Doit-on conserver ses fiches de paies étant retraitée ? [Résolu]

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
mercredi 26 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
26 février 2020
-
 WalkingFred -
Je souhaiterais savoir s’il est nécessaire de conserver ses fiches de paie étant à la retraite, merci par avance de votre réponse

10 réponses

Messages postés
12081
Date d'inscription
dimanche 19 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
25 septembre 2020
5 701
Bonjour,

Il ne coute rien de les garder.
Par contre, il vous sera très difficile (voir impossible) de les récupérer si vous les détruisez.

Gardez-les ad vitam aeternam

CB

ça ne remplacera pas le papier... Encore une fois, si le système s'effondre, vous aurez juste votre clé USB pour pleurer. Dans les années 50, les gens n'apportaient pas une clé USB et on arrivait à calculer des retraites et elles étaient payées, sans électricité. A l'ancienne, à la main, à la plume...Je pense que conserver le papier permet de revenir au point de départ si le pire arrivait. Au fond, c'est un faux débat : qu'est-ce que ça coûte de les garder ? Pourquoi ne pas scanner sa carte d'identité, son Livret de Famille et tendre une clé USB au prochain contrôle de police ? On garde des choses qui ont encore moins d'utilité que 300 fiches de paye et qui prennent sûrement plus de place. Vous pouvez aller sur tous les sites officiels : personne ne recommande ce que vous conseillez, il y a sans doute une raison, même si elle semble échapper à tout le monde.
Messages postés
13517
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
27 septembre 2020
3 717
Vous êtes pénible, vous, avec votre système qui s'effondre...

De toute façon, là n'est pas la question. La clé USB c'est juste pour garder une trace "au cas où" puisque les fiches de paie papier ne lui serviront plus jamais à rien...
Si la clé est détruite ou ne peut plus être relue, cela n'aura strictement aucune importance.
Messages postés
359
Date d'inscription
vendredi 1 février 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
25 septembre 2020
193 >
Messages postés
13517
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
27 septembre 2020

Alors je suis bien d 'accord gt.55!
Une clé , un disque externe , un cloud ...au cas ou et sans la moindre utilité réelle .
PARCEQUE si la maison brûle ou qu'elle soit inondée plus de papiers ,plus rien !
et ...là tout s' effondre :-)

Et pour répondre à Walking fred : c'est très malin de scanner sa carte d 'identité /passeport /permis / carte vitale etc.. de les envoyer dans son propre mail pour pouvoir y accéder de n' importe ou , n'importe quand en cas de problème .
Mais bien sûr,ça ne fonctionne que si on a encore de l' électricité !
>
Messages postés
13517
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
27 septembre 2020

