Barefooting, mes droits. [Résolu]

Signaler
-
Messages postés
366
Date d'inscription
samedi 1 décembre 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
14 septembre 2020
-
Bonjour,

Tout d'abord, il n'y a pas de catégories autres donc je penses que celle ci est la plus adaptée.

Contexte :
Je suis adepte du "barefooting" et je me suis fais refuser l'entrée d'une salle de jeux (Billard) car j'étais pieds nues.
(Je tiens a préciser avant certaines remarques, non ce n'est pas plus sale que de marcher en chaussure bien au contraire)

Question :
Je sais que je peux conduire / me balader en ville pieds nue mais
j'aimerais savoir si un Établissement (Magasin, Restaurant, Bar...) Peut interdire quelqu'un sur sa tenue ? Ou alors obliger le client a avoir une certaine tenue ?
J'ai cru comprendre que les établissements peuvent mettre en place des règlements mais je n'ai trouvé que des règlements sur les employés donc je doute un peu...

Merci d'avance !

5 réponses

Messages postés
79272
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
21 septembre 2020
11 591
,

Quel est le motif qui a été mis en avant pour vous opposer cette interdiction ?
Vous a-t-on produit l'extrait d'un règlement intérieur ou d'un arrêté municipal interdisant d'être pieds nus dans un établissement ou dans un certain type d'établissement ?
Dans un premier temps, il n'y avait aucun motif, seulement le "ça ne se fais pas"...

Lorsque j'ai insisté en parlant de mes droits, ils ont utilisé "la crise du covid" qui par ailleurs se transmet par la salive et non les pieds.

Non, aucuns règlement de présentés
Messages postés
79272
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
21 septembre 2020
11 591 > IchiSama
Donc a priori et selon ce que vous exposez, et sauf si le règlement intérieur, même non présenté, contient une disposition en ce sens, on vous a refusé l'entrée dans un établissement ouvert au public sans raison juridiquement valable.
Vous avez la possibilité d’assigner la direction pour ce motif.
À condition évidemment d'avoir des preuves à soumettre, des témoins neutres, etc.
>
Messages postés
79272
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
21 septembre 2020

Oui mais je ne souhaite pas partir dans ce cas la, je souhaite surtout savoir ce qui est à ma dispositions afin de me protéger / faire valoir mes droits.

Un établissement, peut donc avoir un règlement intérieur pour les clients ?
Et peut interdire certaines tenues ?
Sont t-ils dans l'obligation de me montrer ce dit réglement en cas de refus et / ou puis je leur demander ce dit réglement pour client ?
Messages postés
79272
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
21 septembre 2020
11 591 > IchiSama
" Un établissement, peut donc avoir un règlement intérieur pour les clients ? " : oui.
" Et peut interdire certaines tenues ? " : oui.
" Sont t-ils dans l'obligation de me montrer ce dit réglement en cas de refus et / ou puis je leur demander ce dit réglement pour client ? " : oui.

Il y a aussi la variante d'afficher le panneau "tenue correcte exigée", ce qui laisse alors beaucoup plus de latitude pour accepter ou refuser certains éléments vestimentaires.

Cela dit, il faut être bien conscient des réalités concrètes actuelles : assigner quelqu'un pour un tel motif n'aura une suite judiciaire que dans un temps assez éloigné et les conséquences n'en seront probablement pas révolutionnaires.
>
Messages postés
79272
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
21 septembre 2020

Oui oui je me doute, c'est pour cela que je ne souhaite pas réaliser de poursuites mais connaitre mes droits afin de les faire valloir devant le / les gêrants !

En tout cas je vous remercie grandement ! ^^
Messages postés
366
Date d'inscription
samedi 1 décembre 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
14 septembre 2020
68
On va résumer simplement :

Dans votre espace privé, vous faites ce que vous voulez.
Dans un espace public, vous devez vous conformer aux règles de celui-ci, qu'elles vous plaisent ou non.

Si je me fais mal aux pieds et que je me retourne contre l'établissement ? Je ne penses pas que ce soit une raison suffisante, c'est leur devoir que de maintenir l'établissement propre.

