Bonifications militaires non validés par la carsat [Résolu]

Signaler
Messages postés
3
Date d'inscription
vendredi 7 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
10 février 2020
-
didanao
Messages postés
3
Date d'inscription
vendredi 7 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
10 février 2020
-
Bonjour, je suis titulaire d'une pension militaire. Sur ce document figure mes 22 ans de service plus 8 ans de bonifications ce qui fait 30 ans comme indiqué sur le dit document. Je viens de demander mon certificat pour départ en carrière longue dans le civil. La Carsat Montpellier ne prend pas en compte mes années de bonifications. D' après leur information il me manque 2 mois de travail pour bénéficier des 167 trimestres obligatoires. Faut dire que depuis 2 ans je suis en accident de travail consolidé avec une IPP de 12% et une rente trimestrielle. Je n'ai pu reprendre mon travail en raison de mon état mais aussi suite à une lourde opération cardiaque et depuis septembre 2019 je suis en en maladie. J'ai reçu mon relevé de carrière de la caserne de PAU et mes bonifications apparaissent sur ces documents. Merci de bien vouloir m' éclairer je suis un peu perdu. Bien condialement à vous .

2 réponses

Les bonifications acquises dans une caisse de retraite ne font pas partie de la durée cotisée. La CARSAT a dû demander à la caisse militaire une attestation de trimestres cotisés valables dans le cadre d'une retraite anticipée pour carrière longue, et même la caisse militaire ne fait pas figurer les trimestres de bonification comme valables dans ce cadre-là. Ils seront valables à 62 ans, car à 62 ans au Régime Général, il est regardé la durée d'assurance tous régime confondus, et non la durée de cotisation. Pour une retraite anticipée, il ne faut pas perdre de vue que c'est davantage le temps de travail effectif qui compte. Les 8 ans de bonifications ne sont qu'un avantage propre à la caisse de retraite militaire, mais vous ne pouvez pas affirmer que vous avez travaillé 30 ans puisqu'il n'y a "que" 22 ans de services. C'est comme les trimestres pour enfants : ça ne fait pas partie de la durée cotisée, car vous n'avez tout simplement pas versé de cotisation pour ces trimestres-là... Si vous ne remplissez pas les conditions pour une retraite anticipée maintenant, hormis en reprenant votre activité temporairement, sachez que ça ne nuit pas à votre retraite à 62 ans. D'ailleurs, serait-elle vraiment plus intéressante que vos revenus actuels ? Vous êtes loin d'avoir une carrière complète au Régime Général...
didanao
Messages postés
3
Date d'inscription
vendredi 7 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
10 février 2020

Bonjour;
Merci de votre réponse. Toutes ces explications me permettent de bien mieux comprendre mon dossier. J'ai été en accident de travail pendant 2 ans. A l'heure actuelle j'ai été consolidé par le médecin conseil de la CPAM avec 12% et une rente trimestrielle. Je suis reconnu travailleur handicapé CPAM et MDPH. Je n'ai pas repris mon travail car en plus j' 'ai subi il y a 8 mois une très lourde opération cardiaque et à l'heure actuelle je suis en maladie. je suis en contact avec l'assitante sociale de la médecine du travail pour trouver la meilleure solution. Que pensez vous de ma situation?....
Par avance merci encore de votre aide.
Cordialement.
Didier Pagès
Je répète ma question : y-a-t-il un réel intérêt financier à récupérer le plus tôt possible votre retraite du Régime Général par rapport à votre revenu actuel ? Vos IJ actuelles, calculées sur un salaire, sont-elles plus ou moins intéressante qu'une retraite du Régime Général calculée sur la moyenne de vos 25 meilleures années de Régime Général, fortement proratisée puisqu'il y a 22 années effectuées dans une autre caisse ?
didanao
Messages postés
3
Date d'inscription
vendredi 7 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
10 février 2020

Oui effectivement je ne vais pas changer ma situation. Il est préférable que j'attende 62 ans pour pour récupérer ma retraire du Régime Général. Merci encore de tous ces renseignements qui me sont très utiles.
Dossier à la une