Salaire et periode probatoire

Signaler
-
 prince of persia -
Bonjour,

Mon mari a eu une promotion, effective au 1er février, assortie d'une période probatoire de 6 mois (ces 6 mois me semblent un peu exagérés pour un poste d'agent technico-commercial non cadre... mais ce n'est pas le plus grave).

Il est précisé dans son nouveau contrat de travail: "il est convenu que votre promotion ne sera définitive qu'au terme d'une période probatoire dont le terme est fixé le 31 juillet 2008. D'ici cette date, vous aurez deux entretiens d'évaluations intermédiaires (...). Le 1er août 2008, si votre parcours professionnel est concluant, votre statut sera niveau IV, échelon (...). Votre nouveau salaire brut mensuel sera de ...".

Est-il bien normal d'avoir une promotion, mais pas le salaire qui va avec pendant les 6 premiers mois de la période probatoire? N'aurait-il pas été plus juste, au bout des 6 mois d'essai, si l'expérience est jugée concluante, qu'il y ait une rétro-activité du nouveau salaire? Sinon, ne s'agit il pas d'abus (pendant 6 mois mon mari aura fait ses preuves, aura fait le travail demandé mais à un salaire inférieur à ce qu'il aurait-dû être?).

Je comprends bien que l'employeur ne prenne pas de risque et donc n'accorde pas directement l'augmentation de salaire, au cas où finalement l'expérience ne soit pas concluante, alors le salarié reviendra à ses anciennes fonctions. Mais dans le cas contraire, le salarié ne devrait-il pas avoir été payé normalement pour ses nouvelles fonctions DèS le début ?

Merci beaucoup pour votre aide.

Bien à vous.
A voir également:

1 réponse

Bonjour,

Moi aussi j'ai évolué dans mon entreprise et j'ai donc eu une pèriode probatoire de 3 mois ( jusqu'au 31/03/08 ). La différence de salaire entre mon ancien poste et mon nouveau poste, il me la donne sous forme de prime. Par exemple : Si dans l'ancien poste vous touchez 1600euros brut et que dans le nouveau vous êtes à 2000euros brut, et bien les 400euros de différence vous sont versés sous forme de prime. ce qui permet à l'entreprise si vous ne convenait pas ( d'où la pèriode probatoire ) de vous remettre à votre ancien poste avec le salaire que vous aviez au début.

Par contre est ce que vous savez si on peut démissionner lors d'une pèriode probatoire et si oui sur quoi devons nous se baser en ce qui concerne le préavis ( ancien poste ou nouveau poste ? )....

Bonne soirée
Bonjour,
Merci de votre réponse. Très bonne idée la prime!... Si je comprends bien, dans votre exemple cela fait 400 € par mois (x3 mois si la durée de la période probatoire est de 3 mois) versés à l'issue de cette période si vous restez au nouveau poste.
Dans le cas de mon mari, il aurait peut-être mieux valu négocier la prime au moment de la signature de l'avenant donc... A moins qu'il ne tente une re-négociation à la fin de cette période probatoire s'il reste à son nouveau poste.

Pour ce qui est de démissionner pendant la période probatoire, je pense que les conditions de démission restent les mêmes pendant la période probatoire (même délai de préavis notamment). Mais bon, à vérifier...

Merci.
Bonjour jess,

Je voulais savoir si finalement tu avais su concernant le statut sur lequel nous devons nous baser en cas de démission ? Les durée de préavis n'étant pas les mêmes.

Merci a+
> Ethan
Tu dois démissionner selon les règles applicables à la catégorie à laquelle tu appartient au moment de la notification de la démission, peu important que tu sois en période probatoire.
Dossier à la une