Comme je suis pénible, je vais me retirer gentiment. J'apprécie beaucoup au bout de 2 échanges contradictoires de me faire déjà traiter de pénible par un inconnu. Cela dénote un grand sens constructif, que la distance, évidemment rend courageux. J'en remets une juste en-dessous, et après, promis, je vous fiche la paix avec votre électronique indispensable et vos conseils qui n'engagent que vous.
Sachez cependant que tout le monde n'a pas internet, et quand c'est le cas, tout le monde ne maîtrise pas forcément un "cloud". Vous pensez uniquement par le prisme de votre propre fonctionnement, ce qui est déjà bien égoïste. Si je faisais la même chose, je dirais : "que chacun se débrouille, j'en ai vraiment rien à faire", et je ne viendrais même pas sur ce forum pour tenter d'aider un peu sur un domaine que je connais et que je maîtrise particulièrement bien (je suis formateur en calculs de retraite après un long temps de conseiller retraite). J'ai donc un métier où l'empathie est de mise. ça veut dire : se mettre à la place de l'autre. Je reçois au quotidien des gens qui ne fonctionnent pas comme moi, ni comme vous peut-être, et pourtant il faut faire avec. Quand les gens sont pénibles, par mon prisme, je ne leur dis pas, parce qu'on n'est pas amis, ni au Café du Commerce après 8 verres.
Quand une veuve a oublié de demander sa pension de réversion (elle ne savait pas qu'elle y avait droit parce que son mari est décédé il y a 30 ans et qu'il n'avait jamais pris sa retraite), on étudie la carrière du conjoint décédé comme s'il allait prendre sa retraite demain. Mais on a jeté les bulletins de paye car ça ne peut pas servir à un mort. Vous croyez que le pénible demande à la mamie de 80 ans si elle a pensé à mettre les bulletins de son mari sur un cloud ? C'est un exemple parmi tant d'autres. Cet exemple, je l'ai au moins une fois par mois. Les pensions de réversions calculées sans mise à jour possible sont inférieures à ce qu'elles auraient pu ou dû être.
Et à l'heure actuelle : des SDF, des cas sociaux, des gens qui ne savent pas lire, des migrants, des distraits, des pas organisés, il y en a beaucoup plus que vous n'imaginez, qui ne maîtrisent rien ou si peu. Pour monter des dossiers, on a déjà du mal à avoir un RIB parfois ! Alors ne commençons pas à dire aux gens qu'ils peuvent tout débarrasser juste parce que ça tient sur une clé USB qu'ils perdront en route de toutes façons, ou sur un cloud qu'ils seront incapable de retrouver le moment venu. Faites comme vous voulez, dites ce que vous faites si vous voulez, mais vous ne pouvez pas donner un conseil qui va à l'encontre de ce qui est recommandé officiellement. Quand on est retraité, on peut avoir le sentiment que ça ne servira plus. S'il devait arriver un cas où il y en a besoin (usurpation d'identité, entre autres... ah, oui, on n'y avait pas pensé à celle-là ?), vous pouvez prouver que c'était vous à telle usine à telle époque et non pas une l'autre personne. L'usurpation d'identité, ce n'est pas forcément quelqu'un qui cherche à vous nuire ou à profiter de quelque chose : ça peut être juste un comptable myope un lendemain de cuite qui se trompe d'un chiffre sur votre numéro de sécu à l'embauche, et qui va recopier la même ânerie pendant des années. Ce sera un motif de révision de retraite, si vos cotisations que vous n'aviez pas vérifiées avaient été attribuées à un autre que vous. Ce jour-là, on ne demandera pas où est passé votre cloud mais bien du papier, de l'original, pour voir si l'encre sent bon les années 80.
Vous êtes plus malin que tout le monde, tant mieux pour vous. Moi, je suis juste "pénible" mais j'ai vu tellement de fois ce que ça faisait quand on ne garde pas les documents "sans limitation de durée"... A chaque fois, les gens rétorquent : "oui, mais quelqu'un m'a dit qu'on pouvait les jeter". Fallait pas l'écouter. J'ai vu des centaines de milliers d'euros cumulés se perdre de cette façon-là : en suivant les bons conseils de gens pas si avisés finalement. Je raconte juste mon expérience. Vous dites tous que ça ne servira plus. OK, c'est ce que vous pensez. J'ai vu l'inverse, trop de fois. Et les clés USB existaient déjà, le cloud aussi. Les gens étaient plus responsables avant tout ce qui peut les décharger : internet et les bons conseils qu'on peut y trouver ont fait des dégâts incroyables à ce niveau. Cela relève de la désinformation de masse, et vous y participez d'une certaine manière.
> WalkingFred
+++++
Sur les fiches de paye actuelles figure normalement une mention qui indique des les conserver à vie. Chacun fait ce qu'il veut, mais on conserve sûrement des choses bien plus inutiles. Il faut surtout se dire que personne n'a le double, et que vous seule avez la responsabilité de ce qui vous concerne. Qu'est-ce qui pourrait vous faire regretter de les avoir conservés ? Qu'est-ce qui pourrait vous faire regretter de les avoir jetés ? Si le système s'effondre (scénario catastrophe, bien sûr, le monde est tellement beau...), comment pourrez-vous prouver rapidement que vous avez travaillé à tel endroit, de telle date à telle date pour un salaire de telle somme ? Vous ne semblez pas imaginer la quantité d'informations indispensables qui figurent sur ces petits bouts de papier irremplaçables. Croyez-vous que les entreprises qui vous ont embauchée ne disparaîtront jamais ? Pensez-vous qu'elles aient gardé quelque part une trace de votre passage avec toutes ces informations ? Rien ne les oblige légalement. Alors ce serait étonnant qu'elles l'aient toutes fait. Et si un jour il y avait besoin, vous comprendrez sûrement le regard de celui ou celle qui ne verra en vous qu'une enquiquineuse irresponsable et qui ne se dépêchera pas d'accéder à votre requête (car tous ceux qui auront eu le même geste inconscient feront la queue derrière vous). Quand je vois des personnes âgées qui ont gardé tous leurs talons de chéquiers et tous les calendriers de La Poste (oups, PTT !) depuis les années 70, mais qui se vantent d'avoir bazardé leurs bulletins de paye, je n'y vois qu'un petit geste espiègle, comme un écolier qui met le feu à ses cahiers le 30 juin. Il y a toute votre vie dans ces bulletins de salaire.
Bonjour Walking

