Vente d'un bien après décès usufruitiers

-
Bonjour

par donation de mes parents, je suis nu-propriétaire d'un bien immobilier depuis 10 ans (100% de la nue-propriété)
Au décès de mes 2 parents usufruitiers, j'aurai le bien en pleine-propriété (suite à extinction de leur usufruit) , mais pourrai-je le vendre librement, sans l'accord de mes frères et soeurs ? en quoi pourraient-ils s'y opposer ? Merci
Afficher la suite 

1 réponse

Messages postés
31129
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
19 septembre 2019
10626
0
Merci
mais pourrai-je le vendre librement, sans l'accord de mes frères et soeurs ?
Le vendre librement, mais vos frères et soeurs doivent s'engager à ne pas exercer d'action en réduction à l'encontre de l'acquéreur pour préserver leurs droits dans la "réserve".

Article 924-4 du code civil
Modifié par LOI n°2008-561 du 17 juin 2008 - art. 3
Après discussion préalable des biens du débiteur de l'indemnité en réduction et en cas d'insolvabilité de ce dernier, les héritiers réservataires peuvent exercer l'action en réduction ou revendication contre les tiers détenteurs des immeubles faisant partie des libéralités et aliénés par le gratifié.L'action est exercée de la même manière que contre les gratifiés eux-mêmes et suivant l'ordre des dates des aliénations, en commençant par la plus récente. Elle peut être exercée contre les tiers détenteurs de meubles lorsque l'article 2276 ne peut être invoqué.
Lorsque, au jour de la donation ou postérieurement, le donateur et tous les héritiers réservataires présomptifs ont consenti à l'aliénation du bien donné, aucun héritier réservataire, même né après que le consentement de tous les héritiers intéressés a été recueilli, ne peut exercer l'action contre les tiers détenteurs. S'agissant des biens légués, cette action ne peut plus être exercée lorsque les héritiers réservataires ont consenti à l'aliénation.


Si vous devez vendre, prenez la précaution de prévenir votre notaire afin que ces renonciations de vos frères et soeurs soient obtenues.
Généralement, surgissent des difficultés surtout si l'un d'eux étant décédé entre temps, les neveux ne sont jamais pressés de répondre.
Merci beaucoup de votre réponse très détaillée !
Pouvez-vous juste me préciser pendant combien de temps cette "action en réduction" est-elle possible après le décès du dernier usufruitier ?
condorcet
Messages postés
31129
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
19 septembre 2019
10626 > Pierre-27 -
combien de temps cette "action en réduction" est-elle possible...
Le décès de l'usufruitier n'a rien à voir.
Il ne s'agit que d'une question relative au respect de la "réserve", soit au partage.
Commenter la réponse de condorcet
Dossier à la une