Détchement fonction publique territoriale

Messages postés
30
Date d'inscription
jeudi 23 juillet 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
9 mai 2019
- - Dernière réponse : BmV
Messages postés
72320
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
25 mai 2019
- 9 mai 2019 à 19:04
Bonjour,
Suite à la réussite dans un concours, je suis passé de la catégorie C à la catégorie B dans la filière surveillance et sécurité. Ce changement de catégorie n'impliquait pas un changement de direction obligatoire puisque des postes étaient disponibles dans ma direction d'origine.

Mon employeur(collectivité territoriale) m'a détaché d'office dans une autre direction (service funéraire).
Le 1er jour j'ai signé mon arrêté, ensuite j'ai pris mon poste dans cette nouvelle direction.

Le soir même en rentrant à la maison, j’étais dans un état critique, mal de tête, ventre, vomissements, délires paranoïaques, tremblement, tension, je n'ai mangé et dormi de la nuit, idées noires. Le funéraire n'est pas pour moi!

Le lendemain j'ai informé la DRH de ma demande de changement d'affectation et de la réintégration de mon ancien poste et ancienne direction en attendant qu'un autre poste en catégorie B se libère dans ma direction, et j'ai informé le responsable du funéraire que je ne donnais pas suite au poste et depuis je n'ai toujours pas de réponse de la drh.

Afin de ne pas être placé en absence injustifiée ou abandon de poste, j'ai contacté mon ancien responsable pour l'informé de la reprise de mon ancien poste.
Je ne sais plus quoi faire, j'hésite à prendre conseil auprès des syndicats sachant qu'ils ont participé à mon enterrement au cimetière !!!!
J'ai encore mal à la tête et au ventre le fait de repenser à ma journée de travail au cimetière.

En 18 ans de service je n'ai jamais eu d'arrêt maladie, mes notations sont parfaites.
De plus les derniers sur la liste des lauréats ont été promus sur des postes au sein de notre ancienne direction, et nous, premiers avons été envoyé au cimetière! Je ne comprends pas et ne sais quoi faire.
Depuis mardi je me retrouve dans une situation compliquée, et la drh ne réagit pas!

Que me conseillez-vous ? Puis je demandé l'annulation de ce détachement et ainsi réintégrer ma direction d'origine? Puis je garder le bénéfice du concours si je réintègre mon ancien poste le temps que la direction me réaffecte? Ont ils le droit de me demander de renoncer à mon concours si je refuse d'intégrer le cimetière?

Cordialement,
Afficher la suite 

Votre réponse

3 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
72320
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
25 mai 2019
5982
1
Merci
" Le détachement est la position du fonctionnaire placé sur sa demande hors de son cadre d'emplois, emploi ou corps d'origine. " : si vous n'avez pas fait la demande d'être déplacé hors de votre cadre d'emploi, a priori cet arrêté est nul.

http://www.cdg47.fr/grh_mobilite_detachement.php

Pour le reste, à vous de voir.



--

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 18791 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de BmV
Messages postés
72320
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
25 mai 2019
5982
0
Merci
" Puis je demandé l'annulation de ce détachement " : ce n'est pas un détachement, c'est une mutation interne au sein d'une même collectivité.
Vous n'êtes pas propriétaire de votre poste.

" j'ai contacté mon ancien responsable pour l'informé de la reprise de mon ancien poste. " : mais vous n'avez aucune autorité de décider vous-même du poste qu'il vous plait d'occuper.
De toute façon, en tant que cadre B, vous n'avez pas vocation à occuper un emploi de cadre C !
Si vous refusez de rejoindre votre nouvelle affectation, ce sera une faute grave passible de sanctions disciplinaires.
D'autant que vous avez signé l'arrêté de mutation/d'affectation auquel vous DEVEZ vous plier.

" Le funéraire n'est pas pour moi! " : a priori, avec votre qualification, on ne vous demandera pas de faire du "funéraire" mais de la "surveillance et sécurité" !

" Ont ils le droit de me demander de renoncer à mon concours si je refuse d'intégrer le cimetière? " : non.
Le concours vous est acquis désormais, puisque vous avez été nommé sur un poste correspondant à la catégorie de ce concours.
Mais si vous négociez un retour à votre affectation antérieure, votre rémunération sera celle d'avant aussi...

En revanche, vous pouvez/devez négocier avec votre hiérarchie afin d'être affecté à un poste qui vous correspond davantage. Mais on ne sera pas obligé de vous donner satisfaction.
Sinon, vous pouvez aussi accepter d'occuper le poste qu'on vous a attribué : il y a parfois de bonnes surprises.

Si vraiment la situation vous déplaît, il reste la solution de postuler dans une autre collectivité à un poste qui serait plus à votre convenance.

Mais en tous cas, à l'heure actuelle et dans l'immédiat, vous n'avez pas d'autre choix que de rejoindre le poste qui vous a été attribué par votre hiérarchie.


--
Commenter la réponse de BmV
Messages postés
30
Date d'inscription
jeudi 23 juillet 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
9 mai 2019
0
Merci
Bonjour et merci pour votre aide.

1-Sur mon arrêté il est noté détachement, en effet en catégorie C, j’appartenais à une autre direction, et là je suis passer dans une autre direction et dans une nouvelle catégorie de C à B.
Actuellement je suis en stage dans mon nouveau poste.


2-De toute façon, en tant que cadre B, vous n'avez pas vocation à occuper un emploi de cadre C !
Si vous refusez de rejoindre votre nouvelle affectation, ce sera une faute grave passible de sanctions disciplinaires. D'autant que vous avez signé l'arrêté de mutation/d'affectation auquel vous DEVEZ vous plier.
2-s'ils veulent sanctionner un agent qui à toujours bien fait son job, ils peuvent, mais cela n'arrangera pas la chose.

3-" Le funéraire n'est pas pour moi! " : a priori, avec votre qualification, on ne vous demandera pas de faire du "funéraire" mais de la "surveillance et sécurité" et police funéraire, .
3-police funéraire, .

4-" Ont ils le droit de me demander de renoncer à mon concours si je refuse d'intégrer le cimetière? " : non.
Le concours vous est acquis désormais, puisque vous avez été nommé sur un poste correspondant à la catégorie de ce concours.
Mais si vous négociez un retour à votre affectation antérieure, votre rémunération sera celle d'avant aussi...
4-oui cela ne me dérange pas, le temps de trouver autre chose.

5-Sinon, vous pouvez aussi accepter d'occuper le poste qu'on vous a attribué : il y a parfois de bonnes surprises.
5- je ne peux pas retourner dans cet endroit, je ne me sens pas bien, ce n'est pas un refus, c'est une impossibilité, il en va de ma santé.

Si vraiment la situation vous déplaît, il reste la solution de postuler dans une autre collectivité à un poste qui serait plus à votre convenance.

6-Mais en tous cas, à l'heure actuelle et dans l'immédiat, vous n'avez pas d'autre choix que de rejoindre le poste qui vous a été attribué par votre hiérarchie.
6-J'ai demandé un rdv avec le srh et drh afin de régler ma situation, je suis en attente d'une réponse.

merci encore
Commenter la réponse de definir
Dossier à la une