Procédure mariage

-
Bonjour,

je suis Française d’origine Algérienne je suis Musulmane j’ai 18 ans je suis avec un Marocain que j’ai rencontré à Paris ça fais un an maintenant, il était clandestin.

J’étais mineure qu’en je l’ai rencontré, je suis bien évidemment majeure depuis peu et aujourd’hui il est au Maroc refoulé depuis Octobre dernier voilà, mon intention en vous parlent de ça n’est pas de raconter ma vie j’essaie juste d’avoir les réponses à mes questions.

J’ai été en foyer durant mon enfance... ( )
Je veux me marier avec lui et qu’il vienne en France. Sincèrement nous sommes jeune lui a 24ans et moi 18

Je n’ai aucune idée de la procédure et du temps que ça va prendre en tout cas je suis prête à tout *** et j’espère que vous pourrez m’aider ?

Cordialement
Afficher la suite 

3 réponses

Meilleure réponse
approuvée par Andy31200 le 30 mai 2019
Messages postés
610
Date d'inscription
mardi 23 avril 2019
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 juin 2019
296
4
Merci
Bonjour,

Si vous êtes en France et lui au Maroc, vous n'avez donc pas de preuve de vie commune. Aucune chance de passer les auditions
Ayant été expulsé récemment, au delà de difficulté, ce sera considéré comme un mariage blanc.

Si vous êtes prête à tout, le mieux est d'aller vivre avec lui au Maroc

Dire « Merci » 4

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 21345 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de AN.Banker
2
Merci
bonjour
allez vivre avec lui au Maroc
s'il a été OQTF il ne sera pas accepté ici
prête à tout!!! bien sûr, surtout à vous faire plumer
vous marier ne sert à rien, il n'a pas le logement, pas de travail et déjà une OQTF aux fesses...

et merci de garder pour vous vos précisions religieuses qui n'ont rien à faire ni sur un forum, ni dans un pays laïc

mais sur, le vôtre n'est pas comme ça, il est gentil, etc etc...; il n'hésite même pas à violer les lois des pays étrangers.
Commenter la réponse de Mars
0
Merci
Bonjour, vous avez plusieurs solutions, la plus simples et plus sûr serait de vous marier au Maroc tout en respectant les procédures françaises ( demander certificat de capacité a mariage, publication des bans, audition etc.), puis de transcrire le mariage en France.
Et ensuite il pourra venir en France.

Sinon vous marier en France, un clandestin a le droit de se marier une mairie ne peut pas refuser, tout au plus elle le signale au procureur qui lui seul peut suspendre ou retarder le mariage. Mais ensuite c’est embêtant pour le faire régulariser, se marier au Maroc puis le faire reconnaître en France est plus simple ( ça prend 3 à 7 mois je dirais toute la procédure).
Non, si la mairie soupçonne un mariage blanc elle le signale au procureur de la république qui est le seul à pouvoir suspendre ou empêcher un mariage.
Une mairie n’a absolument aucun droit de refuser le mariage d’un clandestin, seul le procureur le peut. https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F31474

https://www.google.fr/amp/s/amp.lefigaro.fr/flash-actu/2009/06/03/01011-20090603FILWWW00537-il-refuse-de-marier-un-clandestin-condamne.php


Elle peut se marier en France mais le mariage ne régularisa pas la personne, le plus simple et de se marier au Maroc, de faire la transcription en France et de faire les démarches pour avoir un visa. Et la il sera légalement en France.
Toutes ces subtilités de terminologies entre sursis et refus, ne changent rien, puisqu' il n'est plus là.
Une chose est certaine, il n'aura plus de visa pour revenir se marier ici.

Ensuite cette jeune femme sort d'un foyer, mieux vous lui dire de prendre son temps, d'étudier ou de se chercher un emploi, de profiter de sa jeunesse, de se stabiliser, pour ne pas reproduire ce qu'elle a vécu.
On n'est plus au siècle de sa mère et de sa grand mère.
Elle n'a pas besoin de se marier à 18 ans, avec une personne, qui la fera vivre dans des conditions précaires et la mettra enceinte de suite et la plaquera dès qu'il aura sa carte.
Elle demande une réponse juridique et rien d’autre. Un étranger a le droit d’épouser un français, quand au risque de mariage blanc, une enquête aurait beaucoup de mal à le prouver aux vues des éléments donnés ici. Et ce n’est pas sur du tout que le procureur accepte de lancer une enquête ( la mairie normalement n’a pas à savoir si la personne est en situation régulière ou pas).

Le problème est que le mariage d’un clandestin en France ne protège pas d’une expulsion pendant les 3 années qui suivent le mariage. Le mieux est de se marier au Maroc ( en respectant les procédures françaises c’est à dire certificat de capacité à mariage, publication des bans, puis transcription en France) pour pouvoir faire un visa.
rien ne dit qu'il aura un visa, même marié, après une OQTF, surtout s’il n'a pas de logement et pas de travail
toutes ces subtilités pour s'installer en France sont désormais bien connues.
si elle l'aiiiiiiiiiiiiiiiiime et qu'elle est prête à tout, elle va le rejoindre au Maroc, ce n'est pas difficile
elle pourra clamer qu'elle est musulmane en toute tranquillité
Je lui suggère de se marier au Maroc et ensuite de faire toute les procédures de transcription pour qu’il puisse rentrer en France comme conjoint de français, et la il pourra avoir son visa. Je ne parlais pas de faire un visa court séjour pour venir se marier ici, mais de se marier la bas pour ensuite revenir en France comme conjoint de citoyen français.
Commenter la réponse de Tamim
Dossier à la une