Droit de l'agence immobilière

Signaler
Messages postés
3
Date d'inscription
samedi 18 juillet 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
19 juillet 2020
-
Messages postés
36816
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
1 août 2020
-
Bonjour,
Je suis agent immobilier et j'ai signé un mandat de vente pour une maison. J'ai amené au vendeur un acquéreur proposant une offre au prix (prix maximum du mandat) avec de bonnes conditions financières (accord de sa banque). Le vendeur a refusé de signer l'offre, a attendu la fin du mandat et a vendu lui même sa maison.
Ai-je le droit de réclamer mes honoraires ?

5 réponses

Bonjour,

A partir du moment où votre acheteur a mis une clause suspensive financière c'est à dire l'octroi d'un crédit immobilier pour l'acquisition de ce bien, le vendeur a parfaitement le droit de refuser votre offre !
Un accord de la banque ne veut strictement rien dire car nous avons déjà eu le cas de banque qui change d'avis au dernier moment et n'accorde pas le crédit...

Pour que vous puissiez réclamer des honoraires dans votre cas , c'est que le vendeur à refusé au moment du mandat une offre au prix demandé sans conditions suspensives.( Octroi de crédit, vente du bien des acheteurs etc...)

Et oui le travail d'agent immobilier est un peu étrange , je ne préfère pas dire ce que j'en pense ici, car je vais m'attirer les foudres de gens que j'apprécie, mais on va dire que le problème global à l'heure d'internet et Google de votre métier, c'est le même problème que les métiers qui ne demandent pas de grosses compétences à la base, et qu'en étant un peu débrouille, tous le monde peut le faire...
(A la différence des métiers comme garagiste, médecins, avocat, notaire, plombier etc...)
Je me permets de dire cela car j'ai été dans le même cas que vous, mais j'ai changé de métier il y a quelques années à cause d'Internet, et j'ai du refaire une formation de deux ans...
À l'époque la grande force du métier d'agent immobilier c'était son réseau, aujourd'hui avec internet c'est plus compliqué...

Bonne continuation à vous alexcorp

Cordialement

Olivier
Messages postés
22412
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
1 août 2020
4 798
Bonjour,

Étonnant de voir un AI poser cette question.

1. l'acquéreur en question était-il celui que vous lui aviez présenté ?
2. quel type de mandat aviez-vous signé ?

Cordialement,
Messages postés
3
Date d'inscription
samedi 18 juillet 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
19 juillet 2020

Bonjour,
J'ai signé un mandat exclusif, qui a rompu au bout de trois mois par courrier RAR.
Je ne sais pas encore qui a acheté sa maison. Admettons que ce soit un autre acquéreur que le mien.
Si le mandat était terminé et que l'acquéreur n'est pas celui que vous avez présenté, pour quelles raisons voulez-vous des honoraires?

Excusez moi mais en toute objectivité, le vendeur qui signe un contrat et fait travailler une agence pendant quelques semaines pour s'apercevoir qu'il peut faire la vente lui même au prix sans avoir à payer les honoraires de l'agence, c'est pas une arnaque ?

Je suis dans le métier depuis peu mais admettons que vous soyez a ma place, je vois que finalement votre travail j'en ai rien à foutre et j'attends tranquillement les trois mois pour me libérer du mandat et je remet en vente au même prix, vous prendriez ça comment ?
Messages postés
3
Date d'inscription
samedi 18 juillet 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
19 juillet 2020

Merci Olivier vous résumez très bien ma pensée. Il me semble depuis que je fais ce métier que l'on est complètement dévalorisé, sans aucune considération et qu'on nous prends, pardonnez moi, pour des cons ou des voleurs. bref.

Dans le cas présent, ce n'est même pas la condition suspensive qui pose problème, c'est juste que le vendeur a décidé qu'il pouvait en tirer plus par lui même.
Messages postés
36816
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
1 août 2020
2 438
Salut,

Oui, une fois votre mandat fini. Il faut juste voir si il s'agissait de votre acheteur. Si ça n'est pas le cas, il ne vous doit rien.
Dossier à la une