Si, comme vous dites, le système devait un jour s'effondrer, je pense que ces "bouts de papiers" n'auraient strictement plus aucune utilité.
Il y a quelques années la Grèce a connu des temps difficiles. Les retraités ont vu leurs pensions très lourdement ponctionnées. Les taxes foncières multipliées par 400%. A l'heure actuelle, ils en subissent encore les conséquences dans leur système de santé très dégradé…

Quant au scénario catastrophe, tout a déjà été pensé, avec les solutions qui s'en suivraient, et ceci au niveau des plus hautes instances internationales. Il est vrai que le monde dans lequel nous vivons laisse interrogatif… avec les graves dérives monétaires, un système qui marche sur la tête, la création illimitée de monnaies sans valeur des banques centrales, la fin prochaine du dollar-roi, la montage colossale des dettes, et j'en passe.

Pour autant, les mieux conseillés et informés ont déjà agi et mis leur patrimoine financier à l'abri au cas où.
> gitane2229
Quand je dis le système s'effondre, ce n'est pas juste pour parler d'une situation comme la Grèce : ils ne sont pas repartis de zéro, ils ont adapté un truc pourri sur quelque chose de pas très sain. Je parle de la disparition de tout un système informatique, de toute une structure. Si l'on voulait repartir de zéro pour arriver à la même chose qu'on a connu, alors il faudra les petits bouts de papier. Si le système de retraite américain était entièrement enfermé dans les 2 tours du World Trade Ceter, il aurait fallu repartir de zéro pour les recalculer. Avec quoi ? Vous me direz qu'il y a sans doute des sauvegardes. Il ne faut pas sous-estimer la capacité de nuisance d'un certain nombre sur la majorité. L'informatique offre du confort, mais aucunement des garanties. Le papier, lui, fonctionne depuis 4000 ans. Les bulletins de salaire sont d'ailleurs toujours sous cette forme, jusqu'à preuve du contraire. J'y vois un lien évident.
> WalkingFred
Je constate que j'ai très mal interprété votre première réponse.
Messages postés
1141
Date d'inscription
mardi 14 août 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
20 août 2020
305
bonjour,

légalement parlant, ça ne sert à rien
si votre retraite à été totalement liquidé par toutes les caisses de retraite c'est que c'est bon. et qu'il n'y a pas de recours possible
Messages postés
359
Date d'inscription
vendredi 1 février 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
25 septembre 2020
193
Bonsoir
Avant votre départ à la retraite , vous avez reçu un relevé de carrière que vous avez validé .
Gardez-le: papier et pdf sur le support de votre choix
cela suffit pour prouver vos gains , vos trimestres validés , votre complémentaire .
Cdlt
Messages postés
13517
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
27 septembre 2020
3 717
Messages postés
13517
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
27 septembre 2020
3 717
Bonjour,

Vous les numérisez au format pdf et vous les conservez sur une clé USB...
Si votre retraite est "liquidée", vous pouvez jeter tous les originaux en papier qui ne vous serviront plus à rien !

Cdt
Si la caisse de retraite s'appercoit d'une erreur au bout de 10 ans....sait on jamais.
Messages postés
13517
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
27 septembre 2020
3 717
Comment et pourquoi s'en apercevrait-elle ?
Une fois que la retraite est liquidée, plus personne ne va s'amuser à refaire les calculs !
>
Messages postés
13517
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
27 septembre 2020

