Arret maladie remunere à 100% pendant periode de référence calcul SJR

Signaler
-
 Gaston -
Bonjour,
J'ai eu un arrêt maladie de 3 mois et 19 jours dont 3 mois ont été rémunérés à 100% de mon salaire pendant les 12 mois précédents mon dernier jour travaillé et payé. J'ai repris le travail pendant 2 mois après cet arrêt et avant mon licenciement. Ces 3 mois d'arrêt seront ils pris en compte pour le calcul de mon salaire journalier de référence?
Merci d'avance pour votre réponse

2 réponses

Messages postés
12902
Date d'inscription
vendredi 28 janvier 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 février 2021
3 686
Bonjour

La période de référence pour le calcul du salaire de référence est de 12 mois maximum.

Le terme de la période de référence correspond au dernier jour travaillé et payé, c’est-à-dire, en principe, à la date de fin de contrat de travail.

Si il existe des jours d’absence non rémunérés sur la période de référence de 12 mois, comme votre absence pour maladie, ces jours seront écartés
Bonjour,
Si je comprends bien l'arrêt maladie rémunéré à 100% est considéré comme une période non rémunérée. Je vous remercie pour votre réponse.
J'ai une autre question:
Les congés payés pris apparaissent sur les bulletins de paie mensuels et génèrent une rémunération supérieure à la normale lorsqu'ils sont calculés par la méthode du 10ième. L'UNEDIC semble préciser qu'ils sont pris en compte pour le calcul du salaire journalier de référence. Ils modifient pourtant le salaire mensuel habituel. Pouvez-vous me confirmer qu'ils sont bien pris en compte?

D'autre part, si le règlement des congés payés sur un mois amène la rémunération mensuelle au dessus de 13712 euros (4*PMSS), alors la partie de rémunération au dessus des 13 712 euros - qui est génératrice de cotisations chômage par report le mois suivant - est-elle perdue pour le calcul du SJR ou peut-elle être reportée sur un mois suivant?

Exemple:
Rémunération avec congés payés juin : 15 000 euros avec cotisations chômage à 13 700 euros
Rémunération juillet : 12 500 euros avec cotisations chômage à 13 700 euros (par report de cotisations). Les 15 000 - 13 700 = 1300 euros de juin sont-ils perdus ou reportés sur le salaire de juillet?

Je ne suis pas sûr d'avoir été clair mais je l'espère...
Merci d'avance pour votre réponse.