Pension alimentaire suite à reconnaissance post-mortem

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
jeudi 7 janvier 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
7 janvier 2021
-
Messages postés
16694
Date d'inscription
mardi 31 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
25 janvier 2021
-
Bonjour, mon ex compagnon est décédé en 2014, alors qu'il n'avait pas encore reconnu notre enfant. Suite à une expertise, la paternité est aujourd'hui établie, depuis peu. Elle me permet donc de prétendre à la mise à charge de la succession d'une pension alimentaire rétroactive. Mais comme le père de mon enfant est décédé, mon avocate me dit que ce n'est pas possible.
Pourtant le législateur indique (27.08.2020 réponse du Ministre de la Justice) que la prescription quinquennale vaut pour que les sommes demandées ne soient pas exagérément élevées. Dans notre cas elles ne pourront l'être.
Je ne trouve pas de jurisprudence en la matière. Néanmoins il me semble pouvoir maintenir ma demande. Qu'en pensez-vous ?

1 réponse

Messages postés
16694
Date d'inscription
mardi 31 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
25 janvier 2021
4 592
Bonjour

Petite précision par rapport au texte que vous indiquez
"réponse du Ministère de la justice"
ce n'est donc pas le législateur
En France le législateur c'est le parlement, pas le ministre

La réponse donné par le ministère est donc :
"Les arrérages de pension ne peuvent toutefois pas être réclamés pour la période antérieure à cinq ans avant l'assignation en recherche de paternité"

La question, est donc a quelle date avez vous engagée la recherche de paternité ?

Par ailleurs le ministère conclu
"Il n'apparait pas opportun en conséquence de remettre en cause l'application de la prescription quinquennale en matière de contribution à l'entretien et à l'éducation des enfants"

Donc a priori il n y a pas de raison que cela change, ni qu'il y ai d'exception pour certain cas.
Dossier à la une