Déduction des frais réels liés à la mise en location

Messages postés
22
Date d'inscription
samedi 9 septembre 2006
Statut
Membre
Dernière intervention
30 novembre 2019
- - Dernière réponse : flocroisic
Messages postés
23920
Date d'inscription
samedi 29 mars 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
8 décembre 2019
- 30 nov. 2019 à 21:27
Bonjour,
J'ai vu qu'on peut déduire certains frais liés à la mise en location d'un bien comme par exemple les frais d'agence ou les diagnostics immobiliers. Jusqu'où peut-on aller dans ce cadre ?
Par exemple :
- frais de déplacement (train, ou péage+essence) lorsqu'il faut se déplacer pour faire visiter un bien loué loin de l'endroit où on habite ?
- frais de déplacement pour réaliser l'état des lieux et remise des clés ?
Merci d'avance.
Afficher la suite 

1 réponse

Messages postés
23920
Date d'inscription
samedi 29 mars 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
8 décembre 2019
11129
0
Merci
Bonjour

Ca ne se deduit pas, c'est évalué forfaitairement pour 20 €.

https://bofip.impots.gouv.fr/bofip/5804-PGP

Extraits :

D. Autres frais de gestion
210

Il s'agit d'une manière générale, des autres frais de gestion supportés par les propriétaires pour l'administration et la gestion de leurs immeubles donnés en location qui ne sont pas couverts par les trois autres catégories mentionnées aux I-A § 30 et suivants, I-B § 60 et suivants et I-C-§ 90 et suivants. Entrent notamment dans cette catégorie, les frais divers supportés par les propriétaires comme :

- les frais de correspondance, de déplacement et de téléphone ;

- les dépenses d'acquisition de matériels, d'outillages, de mobiliers de bureau, d'équipements informatiques et de logiciels ;

- les frais éventuels d'enregistrement des baux et actes de location, dans l'hypothèse où ils sont supportés par le bailleur ;

- les frais de promotion et de publicité ;


2. Déduction pour un montant forfaitaire
240

Les autres frais de gestion (cf. I-D § 210) sont déductibles pour un montant forfaitaire fixé à 20 € par local.

Le montant forfaitaire de 20 € est réputé couvrir l'ensemble des autres frais de gestion non déductibles pour leur montant réel. Dès lors, même si le montant réel de ces autres frais est supérieur à 20 €, le propriétaire ne peut procéder à un complément de déduction, sauf dans les cas indiqués au II-B § 250 et 260.
Commenter la réponse de flocroisic
Dossier à la une