une boite d'interim doit etre sur que son employé doit pouvoir assumé le poste???)donc il vient les chercher avec des heures de retards ou ne vient pas du tout, reporte au lendemain ; sans toujours donné un coup de fils pour prevenir alors moi j'attends et les enfants aussi . a un moment c'est mon 2éme garcon qui ne voulait plus y aller il faisait des grosses crises pour ne pas y aller il ne l'a donc pas pris une ou 2 fois mais le grand oui. maintenant c'est mon grand qui ne veut plus y aller, mais lui ne le montre pas a son pére, il est" content " quand il ne vient pas .il s'ennuie dhez lui ,on des jeux mais ils peuvent rarement jouait avec car soit il ne sont pas sage , soit il y a des affaires devant et donc ne peuvent pas les prendres.....
alors j'ai eu de la patience car je veux que mes enfants voivent leurs peres et j'ai tjrs essayé de me contenir devant eux pour ne pas dire du mal devant eux de lui, mais la je n'y arrive plus.
(j'ai refait ma vie et j'attends mon troisieme enfants.)
je veux bien croire que quand on est a la recherche d'un emploi et qu'on fait de l'interim on ne peut pas refuser le travail je veux bien garder les enfants dans ces cas, mais j'ai tellement l'impression qu'il me ment qui veut simplement les prendre quand ca l'arrange et souvent quand il part dans sa famille pas dans son appart.
Je lui est donc demandé qu'il me donne les preuves qu'il ne peut pas prendre les enfants car il travaille, ex avec ses contrats de travails et il ne veut pas il n'est pas obligé de le faire. pour moi si il ne me mentirait pas il me le montrerait et moi si j'ai les preuves j'accepterais d'etre prevenu a la derniere minute et j'expliquerais aux enfants...mais ce n'est pas le cas! QUE DOIS JE FAIRE ? je n'ai jamais depose de main courante simplement menacé... AVEZ VOUS DES SOLUTIONS POUR MOI?
pour la pension alimentaire il me l'a tjrs payé mais je ne l'augmente pas chaque année car il a deja des soucis d'argent...
Alors si vous avez des conseils a me donner je suis prenante et je vous remercie d'avance
Il a le droit de prendre ces enfants,mais se n'est pas un devoir,comme la pension alimentaire,si il a envie il l'est prend si il n'a pas envie,il ne l'est prend pas.Les enfants sont toujours les otages,c'est dommage mais c'est ainsi.
Messages postés
2
Date d'inscription
samedi 14 juin 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
14 juin 2008

BONJOUR.

tout d'abord c'est un peut compliqué votre affaire, le juge des affaires familiale donne un droit de visite et d'hébergement au père et une pension a payé.
la pension a était fixé selon les revenues du père mais sa nouvelle femme n'a aucun devoir vis a vis de vos enfants même si elle travaille et touche un salaire, vous pouvez demandé une révaluation de la pension alimentaire au juge sur le fait que 170 euros c'est trés peut pour 2 enfants alors que de l'autre côté il y a 2 revenue et que les charges du père sont moindre,mais faut tenir en compte que madame dois avoir aussi des dépenses de sont côté et son salaire ne doit pas couvrir les frais de vos enfants car elle n'en ai pas responsable.(ceci et valable aussi pour vous si vous vivez avec quelqu'un)
Le fait que votre ex mari ne respecte pas ses droits de visite n'a aucun impact sur lui, car il n'ai pas tenue de les honnoré,c'est un droit qui lui ai accordé mais s'en obligation de les respectés.
vous dite que vous voudriez qu'il paye le centre aéré car il ne prend pas ses enfants quand il le doit, mais quand il prend ses enfants les autres temps il paye quand même une pension, quand vous ne l'ai avez pas vous bénéficier bien de l'argent!
Faite une demande de révision de pension au juge et prouvé bien que 170 euros c'est trés peut pour 2 enfants,gardé toute les preuves et les dépenses lié au enfants.
A savoir que la pension et donné pour l'entretien et l'éducation de l'enfant.
Le droit de visite et d'hébergement est un droit et non une obligation .La pension alimentaire est calculée par le juge selon les ressources de chacun ,le montant est calculé pour 1an et divisé par 12 .La pension alimentaire est versée au parent qui a la garde pour les enfants .Si le parent ne prend pas ses enfants à ses droits de visite et surtout la moitié des vacances , la maman peut demander au juge que le père paye le centre aéré ou la nourrisse surtout si la maman travaille ou une réévaluation .Il faut savoir que le père doit prendre ses enfants environ 2mois (w+vacances) .Je suis un papa très heureux quand j'ai mes enfants ,je donne 500€ pour mes 2filles et pars en vacances avec elles. Beaucoup de père ont le défaut de croire que la P A est à la mère :oui pour nourrir ses enfants .Le juge a calculé 170€ du père et 170€ de la mère .A ces pères ,je voudrai dire :allez devant le juge est dites lui ,je ne prend plus les enfants et là vous verrez la PA augmenter sans la participation de la maman .
salut .

