Mise à jour de ma carrière [Résolu]

Signaler
-
 Hamalia -
Bonjour,
Depuis le 14 janvier je n'ai pas de nouvelles sur un dossier comprenant des bulletins de salaire de 6 ans , depuis 1990 jusqu'à 1996 inclus envoyé à la Carsat de Nantes pour faire une mise à jour de ma carrière.
J'ai adressé plusieurs mails à la Carsat et elle me demande un peu de patience... J'ai 64 ans et souhaite avoir une estimation globale précise sur le montant de ma future retraite et savoir s'il est souhaite de continuer à travailler ou non.
Pouvez vous me recommander un cabinet sérieux afin de faire un bilan retraite sérieux et le présenter à la Carsat? Merci beaucoup pour votre aide.

6 réponses


Le bilan retraite que vous pourriez avoir avec un "cabinet sérieux" ne vaudra rien pour la CARSAT. Aucun cabinet que vous pourriez contacter ne fera mieux que la CARSAT car ce n'est tout simplement pas à eux de s'en occuper. Ils ne feront rien d'autre que regarder votre relevé de carrière, et vérifier avec vous ce qui manque par rapport à vos bulletins de salaire. Les 6 années que vous avez fournies sont manquantes sur votre relevé ou erronées ? Y-a-t-il vraiment quelque chose à corriger ? Des fois des choses n'apparaissent pas sur le relevé de carrière, mais c'est à juste titre, selon les situations. Il serait dommage d'aller payer les sommes que va vous réclamer un "cabinet sérieux" pour faire rien ou juste apprendre qu'il n'y a rien à corriger.
Messages postés
29821
Date d'inscription
mercredi 2 mai 2007
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 octobre 2020
2 688
Bonjour,

Ne connaissant pas de cabinet de conseil en dossier retraite, je ne saurais lequel vous conseiller.

Après la première démarche pourrait être de prendre RDV avec un conseiller Carsat. Même si à l'heure actuelle, il est probable que cela se passe par téléphone, ce qui doit être moins bon qu'un entretien physique. Il faudrait aussi voir pour un RDV avec le Cicas qui se charge des études de dossiers retraite des salariés : https://lannuaire.service-public.fr/pays-de-la-loire/loire-atlantique/cicas-44109-01

Pour la mise à jour de votre dossier, il faut savoir que sont traitées prioritairement les mises à jour associées aux demandes de retraite, les modifications en avance, passent après.

Il existe des outils, comme la feuille Excel proposée par la CFDT pour effectuer une simulation. Mais son utilisation nécessite un peu de connaissances sur les règles de la retraite, et la saisie de l'historique de carrière. Donc cela va dépendre de l'état de votre relevé actuel à la Carsat. Manque t-il seulement ces 6 années, ou y a-t-il d'autres périodes à compléter ? https://www.xn--cfdt-retraits-mhb.fr/21-Du-salaire-annuel-moyen-au-calcul-de-la-pension-de-base (le fichier xls en fin de l'article)

Après, même une fois la mise à jour effectuée par la Carsat, il faudra faire la même chose pour la retraite complémentaire (Agirc-Arrco), pour la prise en compte des points de retraite sur les périodes manquantes.

Pour vous indiquer des pistes, pouvez vous nous donner quelques informations. Né(e)? en 1956 ? combien de trimestres retenus/validés ? des enfants ?

Cdlt

Merci beaucoup pour ces informations qui sont précieuses.
Je suis née le 4 août 1956. Les trimestres validés: 174.
Messages postés
29821
Date d'inscription
mercredi 2 mai 2007
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 octobre 2020
2 688 > Hamalia
C'est un tableau incomplet (comme trop souvent sur le forum pour donner des réponses pertinentes). 174 trimestres, à quelle date exactement ? avec ou sans les 6 années ? d'autres manques ? enfants ? ...

Car la question pouvait laisser penser que vous continuiez à travailler pour manque de trimestres, alors qu'avec ces nouveaux éléments, on peut supposer une situation avec surcote.

Si à 62 ans vous aviez 166 trimestres retenus/validés (née en 1956), les périodes travaillées depuis (en trimestres civils) apportent une surcote à la retraite. Si vous avez travaillé depuis vos 62 ans, jusqu'à aujourd'hui, cela donne 8 trimestres civils, donc une surcote de 8 X 1,25% = +10% sur la retraite de base.

La prise en compte, ou pas des 6 années n'y change rien. Le seul impact sur la retraite de base pourrait être si ces années peuvent intégrer les 25 meilleures années et donc augmenter le Salaire Annuel Moyen, qui sert de référence au calcul de la retraite.
>
Messages postés
29821
Date d'inscription
mercredi 2 mai 2007
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 octobre 2020

Merci beaucoup pour votre réponse si rapide.
J'ai eu mes 166 trimestres mais je continue de travailler. J'attends la mise à jour de mon dossier par la Carsat.J'ai eu 2 filles.
J'ai une estimation de ma retraite: retraite de base, arcco agirc, et ircantec.
Je souhaiterais savoir si la surcote est inclue dans l'estimation de la retraite de base.
Encore un grand merci et bon après-midi.
Cordialement
Hamalia
Messages postés
29821
Date d'inscription
mercredi 2 mai 2007
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 octobre 2020
2 688 > Hamalia
Dans mes souvenirs (et archives) sur le document "Estimation Indicative Globale", la retraite à 63 ans, et les années suivantes, sont calculées avec la surcote.


L'Estimation Indicative Globale tient compte de la surcote s'il y a lieu. Les 6 années manquantes, comme l'a dit jee pee, ne vont très probablement pas modifier le montant de votre retraite. Si à 62 ans vous aviez déjà 166 trimestres, alors vous étiez déjà en surcote dès l'âge légal. Valider 6 années de plus dans ces conditions n'ajoute pas 1 seul trimestre de surcote puisque ce sont les trimestres travaillés à la fois au-delà de 62 ans + au-delà du 166ème trimestre qui constituent la surcote. Hormis si les salaire manquants venaient à faire augmenter la moyenne des 25 meilleures années, il est possible que la recherche attendue et la mise à jour n'apportent rien sur votre retraite de base.
Un grand merci pour ces précieuses informations.
Cordialement
Hamalia
Les 6 années sont manquantes et elles n'ont pas encore été prises en compte.
Un grand merci pour votre aide qui nous est précieuse ainsi que pour votre réactivité. Bien cordialement
Hamalia
Dossier à la une