Auto-entrepreneur : trimestre retraite 2019

Pour acquérir des droits à retraite, les auto-entrepreneurs doivent réaliser un chiffre d'affaires minimal, dont voici les montants en 2019.


Fonctionnement et calcul

Comme tous les non-salariés, les auto-entrepreneurs accumulent des droits à retraite en fonction de leurs cotisations retraite.

Contrairement aux entrepreneurs individuels classiques, qui doivent payer une cotisation minimale même si leur bénéfice professionnel est réduit, voire nul, les auto-entrepreneurs ne sont soumis à aucun forfait minimal : leurs cotisations sociales sont strictement proportionnelles à leur chiffre d'affaires et ils ne paient donc rien si leur chiffre d'affaires trimestriel est nul.
Conséquence : un niveau minimal de chiffre d'affaires est exigé pour valider un trimestre de retraite.

Chiffre d'affaires minimal

Année

Voici le chiffre d'affaires minimum en 2019 pour valider 4 trimestres dans le régime de l'auto-entrepreneur :
  • 20 430 € pour une activité de vente - hôtellerie - restaurant
  • 11 850 € pour une activité de prestations de service soumise aux BIC (bénéfices industriels et commerciaux)
  • 8 980 € pour une activité de prestations de service soumise aux BNC (bénéfices non commerciaux) ou une activité libérale non-réglementée
  • 8 892 € pour les professions libérales réglementées.

1 trimestre

Pour valider 1 trimestre, le chiffre d'affaires minimal est respectivement fixé à :

  • 3985 euros ;
  • 2220 euros ;
  • 2510 euros ;
  • 2246 euros.

2 trimestres

Pour valider 2 trimestres, le chiffre d'affaires minimal est de :

  • 7040 euros ;
  • 3925 euros ;
  • 4470 euros ;
  • 4491 euros.

3 trimestres

Pour valider 3 trimestres, les chiffres sont respectivement portés à :

  • 10145 euros ;
  • 5655 euros ;
  • 6495 euros ;
  • 6737 euros.
Réalisé en collaboration avec des professionnels du droit et de la finance, sous la direction d', diplômé d'HEC
Ce document est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.
Dossier à la une