Je suis plus au moins dans le meme situation , j'ai 2 enfants et le pere les prends quand il veut et souvent ils passent 1 ans et demis sans les voirent et d'un coups il appel et les prends un week end par si par là et je doit faire la moitier du chemin car il me fait du chantage , si je fait pas la moitier il les prend pas.
Donc comme j'en ai marre , je repasse devant le juge et on verras bien ce qui decidera.
Voila mon histoire a moi .
Je te dit bonne chance à toi..
Bonsoir,
En 2002, j’apprenais que mon mari me trompait. Nous avons donc décidé de divorcer à l’amiable pour le bien de notre fils qui avait à l’époque 4 ans ½. Le divorce a été prononcé en 2003 avec un droit de visite 1 week-end/2 et la moitié des vacances scolaires et une pension alimentaire pour mon fils. A partir du divorce ça a dégénéré car sa nouvelle amie (qui n’aime pas les enfants) a foutu la mer…. Il a pris un peu son fils jusqu’à la fin de l’année et puis fini, plus de nouvelle, pas 1 coup de téléphone pour son anniversaire, ni même pour les fêtes de fins d’année, enfin plus rien. J’ai donc fais suivre mon fils par un pédopsychiatre car il en avait besoin.
J’ai rencontré quelqu’un qui prend heureusement soin de mon fils et tout allait très bien jusqu’en 2007, le couple de mon ex n’allait était terminé, il a voulu reprendre contact pour voir son fils. Moi, trop con… j’ai dis oui (après accord de mon fils). Il l’a pris 1 fois, lui a encore fait beaucoup de promesse et puis il est retourné avec sa p…. Depuis encore plus rien
J’ai quitté mon ancien emploi pour devenir assistante maternelle pour être plus proche de mon fils et avoir moins de frais de garderie, de centre aéré, etc….
L’année dernière, il a fait une requête pour payer moins de pension (150 €) car il s’est fait licencié pour faute lourde. J’ai été dégoûté. On travail tout les 2. Ils étaient au chômage tout les 2 et à salaire identique, il a gagné, le tribunal a baissé la pension à 125 €. Tout ça car ils avaient un crédit pour un camping car de 545 € par mois à rembourser. J’ai signalé quand même qu’il ne le prenait plus depuis 6 ans et le JAF n’en a rien à fout…
Pour raison de santé, mon ami vient de changer de boulot. Etant donné qu’il perd de l’argent sur son salaire, j’ai RV avec un avocat, jeudi, pour savoir ce que je peux faire.
Je ne sais pas si je dois faire une requête pour faire augmenter la pension car j’ai appris entre temps que mon ex a retrouvé du travail.
Ou bien voir pour si c’est possible de lui enlever l’autorité parentale, car à part payer la pension, on a jamais de nouvelle. Mais je pense qu’il serait trop content de ne plus avoir à payer. Déjà que tous les ans, c’est la galère pour l’augmentation de la pension. Mais là, il n’a pas le choix sinon c’est l’huissier que je lui envoi.
Aujourd’hui, mon fils à 12 ans. Il ne veut plus porter le nom de son père. La aussi, il faut que je me renseigne…
Bon courage à tous car j’ai l’impression que les galères ne se terminent jamais.
Je suis maman de 2 enfants.Mon ex mari ne respecte pas son droit de visite.Il n'a pas pris ses enfants depuis 2 mois.Le divorce se passe mal et nous ne trouvons pas d'accord qt au partage des biens.Il a donc pris les enfants en otages. Dès que je ne cède pas à ses exigences il ne prend pas les enfants.Je n'ai aucun recours par contre je suis toujours obligée d'être dans l'attente de sa venue de faire comme si de m'organiser selon sa prise en charge potentielle car comme tt le monde le sait ,la non présentation des enfants est un délit! Je suis profondément scandalisée par cette loi qui permet à celui qui n'a pas la résidence d'exercer une pression sur l'autre.Je pense c'est injuste et que les adultes ont des devoirs de parents!
Bonjour,

Je suis papa de 2 enfants, dont l'ainé est pré-ado. Nous arrivions à appliquer la convention de divorce qui me donnait un droit d'hébergement le W.E. Les choses se sont sérieusement gâtées lorsque mon ex-épouse m'a annoncé qu'elle faisait entrer dans sa vie, sur le lieu de vie de mes enfants, ... un membre masculin de la même "école spirituelle close" que celle dans laquelle elle est engagée.

Il s'ensuit une situation de rupture totale de la communication entre mon ex-épouse et moi, et le constat d'un désaccord parental sur tous les sujets qui relèvent de l'autorité parentale que nous sommes pourtant engagés à exercer en commun, d'après l'ordonnance de 2005 (éducation, santé(psychique), religion, activités extrascolaires...).

