Démission CDI

Signaler
Messages postés
2
Date d'inscription
dimanche 2 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
3 février 2020
-
 Paul -
Bonjour,

Je suis actuellement en CDI depuis le 21 décembre 2019, avant cela j'ai été en CDD pendant 18 mois dans la même entreprise avant de signer mon CDI.

Sur mon contrat CDI il n'y à pas de mention "période d'essai"

J'aimerais rompre mon contrat, sachant qu'il n'y a pas de période d'essai, est ce que je peux tout de même rompre mon contrat et pouvoir percevoir les indemnités chômage de mon contrat CDD de 18 mois que j'ai effectué avant de signer le CDI.

En vous remerciant par avance pour vos réponses.

Jérôme

1 réponse

Messages postés
4865
Date d'inscription
jeudi 28 juin 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
9 février 2020
1 393
Bonjour
Il n'y a pas de période d'essai entre un CDD et un CDI. Si vous démissionnez vous n'aurez pas droit aux indemnités de chômage, pas plus que si vous aviez refusé le CDI.
jejelodie57
Messages postés
2
Date d'inscription
dimanche 2 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
3 février 2020

Bonjour,

Merci pour votre réponse.

Même en cas d'abandon de poste il n'est pas possible de percevoir les allocations chômage?

Merci
GKLONE
Messages postés
4865
Date d'inscription
jeudi 28 juin 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
9 février 2020
1 393 > jejelodie57
Messages postés
2
Date d'inscription
dimanche 2 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
3 février 2020

L'abandon de poste ne valide pas les droits au chômage. C'est le licenciement qui le valide. Mais si vous cherchez un peu vous verrez que beaucoup de personnes sont dans la panade après un abandon de poste car finalement leur employeur se contente de leur envoyer des fiches de paie pendant des mois, et tout ce temps elles ne peuvent ni s'inscrire à pôle emploi, ni prendre un nouveau travail.
Essayez plutôt de négocier une rupture conventionnelle.
Sinon cherchez un nouvel emploi puis démissionnez.
> GKLONE
Messages postés
4865
Date d'inscription
jeudi 28 juin 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
9 février 2020

Bonjour,

§ 2 - Sont assimilés à des salariés involontairement privés d'emploi au sens de l'article L. 5422-1 du code du travail, et ont donc également droit à l'allocation d'aide au retour à l'emploi, les salariés dont la cessation du contrat de travail résulte d'un des cas de démission légitime suivants
k) La rupture volontaire du contrat de travail correspondant à une activité entreprise postérieurement à un licenciement, une rupture conventionnelle au sens des articles L. 1237-11 à L. 1237-16 du code du travail, une rupture d'un commun accord du contrat de travail au sens des articles L. 1237-17 à L. 1237-16-14 du code du travail ou à une fin de contrat de travail à durée déterminée n'ayant pas donné lieu à une inscription comme demandeur d'emploi, lorsque cette rupture volontaire intervient au cours ou au terme d'une période n'excédant pas 65 jours travaillés ;
GKLONE
Messages postés
4865
Date d'inscription
jeudi 28 juin 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
9 février 2020
1 393 > Paul
Ça ne marche pas puisque ce n'est pas la fin d'un CDD, mais d'un CDI ayant fait suite au CDD
> GKLONE
Messages postés
4865
Date d'inscription
jeudi 28 juin 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
9 février 2020

Aucun rapport, le CDD ayant été jusqu'à son terme, donnait toute latitude... soit inscription à Pôle emploi sans la prime de précarité, soit signer un autre contrat avec possibilité de le rompre avant les 65 jours.
L'employeur doit fournir l'attestation Pôle emploi attestant la fin du CDD à son terme.
Le fait de l'absence de période d'essai ne concerne que le droit du travail
Dossier à la une