Allocation de veuvage

Signaler
-
Messages postés
40422
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 janvier 2021
-
Bonjour, je suis veuve d un retraité de lacarsat .français tunisien.j'ai eu mon livret de famille mars mais a cause de cvd mon marie resté coincer en tunisie dans ce temps-là tomber malade et j a eu mon livret qu après sa mort . Et pour la pension de réversion jusqu a 55ans pour location de veuvage comment je dois faire sil vous plait j'ai pas travail j ai rien es. que je peux avoir un visa
Que je dois faire???

4 réponses

Messages postés
40422
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 janvier 2021
13 226
Bonjour,

Pour pouvoir percevoir l allocation veuvage, il faut vivre sûr le sol français.

Maintenant que vous êtes veuve, vous n avez pas le droit à un visa. Il aurait fallu que votre mari demande un regroupement familial.

Mais vous devriez bénéficier de la retraite de réversion quand vous remplirez les conditions d âge.


Vous n'avez pas 55 ans, donc vous ne pouvez pas obtenir pour le moment la pension de réversion. Et pour obtenir une Allocation Veuvage, il faut résider en France. D'un point de vue de vos droits, les caisses françaises ne peuvent donc rien pour vous actuellement.
Bnj merci pour le renseignement . La j ai51 ans sans travail. Sans enfant.que je dois faire ??? oui je sais que avec le regroupement famail que mon marie fallait le faire . Mais c a cause de CVD corona j'ai eu mon livret de famille que en mars 2020 il est resté en France mon marie un homme âgé malade coincé entunisie mars sa santé de graver il a eu un cancer--des pouments . La j ai vécu des moments pleine chagrin que je dois faire???.?
Messages postés
40422
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 janvier 2021
13 226
Je comprends votre chagrin mais hélas cela ne change rien à votre situation. Dans l'immédiat, vous n'avez droit à rien.
Rien
Vous n'avez aucun droit de venir en France.
Dossier à la une