Certes, mais imaginons qu'un serveur casse un verre et que le temps d'aller chercher la balayette, bien sûr vous marchez dessus ...
Ma main à couper que votre réaction sera "Scandale, ils ont laissé du verre par terre !" au lieu de "Je me suis blessée car je ne portais pas de chaussures" ..
Evidemment vous ferez porter le chapeau à l'établissement alors que c'est vous qui aviez une conduite à risque.

Chercher plutôt s'il existe des établissements/lieux publics qui acceptent le barefooting avec toutes les responsabilités que cela implique pour pouvoir laisser vos orteils à l'air libre ... à leurs risques et périls ..
Messages postés
1
Date d'inscription
samedi 15 août 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
15 août 2020

Bon et bien je penses que vous pouvez vous coupez la main, cela dis ce n'est que ma paroles et vos paroles sont encore à coté de ma question qui est : "Est ce qu'un établissement peut interdire l'entrée à quelqu'un selon sa tenue ?" mais je vais tachez de vous répondre.

"vous devez vous conformer aux règles de celui-ci, qu'elles vous plaisent ou non.", ah bon ? Merci de me le rappeler j'avais complétement oublié. Mais ais-je dis le contraire ? ^^ (Une autre extrapolation)

Conduite à risques ? C'est vrai que c'est moi qui ais une conduite à risques...
Expliquez moi, une personne aveugle a un chien guide, celui ci va dans le restaurant, le chien marche sur un morceau de verre, qui est le responsable ? Le propriètaire qui n'avais pas fais attention à son chien en lui mettant des chaussures ?
Ce que je veux dire c'est que oui un accident peut arrivé seulement en aucun cas c'est une "conduite à risque", sinon promener son chien sans chaussure est aussi une conduite à risque ! Et même si ca l'étais ca ne devrait pas, exception des accidents, une personne n'a pas à jeté ses détritus par terre !

Vous extrapollez et passez outre la question avec des remarques inutiles alors que ma question n'est pas :
Ce que je ferais dans le cas ou, l'envie de l'établissement, ce que vous vous pensez...
Mais ce que j'ai le DROIT ou NON !


Seulement vous n'avez pas répondu à ma question contrairement à quelqu'un au dessus qui est au cas ou pour votre information :
" Un établissement, peut donc avoir un règlement intérieur pour les clients ? " : oui.
" Et peut interdire certaines tenues ? " : oui.
" Sont t-ils dans l'obligation de me montrer ce dit réglement en cas de refus et / ou puis je leur demander ce dit réglement pour client ? " : oui.
Messages postés
366
Date d'inscription
samedi 1 décembre 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
14 septembre 2020
68 >
Messages postés
1
Date d'inscription
samedi 15 août 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
15 août 2020

Oui j'avais vu la réponse de BmW et donc ça fait déjà un moment que vous avez les réponses à vos questions ...
Vous parliez de mes remarques inutiles ... mais de votre coté vous donnez l'exemple d'un chien qui se blesse parce qu'il n'a pas de chaussures ...
Un chien n'a pas l'obligation et la nécessité de se chausser contrairement à un humain mais bon ...
Problème résolu pour vous, tant mieux :-)
Messages postés
79272
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
21 septembre 2020
11 591
" Dans un espace public, vous devez vous conformer aux règles de celui-ci, qu'elles vous plaisent ou non. " : mais bien sûr.
Tout à fait !
(Encore qu'il s'agit là plus précisément d'un lieu privé recevant du public).

Encore faut-il que ces règles existent et qu'elles soient formalisées pour être opposables, sinon c'est "à la tête du client".
Tel short est admis, tel autre, très semblable, non ! Pourquoi ?
Tel maillot est admis, tel autre non. Pourquoi ?
Tels veste/coiffure/jupe/corsaire/débardeur/chaussure/tong/ceinture/combinaison de plongée/cuirasse ... sont admis, d'autres non ? .... etc.