Ben si... justement.
Ce n'est pas à la caisse de s'en apercevoir, c'est à l'assuré de le signaler.
Comment et pourquoi ? L'assuré signale qu'il y a un report manquant, même si c'est longtemps après la liquidation de sa retraite.
Signaler, pas contester. Il fournit les documents nécessaires (des bulletins de salaire en vrai papier) et une révision pourra être effectuée avec rappel sur 5 ans maximum (prescription quinquennale). Evidemment, l'opération ne sera pas prioritaire mais elle est tout à fait faisable et recevable.
Bonjour,
Étant retraité, j'ai détruit mes feuilles de paie il y a quelques années, je n'aurais probablement pas dû, toutefois je précise que quasiment toute ma vie active s'est déroulée dans une des grandes banques nationales, qui doit avoir des archives très anciennes. Mais j'ai conservé les courriers sur papier de reconstitution de carrière et les notifications de mes caisses de retraite.
A la lecture de ce topic, je me suis empressé de faire scanner les documents en question, que je conserve soigneusement, et j'ai enregistré les scans sur mon disque dur, sur deux clés Usb et sur un site extérieur. En espérant que tout cela suffira au cas où...
Cordialement.
Messages postés
9343
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
27 septembre 2020
3 949
En espérant que tout cela suffira au cas où...
Où s'arrête la prudence ?
Où commence la paranoïa ?
Vous avez 2 heures ^^
>
Messages postés
9343
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
27 septembre 2020

C'est une petite parano...
Messages postés
9343
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
27 septembre 2020
3 949
Les bulletins de salaires doivent être conservés jusqu'à la liquidation de la retraite.
Éventuellement 5 ans de plus en prévision d'un contrôle fiscal.
Au delà, c'est inutile, que ce soit sous la forme papier ou numérique
Messages postés
13517
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
27 septembre 2020
3 717
Pour les impôts, c'est 3 ans, pas 5...
Messages postés
9343
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
27 septembre 2020
3 949 >
Messages postés
13517
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
27 septembre 2020

Je sais mais même sans être parano, j'aime bien garder un peu plus, mais 2 ans pas plus ^^
>
Messages postés
13517
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
27 septembre 2020

Les impôts ont 3 ans pour réclamer quelque chose. C'est pourquoi il est recommandé de conserver ses justificatifs de revenus et d'impôts au moins 3 ans. En revanche, si le fisc s'est trompé à votre désavantage, vous avez 5 ans pour le signaler et obtenir un remboursement de trop-perçu. Donc il vaut mieux les conserver au moins 5 ans.
Personnellement, je recommanderais de les garder même un peu plus longtemps : ça peut servir, joint avec des bulletins de salaire (des vrais, en papier, pas une clé USB), à démontrer que le trou de 5 ans dans une carrière est bien un travail pour lequel un employeur véreux n'a pas versé les cotisations. Si vous avez les bulletins + les avis fiscaux indiquant que vous avez bien déclaré cet argent pour lequel des cotisations n'ont pas été versées, alors la caisse de retraite les reportera même si elle n'a rien perçu de cette activité, et votre retraite sera calculée avec les trimestres correspondant.
Si vous avez l'un sans l'autre, ça n'a aucune chance de fonctionner. A l'heure actuelle, malgré internet et toutes les recommandations qui sont faites, des gens arrivent à leurs 62 ans et découvrent au dernier moment que leur premier employeur (ou n'importe quel autre d'ailleurs...) ne les a jamais déclarés. Et là, pas d'avis fiscaux, balancés depuis 35 ans sur les bons conseils d'un tiers, sans doute. Résultat : retraite à 67 ans au lieu de 62... Un cas que j'ai rencontré, rarement, mais si chaque salarié faisant mon métier en a vu autant, alors ça fait beaucoup à la fin.
Un usager du forum un peu plus haut se demandait où s'arrêtait la prudence et où commençait la paranoïa. La prudence, ce serait de s'assurer que cet avis fiscal ne sera plus jamais utile, et ne pas se cantonner aux 5 ans qui sont recommandés sans avoir vérifié en parallèle que les employeurs ou les activités déclarées aient bien été répertoriées sur le relevé de carrière. Ne pas attendre les 62 ans pour se pencher dessus : c'est une démarche à faire tous les ans. Certains y verraient de la paranoïa (ils n'ont jamais frôlé la catastrophe), d'autres une tâche inutile (mais qui prend 1 minute par an). Les plus paresseux disent qu'ils font confiance (et ne sauront donc même pas qu'ils se sont fait avoir). C'est dommage d'avoir à subir quelque chose qu'on aurait pu empêcher facilement.
Dossier à la une