Aah et justice

Lili - 11 mai 2024 à 03:05
 Lili - 12 mai 2024 à 23:02

Bonjour, je suis assistante de vie pour un monsieur, handicapé moteur , qui touche uniquement l’aah. 
Son ancienne salariée a porter plainte pour harcèlement et l’as mis aux prud’hommes, elle as eu gain de cause . Mais il n’hésite pas à dire « de toute façon mon Aah est insaisissable »
je travail pour lui depuis 3 mois et du coup je confirme bien que ce sont des conditions de travail semblable à du harcèlement sexuel et qu il exerce également un harcèlement psychologique pour  faire démissionner et ne pas payer quoi que ce soit , il refuse de me licencier, il veut que je parte et par conséquent, je n’ai rien . Il use et abuse de son handicap pour faire ce qu’il veut. Perso je cherche du travail ailleurs. 

Mais je me demande quand même , est ce normal, que ce genre de personne, soit « intouchable » ? 
Enfin , ce n’est pas normal qu’il puisse agir de la sorte et qu’il ne lui arrive rien ? 
J’aurai tendance à dire que ce n’est pas parce qu’il est handicapé qu’il as le droit de harceler sexuellement ses assistantes de vie sans impunité. 
c’est totalement anormal !!! Et c’est encore plus anormal qu’une victime ne soit pas indemnisée par décision de justice.
Y a t’il un recours contre ce genre de personne ?

2 réponses

kang74 Messages postés 5042 Date d'inscription mercredi 4 mai 2022 Statut Membre Dernière intervention 21 juin 2024 2 374
11 mai 2024 à 14:20

Bonjour

Il faut dissocier deux choses .

Vos droits en tant que salarié : salaire et indemnité .

Et vos droits en qualité simplement d'être humain : donc le fait de porter plainte .

Je rappelle que les limites de l'insaisissabilité sont les frais d'entretien de la personne handicapée .

Il y a en plus de fortes chances qu'il reçoive aussi la PCH .

Enfin il a peut être aussi des biens ...

Et votre salaire et ses accessoires rentrent bien dans ce cadre là .

Ne démissionnez pas, et envoyez le paître si besoin .

Je rappelle qu'en tant qu'employeur il doit adhérer un service de santé travail : si ce n'est pas fait vous pouvez commencer par une mise en demeure en recommandé, copie à l’inspection du travail .

Son handicap ne l'empêche pas donc de répondre de ses actes .

2

Bonjour, 

Non , il n’y a pas de biens à saisir (immobilier ou véhicule)et puis ses meubles n’ont aucunes valeurs. Au final , c’est un alcoolo fini, en fauteuil roulant, sa fille ne lui parle même plus , socialement isolé (et vu son comportement, on comprends pourquoi ! ) on touche donc le fond de la misère sociale. 
Je ne vais pas démissionner , mais je cherche autre chose parce que dans tous les cas ce n’est pas un environnement de travail très sain. 
Je vais lui rappeler certaines choses donc , ça va le calmer un peu je pense , et malgré tout faire le nécessaire auprès de pôle emploi , pour les suivantes qui passeront chez lui et auprès du département qui prends en charge financièrement les chèques solidarité qui lui permette de faire son harcèlement aux nanas qui bossent chez lui ,puisque en réalité ce n’est pas une asv qu’il cherche mais bien une sorte de prostituee au final , pas certaine qu’ils apprécient le truc . 
En tout cas merci pour vos conseils , ça va me servir dès demain ! 

0

Bonjour 

Pouvez vous vous rapprocher d une association victime de harcèlement peut être de la région ou vous êtes 

Je ne connais pas d autre solution 

0

Bonjour , oui c’est une solution. Moi je compte partir dès que je trouve autre chose , c’est pas très gaie mais psychologiquement je suis assez forte donc j ai pas peur de lui . 
le truc c’est qu’en réalité il ne cherche pas qu’une assistante de vie , il cherche quelqu’un pour plus si affinités et donc des qu’il comprends que c’est pas la peine d imaginer quoique ce soit , il menace , il harcèle de messages, il se fait passer pour le pauvre handicapé donc .Je pense qu’il est déjà tombé sur des femmes malheureusement dans une précarité extrême et qu’elles ont accepté l’inacceptable…. Et que du coup il trouve ça normal de traiter les ASV  limite comme des prostitués à domicile . 

Ce qui m’inquiète c’est qu’il recommence avec une autre , avec une petite jeune de 20 ans par exemple qui , elle, ne  pourras peut-être pas se défendre comme moi . Je pense prévenir pôle emploi et le département qui règle une partie des CRCESU mais c pareil c’est de l’atteinte à sa réputation et je suis pas certaine d’avoir le droit de faire ça , c attaquable. 
moi je vais partir mais je pense aux suivantes. 

 

0
Mona > Lili
11 mai 2024 à 10:49

Oui  faites le pour ces personnes 

Mais protégez vous aussi

Et aussi faites comme je vous ai dis contactez une association harcèlement 

Cela peut aussi vous aider

0