Droit de visite des grands parents

Signaler
-
 Lilie -
Bonjour,
Le père de mes enfants s'est suicidé l'an dernier ,15 mois après notre séparation. Ses parents me tiennent pour responsable bien évidemment. Ils ont demandé un droit de visite et d'hébergement alors qu'ils ne se sont jamais occupés de mes enfants et n'ont d'ailleurs jamais pris de leur s nouvelles depuis cette séparation.
Le JAF a décidé d'un dimanche par mois de 11h à 16h. Le seul soucis c'est que mes enfants ne veulent pas les voir et mon avocate me dit que si je fais appel il y a risque d'extension.
Mon aîné de 9 ans avait demandé de parler au JAF mais il n'en a rien fait. Je pensais que les enfants avaient des droits. Et dans ce cas, mes enfants risquent de très mal vivre ce choix qu'ils n'auront pas voulu.
Que puis je faire?
Merci d'avance pour votre réponse.

4 réponses

Bonjour,

Que puis je faire?
Convaincre vos enfants, en précisant qu'ils n'ont pas le choix.
Sinon le Juge risque de prendre des décisions, bien plus désagréables pour vous leur mère.
Une condamnation avec sursis est envisageable.
Messages postés
15787
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
19 septembre 2021
4 765
Bonjour,

Tout est expliqué ici :
https://droit-finances.commentcamarche.com/famille/guide-famille/113-le-droit-de-visite-des-grands-parents-aux-petits-enfants/

Vous devez tenter la médiation avant un recours judiciaire.

Cdt
Messages postés
184
Date d'inscription
mardi 29 juin 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
16 septembre 2021
30
Hello,

il apparait tout de meme normal, et dans l'interet des enfants qu'ils maintiennent des liens avec leur famille paternel.
C'est a vous d'insuflé ce sentiment et de ne pas s'autoriser a se cacher "derriere" le soit disant refus des enfants (de moins de 9 ans) qui ne peuvent que mimer votre reaction et s'aligné sur votre mesentente avec les grand-parents.

" alors qu'ils ne se sont jamais occupés de mes enfants"
Ce n'est pas le role premier d'un grand parent. De plus, la situation a changé.
pour vous les enfants n'ont aucun droit de parole.
Le Juge est en droit d'en décider autrement.
Et là vous ne pouvez pas faire grand chose.
Messages postés
362
Date d'inscription
lundi 12 octobre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
19 septembre 2021
172 > Lilie
Bonjour
Si depuis 15 mois, vous leur aviez parlé en positif de leur grand-parents paternels, ils auraient envie de les voir
C'est ce qu'il vous reste a faire, c a d des éloges d'eux, même si cela vous est difficile
>
Messages postés
362
Date d'inscription
lundi 12 octobre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
19 septembre 2021

Bonjour,
Sachez pour votre gouverne que je ne parle nullement de ceux ci à mes enfants donc évitez de dire des choses dont vous ne savez rien.
Messages postés
362
Date d'inscription
lundi 12 octobre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
19 septembre 2021
172 > Lilie
C'est justement le contraire qu'il faut faire, en parler, en bien, même en très bien afin qu'ils aient envie de les voir
>
Messages postés
362
Date d'inscription
lundi 12 octobre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
19 septembre 2021

De toute façon vous n'avez pas le choix
Vous écrivez:
je ne parle nullement de ceux ci à mes enfants
Et son contraire: Mon aîné de 9 ans avait demandé de parler au JAF

Puis je retiens: Le JAF a décidé d'un dimanche par mois de 11h à 16h.
Et:mon avocate me dit que si je fais appel il y a risque d'extension.

Donc vous n'avez convaincu personne.
Alors que vous aviez la possibilité, de vous exprimez devant le Juge.

Ici nous ne pouvons rien faire de plus, hormis vous conseillez sur la conduite à tenir.
Et ceux, afin que vous n'ayez pas de soucis avec la justice.
Un moment probablement difficile pour vous, mais pas insurmontable.
Aucune audience ne s'est tenue. Compte tenu de la situation sanitaire, le JAF a fait jouer le fait du covid et donc cela s'est joué sur dossier uniquement
Ok mais maintenant, vous devez faire en sorte de ne pas finir avec une condamnation.
Vos enfants sont intelligents, vous allez faire de votre mieux pour les rassurer.
Courage
Merci beaucoup.