Taxe d'habitation sur garage

Posez votre question

En principe, la taxe d'habitation concernent tous les locaux "habitables", y compris leurs dépendances et annexes.

Les garages sont ainsi imposables à la taxe d'habitation dans la mesure où ils constituent une dépendance de l'habitation. Il s'agit notamment des garages et places de stationnement servant à abriter les véhicules utilisés à titre personnel par les contribuables et réservés à leur usage privatif. Le garage est alors pris en compte dans le calcul du montant de la taxe d'habitation à payer à l'automne, peu importe qu'il s'agisse d'un bien non-meublé.

En revanche, si les garages se trouvent à une adresse différente de l'habitation, ils ne sont imposables à la taxe d'habitation que si la distance qui les sépare ne dépasse pas un kilomètre. Dans ce cas, le contribuable reçoit deux avis de taxe d'habitation : l'un pour son adresse principale, l'autre pour son garage.

Voir également les règles applicables à l'assurance garage.

Les conseils d'Eric Roig, directeur-fondateur de droit-finances.net

Réalisé en collaboration avec des professionnels du droit et de la finance, sous la direction d', diplômé d'HEC.

A voir également

Ce document est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.
Dossier à la une