Je n'ai pas trouvé d'autre moyen immédiat, pour signifier mon désacccord, que d'annoncer la suspension de l'exercice de moin droit d'hébergement, à compter de l'installation de son compagnon spirituel.

Du coup: infraction pénale: mon ex-pouse organise (avant même l'arrivée de son compagnon) le défaut de présentation des enfants. Je porte plainte à la police.

Je suis prochainement convoqué par le juge au tribunal pour enfants qui a ouvert une procédure d'assistance éducative.

Demain, je vais voir le médiateur, pour tenter de rouvrir le dialogue avec elle

Dans ma culture, lorsqu'une femme est appelée vers le Christ, elle le rejoint en faisant voeu de chasteté, dans un monastère. Et si elle a du sacrifier sa vie de famille, elle peut toujours recevoir ou j'imagine effectuer des visites.

Dans cette école spirituelle close, ça ne marche pas comme ça visiblement. Mon ex-pouse va vivre un avatar conjugal avec son ami spirituel , plus mes enfants, plus le cabinet professionnel que je lui ai offert avec le patrimoine que j'avais avant de me marier, et me dit la-dessus que je suis un "enculé" (message enregistré présenté à la police en main courante).

Je me demande si elle n'a pas raison sur certains points !

Quels dégâts cela risque-t-il de provoquer sur mes enfants ?

Ca va être chaud si elle répond à la demande de médiation.
Le risque, pour mes enfants, c'est qu'ils soient mis sous la protection des services sociaux.

Pour moi, il n'y a plus qu'une seule voie à suivre: la Loi, celle des hommes. Je verrai bien où elle mènera.

Bon courage à vous toutes et tous,


P.S. j'ai adhéré à l'association sos Papa
Et s il ne respect pas les vacances tu peu les mettres en colo ou autre a sa charge pendant le tp ou il est sensé les avoir
prend rdv chez un avocat
Messages postés
1003
Date d'inscription
mercredi 29 octobre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
15 janvier 2021
411
Bonjour Bonpère,

Ben moi je suis partante, ou est ce qu'il faut signer ????
Messages postés
1003
Date d'inscription
mercredi 29 octobre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
15 janvier 2021
411
Bonjour,
Moi aussi il me reste 2 enfants (le grand revient juste chez moi pendant ses repos car il a un travail) et le père n'en fait qu'à sa tête. Il est posté certes je l'ai toujours arrangé, mais depuis 5 ans que ca dure j'en ai ras le bol et je ne vais plus céder à ses caprices. Je garderais systématiquement mes enfants les week 2 et 4 (puisque officiellement ce sont les miens) et s'il ne peut pas les prendre les autres ca sera tant pis pour lui. A force d'etre bonne je suis devenue con..... pour lui, il n'hésite pas à me traiter de saloperie parceque je vais oser demander une réévaluation de pension, et ben il aura la totale ainsi !
Suis particulièrement en colère car il avait pris un portable à ma grande, seule luxe qu'il lui accordait, ben voilà ce matin reçu sms de l'opérateur, monsieur a résilié le forfait, il est dans ses droits, mais quel écoeurement sachant que de mon coté je paie celui de mon grand fils car il n'a que 900 € de salaire, l'écoeure totale aujourd'hui... Bon courage a tout le monde quand même, je suis contente de voir qu'il y a encore des bons pères comme jojo, dommage qu'ils se soient pas aussi nombreux !
coucou tous le monde je vais vous raconter mon histoire il y a 2 ans je me suis séparer du papa de mes 2 enfants au debut ca pouvais aller et d'un coup tous a basculer longue procédure pour avoir la résidance des enfants et d'un coup on me dit qu'il serai préférable pour mes enfants qu'il est leur résidence principale chez leur papa. Au bout de 1 an et demi après un appel a la cour de bourges et une enquête sociale défavorable au papa j'ai pu réccupéré mes deux bout de chou avant même notre nouveaux passage devant le juge a aprtir du moment ou le papa a été obligé de me restituer les enfants plus aucune communication n'a été possible et aujourd'hui je me retrouve devant le fait suivant : le papa ne veux plus du tout voir ses enfants il ne vient pas les chercher pour son droit de visite et d'hebergement toutes les fin de semaines paire et la moitié des vacances que dois-je faire?
bon courage a vous tous
Bonjour,

" Que dois-je faire ? " demandes-tu ?

Mon avis, absolument pas autorisé, est que le papa et la maman des deux bouts de chou doivent immédiatement s'inscrire à un stage de formation spirituelle de longue durée (si possible avec le même professeur). S'ils sont de très bons élèves, les deux bouts de chou seront vite entourés de l'amour de leur papa et de leur maman. Y a-t-il quoi que ce soit de plus important ?

Bon courage.
Messages postés
1003
Date d'inscription
mercredi 29 octobre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
15 janvier 2021
411
Non je confirme, bon courage quand même