Modèle de lettre de décharge en cas de remise d'argent

Posez votre question

Une personne peut adresser une lettre de décharge à son débiteur en cas de versement d'argent liquide, notamment lorsque celui-ci le rembourse suite à un emprunt.


Quand l'écrire

Pour le débiteur, cette précaution est importante puisque la lettre de décharge lui permet de démontrer qu'il a bien remboursé son créancier et donc de prévenir tout éventuel litige ou contestation. Après le paiement, son créancier lui transmet ainsi une lettre dans laquelle il confirme avoir bien reçu la somme d'argent, déchargeant ainsi le débiteur de son obligation.
A l'inverse, le créancier peut initialement demander au débiteur de lui signer une reconnaissance de dette.


Forme et contenu

Il est conseillé de faire rédiger une lettre de décharge à la main. La lettre doit impérativement comporter la mention de la somme inscrite en chiffres et en lettres pour éviter toute contestation quant au montant versé.

Exemple

Voici un exemple de lettre de décharge à signer en cas de remise d'argent. Vous pouvez vous aider de ce modèle pour écrire votre lettre.

Les conseils d'Eric Roig, directeur-fondateur de droit-finances.net




Je soussigné(e) M./Mme/Mlle (votre nom), demeurant au (adresse), certifie avoir reçu en liquide la somme de (écrire ici le montant de la somme en lettre et en chiffres) de la part de M./Mme/Mlle (nom du débiteur).

Ce versement le/la décharge de l'obligation de (expliquer ici la nature de l'obligation de votre débiteur, comme le remboursement d'un prêt par exemple).

Fait en deux exemplaires, dont un remis à chaque partie, à (lieu), le (date).

(Signature)

Réalisé en collaboration avec des professionnels du droit et de la finance, sous la direction d', diplômé d'HEC.

Publié par Matthieu Blanc.

Ce document intitulé « Modèle de lettre de décharge en cas de remise d'argent » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.
Dossier à la une