Refuser un courrier de remise en mains propres.....

Signaler
-
Messages postés
6795
Date d'inscription
dimanche 9 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
29 novembre 2021
-
Bonjour,
J'aimerais savoir s'il est tout à fait légal de refuser un courrier de remise en mains propres de la part de son
employeur., s'agissant d'une convocation à un entretien préalable à une sanction disciplinaire et mise à pied
conservatoire pouvant aller jusqu'au licenciement. J'ai précisé que je souhaitais l'envoi par lettre recommandée avec A/R.
Après une absence prolongée pour maladie (3 mois) j'ai refusé un entretien de retour d'absence avec la R.R.H..
Sachant que le jour de ma reprise de travail la Directrice de l'entreprise était venue me trouver pour me poser
quelques questions sur ma santé et me donner son approbation de retour à l'emploi.
J'ai demandé à la directrice quel était le motif de cette convocation ...
Sa réponse : " Pour l'instant il n'y a pas de motif....mais on trouvera "
Je ne sais pas à quelle sauce je vais être mangé...!
Après cet événement j'ai demandé à mon médecin traitant un nouvel arrêt de travail.
D'avance merci pour vos réponses.
Cordialement

3 réponses

Messages postés
6795
Date d'inscription
dimanche 9 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
29 novembre 2021
2 242
Bonjour,

C'est reculer pour mieux sauter..comme indiqué vous recevrez ce courrier en recommandé avec accusé de réception, le résultat sera le même.
Bonjour.
Personne ne peut vous obliger à signer un document "remis en main propre".

Cdt
Messages postés
43615
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
29 novembre 2021
12 218
bonjour,

.(../... sauf, mais ce n'est pas le cas ici, quand il s'agit d'un congé d'un logement émanant d'un bailleur ou d'un locataire.)
cdt.

rien ne vous oblige en effet...mais l'employeur va vous adresser la convocation en LRAR (vous aurez gagné un ou deux jours) et ça risque de conduire à des tensions supplémentaires.
si vous êtes en arrêt maladie, demandez à l'employeur de reporter l'entretien (rien ne l'oblige à le faire).
attention : la notification de la mise à pied ayant précédé l'arrêt maladie, vous ne serez en principe pas indemnisée par la CPAM. Seul espoir : que vous employeur ignore cette disposition méconnue et qu'il n'informe pas la sécu...