L.A.S.E. a retiré le droit de garde de notre petit fils à ma fille.

-
Bonjour,

Pour des raisons insensées l A.S.E à retiré le droit de garde de Noé à ma fille ( depuis 6 semaines c'est l'enfer) ma fille à fait appel , Noé à( 6 ans) n'a jamais été battu, ni violé ni subit de sévices.

Nous pouvons démontées ce qu'on reproche à ma fille, en attendant que je jugement passe......que pouvons faire pour que ma fille récupère son droit de garde, ma fille s'est seulement battu pour son fils.

Que fait l A.S.E. de l'article 8 des droits de l'homme qui dit que c'est fondamental pour un enfant placer de ne pas rompre le lien familial , c'est le contraire qu'ils font....Ne leurs apprends t-on pas ces articles ? C'est depuis qu'il a eu un changement de référent (septembre 2019)qu'il y a des problèmes. Colmar est une belle ville touristique mais derrière se cache les griffes (pouvoir dominateur et cruel).

Qui peut intervenir auprès de l A.S.E. pour qu’il remette en place la garde ? Ne me dite pas le Conseil Général j y étais 4 fois chacun ouvre son parapluie.....

Je vous remercie d'avoir lu ce mail , veuillez accepté mes salutations Mme ***
Afficher la suite 

2 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
763
Date d'inscription
samedi 16 février 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
9 novembre 2019
171
2
Merci
Bonjour,

Personne ne peut intervenir après la décision du juge des enfants.
Votre fille a fait appel, elle ne peut qu'attendre l'audience.

Le juge lui a expliqué les motifs du placement.
Il appartient donc à votre fille de faire le nécessaire.
Les travailleurs sociaux sont là pour l'aider.

L'idéal serait qu'elle puisse montrer à la Cour d'Appel qu'elle fait son possible pour pouvoir accueillir son fils.

Dire « Merci » 2

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 25271 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de goyave28
0
Merci
Des raisons insensées... lesquelles??? Et le père, il est où ?
Commenter la réponse de Rovie
Dossier à la une