Robien classique : intérêt à prolonger encore 3 ans ou pas ?

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
dimanche 6 juin 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
6 juin 2021
-
Messages postés
27311
Date d'inscription
samedi 29 mars 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
9 juin 2021
-
Bonjour,
Je possède un appartement en Robien classique depuis 2008. Ceci est mon seul bien immobilier.
J'ai déjà prolongé de 4 ans pour 2013-14-15-16 puis 3 ans pour 2017-18-19.
Je me pose la question de savoir si j'ai intérêt à prolonger une dernière fois pour 2020-21-22.
L'amortissement actuel (2,5%) est d'environ 5900€.
Le résultat foncier avant amortissement est entre +3000 et +5000€ suivant l'occupation et les frais.
Depuis la fin de l'amortissement à 8% soit depuis 2013, après déduction de l'amortissement, je ne suis donc plus qu'en léger déficit : entre -1000 et -1800€ chaque année, que j'impute sur mes revenus.
J'ai par ailleurs des déficits reportables de 5300€ en 2010 et 2011, 5200€ en 2012.
Donc, est-ce que continuer l'amortissement est forcément utile : si je ne fais plus l'amortissement, je pourrais "taper" dans les déficits antérieurs et à quelques centaines d'euros près, cela revient au même ? Et cela me permettrait d'être plus serein/souple si jamais je décidais de vendre ce bien d'ici 3 ans ? (ce qui n'est pour l'instant pas d'actualité, mais avec un marché immobilier aussi haut actuellement, cela pourrait me faire réfléchir).
En complément voici les intérêts d'emprunt 2010 : 4200€ / 2011 : 4000€ / 2012 : 3800€ / 2013 : 3600€ / 2014 : 3400€ / 2015 : 2600€ / 2016 : 2100€ / 2017 : 1800€ / 2018 : 1600€ / 2019 : 1450€ / 2020 : 1300€
Merci pour votre aide.

2 réponses

Messages postés
40911
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
10 juin 2021
11 000
bonjour,

"Je possède un appartement en Robien classique depuis 2008."


Excusez-moi, mais j'ai un doute.... êtes-vous bien sûr d'être dans le cas d'un ''de Robien'' classique ?

- le ''de Robien'' classique : pour les investissements réalisés entre le 3 avril 2003 et le 31 août 2006

- le ''de Robien'' recentré : pour les investissements réalisés entre le 1er septembre 2006 et le 31 décembre 2008.

Le point de départ de l’amortissement ''de Robien'' étant :
- soit le premier jour du mois de l’acquisition du logement pour les logements acquis neufs,
- soit le premier jour du mois de l’achèvement du logement ou des travaux dans les autres cas.


==> Supposons que vous soyez bien sous un ''de Robien'' classique : le taux de l'amortissement est :
- à hauteur de 8 %/an les 5 premières années : ça vous a mené à 2013,
- et à hauteur de 2,5 %/an pour les 4 années suivantes : ça vous a mené à 2017 pour avoir vos 9 ans d'obligation de location.
Ensuite, possibilité d'une 1ère prolongation de 3 ans : 2018, 2019 et 2020 : donc, SI il s'agit bien d'un "de Robien" classique, l'année 2020 est la dernière année de la 1ère prolongation possible, et la 2ème et dernière prolongation sera pour les années 2021, 2022 et 2023.


==> Supposons maintenant que vous soyez bien sous un ''de Robien'' recentré :
le taux de l'amortissement est :
- de 6% les 7 premières années,
- de 4% les 2 années suivantes (= 9 ans d'obligation de location)
- Mais Il n’est pas possible de pratiquer des prolongations -->donc, SI votre investissement est celui-ci, vos 9 ans de location ont fini en 2017 et les amortissements auraient dû s'arrêter en 2017, puisque pas de prolongations possibles.

......???

cdt.

----
« Si vous avez un rêve, luttez pour lui, quel qu’il soit. Ne permettez à personne de vous trahir, aussi fort les autres puissent-ils vous aimer ou vouloir le meilleur pour vous. »
– Pilar Jericó –
Messages postés
27311
Date d'inscription
samedi 29 mars 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
9 juin 2021
14 293
Je rajouterai que c'est date à date.

Si achèvement le 15/03/2008, le début de l'amortissement est fixé au 1er jour du mois soit le 1_03/2008.
La fin de l'amortissement sans prorogation au 28/02/2017.
Donc amortissement de 2/12eme en 2017.
Bonjour,
Merci de votre réponse.
Je vous confirme que c'est bien un Robien classique : j'ai signé une VEFA en juillet 2006 qui n'a été livrée qu'en février 2008. Les amortissements à 8% ont été en 2008, 2009, 2010, 2011 et 2012, puis 2,5% en 2013, 2014, 2015 et 2016. Première prolongation en 2017, 2018, 2019.
Aujourd'hui je m'arrache les cheveux avec ma déclaration de revenus 2020. Si je prolonge les amort, cela ne m'enlève que 168€ d'impôt. Si je ne prolonge pas, que je renseigne l'imputation du déficit reportable de 2010 (env. 6000€ montant supérieur en valeur absolue au déficit foncier 2020 env. 5000€) ou pas, cela ne change rien à l'impôt...
Je voudrais bien garder ce bien à long terme car bien situé et rarement vacant en location même si payé au plus haut en 2006.
Merci de votre aide.
Messages postés
27311
Date d'inscription
samedi 29 mars 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
9 juin 2021
14 293
Engagement initial :
1/02/2008 au 31/01 /2013 : 8%
1/02/2013 au 31/01/2017 : 2.5 %

1ere prolongation :
1/2/2017 au 31/01/2020
Si pas de prolongation n°2 : amortissement prroratisé de 1/12 ème pour 2020

Si choix de prorogation n°2 :
Du 1/02/2020 au 31/01/2023
Prorata de 1/12eme pour 2023


Si je prolonge les amort, cela ne m'enlève que 168€ d'impôt

Oui mais combien depuis le début !

En tout état de cause le déficit 2010 n'est reportable que jusqu'à 2020 inclus(2011 jusqu'à 2021 et 2012 jusqu'à 2022).
Si vous prolongez et êtes en déficit , le déficit 2010 ne sera pas applicable ni maintenant ni après.
A vu de nez la seule distinction serait pour 2023 très faible :
- plus de déficit reportable
-1/12 ème d'amortissement

C'est à vous de faire le choix