Taxe dividendes bourse Compte Titre

Signaler
-
Messages postés
15
Date d'inscription
dimanche 31 janvier 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
8 mars 2021
-
Bonjour,

Je voulais savoir car j'ai petit doute,
J'ai reçu quelques dividendes pour certaines actions que je possède dans un compte titre, est-ce que la taxe est directement appliqué au moment du versement du dividende (ce que j'ai l'impression) ?? Ou ça sera payable sur l'impôt sur le revenu ?

Merci beaucoup.

4 réponses

Les dividendes sont taxés à 30%
17,2% de taxés sociales
12, 8% d'impots sur le revenus

L'année N+1, vous déclarez vos dividendes et les 12,8 sont deduits
Merci pour votre réponse, si j'ai bien compris :
17,2% directement taxé et donc payé le jour où l'on reçoit le dividendes donc on ne les voit pas ?
12,8% taxé le jour de notre déclaration sur le revenu ?
C'est bien cela ?

Merci
Messages postés
1861
Date d'inscription
mardi 1 mai 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
17 avril 2021
488 > Laurentb
Non
les 17.2 on les vois car dividendes bruts puis net
les 12.8 sont pris le jour du versement, c'est comme si c'était un acompte, puis deduits des impots.
https://argent.boursier.com/impots/actualites/interets-dividendes-la-dispense-dacompte-dimpot-doit-etre-demandee-avant-le-30-novembre-6241.html
D'accord merci beaucoup,

1) Donc si j'ai reçu 1000€ de dividendes, plus rien ne me sera retirer de ce montant car cela à déjà été retiré directement par la société distributrice du dividende ? C'est bien cela ?

2) pour la plus value sur la vente d'action, est-ce la même chose ? Imaginons jai fais une plus value de 2000€ sur une action , ça se passe comment ?

Merci beaucoup
Messages postés
1861
Date d'inscription
mardi 1 mai 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
17 avril 2021
488
C'est compliqué à expliquer..........
Si vous touchez 1000 euros de dividendes c'est qu'au début c'était 1428 brut
- 17.2% de taxes sociales soit 245 euros
- 12.8% d'acompte sur impot soit 182 euros

C'est votre banque qui prélève, pas la Société dont vous avez des actions

Pour déclarer aux impots, c'est là que cà se complique, soit vous payer un taux fixe, soit c'est incorporé à vos revenus et selon votre tranche d'impots, il faudra choisir.

Relisez le lien, c'est expliqué..........

Compliqué aussi pour les plus values, si 2 000 euros, il y a des abattements selon durée de détention...........Moi, je m'y perd...........

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F21618
Messages postés
15
Date d'inscription
dimanche 31 janvier 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
8 mars 2021
7
Bonjour,

Pour essayer d'être plus clair, lors de la mise en paiement du dividende, la société distributrice applique la Flat taxe (ou PFU) au taux global de 30%, incluant l'impôt sur le revenu pour 12.80% et les contributions sociales pour 17.20%. Ainsi, sur un dividende brut de 100 €, vous ne percevez que 70 €.
Ensuite, l'année suivante, lors du dépôt de la déclaration des revenus, le contribuable a le choix de conserver l'imposition initiale de 30 % global ou d'opter pour l'imposition au barème progressif de l'impôt sur le revenu, donc au taux marginal d'imposition. Si l'option est choisie, le prélèvement initial est restitué sous forme de crédit d'impôt. Mais cette option concerne obligatoirement, tous les produits financiers et les plus-values mobilières. On ne peut pas opter pour les produits financiers seulement et refuser pour les plus-values mobilières.
Des calculs doivent être faits. Un des intérêts de l'option pour le barème progressif de l'impôt sur le revenu est, de bénéficier d'un abattement de 40% sur les dividendes (abattement non appliqué lors du prélèvement initial de la Flat tax) et de permettre la déduction des frais financiers éventuellement supportés pour percevoir les produits financiers. Le deuxième intérêt peut exister si le taux marginal d'imposition du contribuable est inférieur au taux de l'impôt sur le revenu contenu dans la Flat tax soit 12,80%. C'est le cas, si on se trouve dans la tranche à 11% ou si on est non imposable.
Je rappelle, tout de même, que l'option pour le barème, est globale et qu'elle concerne donc nécessairement tous les produits financiers et les plus-values mobilières.
Espérant que cela soit plus clair, même si la fiscalité française n'est jamais très simple,

Bien cordialement
Messages postés
15
Date d'inscription
dimanche 31 janvier 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
8 mars 2021
7
Rebonjour,

Pour les plus-values mobilières (sur cessions de titres), elles ne sont pas taxées immédiatement lors de leur réalisation. Elles doivent être déclarées lors du dépôt de la déclaration des revenus, soit en N+1, soit directement sur la 2042, si l'établissement financier a déclaré la plus-value, comme c'est habituellement le cas, sur l'imprimé IFU reçu lors de la campagne de déclaration, soit sur un déclaration spéciale n° 2074, si vous le souhaitez ou si vous avez réalisé des opérations particulières sortant du droit commun.
Le droit commun est l'imposition à la Flat tax de 30% (contributions sociales incluses) sur la plus-value brute.
Mais, comme cela a été un peu suggéré dans mon post précédent, le contribuable peut opter globalement pour l'imposition au barème progressif des plus-values mobilières et des produits financiers. Dans ce cas, les plus-values sont imposables au taux marginal d'imposition, après application éventuelle d'un abattement pour durée de détention, si les titres ont été acquis avant 2018 et s'ils ont été détenus au moins 2 ans, décomptés à partir de la date exacte de souscription. L'abattement est de 50% pour une durée de détention entre 2 et 8 ans et de 65% pour une détention d'au moins 8 ans.
Cordialement