SDTC

- - Dernière réponse : dna.factory
Messages postés
18369
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
24 mai 2019
- 17 mai 2019 à 11:24
Bonjour,

Suite à une rupture en période d'essai (délai légal non respecté de la part de l'employeur : 15 jours de délai de prévenance au lieu d'un mois), mon employeur me règle le salaire pour la période qui reste à courir et me dispense de travail jusqu'à la fin de ma période d'essai :
Je fais bien partie des effectifs jusqu'à la fin de ma période d'essai (date de sortie = date de fin de période d'essai de 4 mois)
-Sur le bulletin de paie il y a une erreur : "ancienneté : 3 mois"
-Indemnité RTT calculé sur la base de 3,5 au lieu de 4
-Je suis payée sur 14 mois, or seul le 13e mois a été proratisé or mon contrat dit : Mme X bénéficiera d'un salaire annuel brut de X€, base 14 mois dont deux primes seront versées en juin et novembre correspondant aux versements des 13e et 14e mois brut au prorata du temps de présence
-Je n'ai pas de précision sur le calcul de l'indemnité compensatrice de congés payés ( le calcul ne figure pas en bas du bulletin de salaire)

Mes questions sont les suivantes :
-puis-je faire rectifier l'ancienneté ?
-puis-je demander la rectification du calcul de la base de l'indemnité de RTT ?
-puis-je demander le prorata de mon 14 e mois ?
- puis-je demander des précisions sur le calcul de l'indemnité compensatrice de congés payés ?
Merci d'avance pour vos réponses.

MN Gentil
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Messages postés
18369
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
24 mai 2019
4738
0
Merci
-puis-je demander le prorata de mon 14 e mois ?
Si vous avez travaillé de juin à novembre, période sur laquelle est basée cette prime, oui.

-puis-je demander la rectification du calcul de la base de l'indemnité de RTT ?
Les RTTs étant basés sur la présence, ça me parait pas choquant que vous n'en cumuliez pas à rester chez vous.

Commenter la réponse de dna.factory
Dossier à la une