Coronavirus et cdd saisonniers

Signaler
-
 Paupoux -
Bonjour je me permets de vous contacter car suite a la crise sanitaire . Je travaille dans un magasin de location de ski en station . Évidemment on a fermé ma station 1 mois plus tôt . Mais il reste des inventaires a faire et nettoyer les chaussures de ski etc .Mon employeur m a proposé de terminer mon contrat ce mardi 17 mars à midi au lieu du 31 mars ( sachant que je devais signer un avenant jusque fin avril... Dommage ). Car je suis enceinte et nous estimons lui et moi que me faire cotoyer des collègues et toucher des objets portées par des centaines de clients ne sont vraiment pas de bonnes conditions pour moi Seulement voilà aujourd'hui il me dit au téléphone qu' il ne peut pas me mettre en chômage partiel . Il me propose de prendre mes congés payés jusqu'à la fin du contrat , sauf que je ne suis pas pour perdre mes congés payés . Ou alors autre solution faire une rupture conventionnelle .... Mais là je m'interroge , je pense que je perdrai mes droits aux allocations !!!!! Pouvez vous m'éclairer . Bien à vous .

2 réponses

Messages postés
127
Date d'inscription
mercredi 18 mars 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
24 mars 2020
39
Bonjour,

Les saisonniers ne peuvent prétendre à l'activité partielle que sous certaines conditions.
Elles dépendent notamment de l'organisation du travail et je ne suis pas spécialiste des stations de ski.
Je vous suggère de joindre la DIRECCTE de votre département au 0 806 000 126 afin de vérifier si vous remplissez les conditions ou pas.
Si vous êtes en CDD vous ne pouvez pas conclure de rupture conventionnelle.
En revanche vous pouvez rompre le contrat d'un commun accord avec l'employeur. A ma connaissance cela ne constitue qu'une avancée du terme du contrat et vous ouvre droit à l'assurance chômage. À vérifier auprès de pôle emploi avant de faire quoi que ce soit.
Oui pardon c'est bien une rupture a l'amiable qui m a été proposé et j'ai envoyé un mail à mon conseiller. J'ai visiblement fait les bonnes démarches . Merci pour votre réponse
Dossier à la une