Si donc on se place purement sur le plan du droit, quels sont alors les critères objectifs qui permettent de dire que telle tenue est correcte, telle autre non s'ils ne sont pas préalablement formalisées ?

C'est un des principes du droit : la pré-existence des obligations/interdictions.

Apparemment, dans le cas présent, il n'y a aucun règlement écrit et validé, ni même un semblant de principe opposable, uniquement la décision unilatérale et a priori arbitraire d'un seul employé

Et s'ils ont peur qu'en cas de coupure pédicurale leur responsabilité pourrait se voir engagée, ils font signer un décharge.

Le "bon sens" et les principes de "bienséance" ne sont jamais que des notions toutes subjectives, pas réellement encadrées et variables d'un groupe à l'autre, voire d'un individu à l'autre..
Messages postés
366
Date d'inscription
samedi 1 décembre 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
14 septembre 2020
68
Bonjour,

Au-delà de la tenue, il faut avoir un minimum de bon sens aussi ..
Etant pied-nus, vous présentez un risque plus élevé de blessure qu'un quidam en chaussures (en marchant sur un verre cassé, un autre usager qui vous marche dessus, etc...)

Croyez-vous vraiment que l'établissement aurait envie d'être tenu pour responsable et de payer les frais de votre lubie en cas d'accident ? ?
Je ne demande pas "le bon sens" ni même ce que vous pensez de ma soit disant "lubie", qui part ailleurs est un commentaire plutôt déplacer mais mes droits et mes obligations.

Si je me fais mal aux pieds et que je me retourne contre l'établissement ? Je ne penses pas que ce soit une raison suffisante, c'est leur devoir que de maintenir l'établissement propre.
Donc celib vous ils ont le droit de me refuser pour un devoir que eux même n'ont pas tenue ?

Ça me paraît bancale votre histoire, vous avez plus un argumentaire subjectif car l'idée vous dérange. Mais aucuns arguments objectifs.
"Tenue correcte exigee"
Ils ont le droit
Pas envie d'avoir des procès si un serveur vous écrase les doigts de pieds ou que vous vous retournez un ongle dans un tapis..
Ca devient vraiment n'importe quoi..
Bientot le c.... a l'air aussi??
Je penses que votre commentaire est déplacée. Ce n'est pas parce-que vous n'adhèraus pas a cette idée que vous pouvez faire des commentaires aussi désobligeant..

Si un serveur m'écrase le doigt de pieds, avec ou sans chaussures, c'est pareil...
L'ongle pourquoi pas, mais du coup une personne en chaussure qui trébuche a cause du tapis ?

"Tenue correcte exigée" ? C'est a dire ? Qu'elles sont les droits ? Et qu'est ce que "correcte" signifie ?
Car une personne qui rentre avec un fort / faible decolete peux dans ce cas là se faire sortir pour la seule raison de celui ci, si cela ne semble pas "correcte".
> IchiSama
mdr c'est pareil ?? essayez de vous faire transpercer le pied par un talon aiguille... et la même chose protégé par une chaussure... vous verrez que c'est loin d'être le même resultat!
essayez de vous faire écraser le pied par un belle botte de moto.. sans protection... c'est l'hosto direct

alors oui... peut etre que les proprios du retaurant n'ont pas envie de vivre de tels incidents dans leur établissement!
Encore une fois la nature humaine... Je parles d'un cas et on me sort les extremes...

Je ne penses pas qu'un ou une serveuse va se balader en talon aiguille...
Je ne penses pas non plus qu'un serveur ou une serveuse se balade aussi en moto dans un établissement...

C'est vrais les proprios n'ont pas envie que je me fasses rouler dessus par une moto dans leur établissement... --"

Il faut savoir lire / écouter au lieu d'être borné...
Ah et pour "le cul a l'air aussi ? ?"
Je ne suis pas adepte de cette pratique mais rien je l'interdit, la loi interdit seulement de montrer ses parties génitales...
Mais vous extrapolez a l'extrême... Je ne vois pas en quoi marcher pieds nue est mal ou mauvais pour les autres
Dossier à la une