Exonération de l'indemnité de remboursement à l'issue de la 5ème année de vie du [Résolu]

Signaler
-
Messages postés
5477
Date d'inscription
mardi 23 avril 2019
Statut
Modérateur
Dernière intervention
10 août 2020
-
Bonjour,

Les conditions générales de mon crédit immobilier stipulent :
Exonération de l'indemnité de remboursement à l'issue de la 5ème année de vie du prêt ...

Est-ce que cela signifie que je dois attendre 5 ans pour rembourser le prêt par anticipation, sinon je dois payer des indemnités ?

Merci d'avance de votre réponse.
Bien cordialement.
Jeanne Vegrinne

2 réponses

Messages postés
5477
Date d'inscription
mardi 23 avril 2019
Statut
Modérateur
Dernière intervention
10 août 2020
3 266
Bonjour,

Oui, cela semble le cas avec ce que vous indiquez.
Normalement le calcul des indemnités durant les 5 premières années devrait se trouver pas loin

Demandez confirmation à la banque.
Je me demandais si cette clause était légale.
Messages postés
5477
Date d'inscription
mardi 23 avril 2019
Statut
Modérateur
Dernière intervention
10 août 2020
3 266
Non seulement elle est légale, mais elle est à votre avantage. La plupart des prêts comportent une clause prévoyant des indemnités de remboursement anticipé qui sont plafonnées et ce sur toute la durée du prêt et non limitée dans le temps comme vous.

Voir :
Code de la consommation - Article L312-21

https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006069565&idArticle=LEGIARTI000006292462&dateTexte=&categorieLien=cid

Et surtout : Code de la consommation - Article R312-2

L'indemnité éventuellement due par l'emprunteur, prévue à l'article L. 312-21 en cas de remboursement par anticipation, ne peut excéder la valeur d'un semestre d'intérêt sur le capital remboursé au taux moyen du prêt, sans pouvoir dépasser 3 % du capital restant dû avant le remboursement.

https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006069565&idArticle=LEGIARTI000006293027

La seule interrogation pour vous est de savoir si durant les 5 premières années, l'indemnité dû respecte le plafond mis en avant par la dernière loi citée.

Vous empruntez en tant que personne physique ou morale (SCI) ?
Dossier à la une