Droit de visite pour un grand parent sans lien de sang

- - Dernière réponse : goyave28
Messages postés
415
Date d'inscription
samedi 16 février 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
13 mai 2019
- 30 avril 2019 à 21:37
Bonjour,
J'ai 4 enfants (15 ans, 8 ans, 2 ans et 2mois). Je suis mariée avec le père des deux derniers. Il y a 4 ans j'était en relation avec un homme qui mes 2 plus grands enfants apprécie vraiment. Pendant notre relation, on faisait beaucoup de sortie avec les enfants, histoire qu'ils habituent à leur "futur beau père". Par la suite mes enfants ont connu la mère de cet homme qu'ils appellent mamie. Ils passaient une très grosse partie des vacances chez leur "mamie", même après notre séparation, après que je me sois remarier et aie eu d'autres enfants.
- Il y a 1 an ou 2, mon garçon de 8 ans à commencer à avoir un comportement horrible à l'école (violence sur ces camarades et adultes, menace de se suicider, insultes, caprices, j'en passe et des meilleurs).Quand j'ai demandé à mon fils si il savait ce qu'était le suicide, Il m'a répondu que sa grand mère (la mère de mon ex) le lui avait expliqué ainsi que ce qu'était la mort. Elle lui avait même dit que si j'avait d'autres enfants, je n'aurais plus le temps de m'occuper de lui.
- Et quand il revenait de vacances (de chez elle) il revenait malpolis, surexcité. J'avais l'impression de devoir reprendre toute son éducation à zéro. Je me suis entretenu plusieurs fois avec elle a ce sujet. Sa plus grand réponse était que je suis trop sévères avec mes enfants. J'avais beau essayer de lui expliqué que peut être elle gâtée trop mes enfants ou était trop permissif. Elle ne voulait rien entendre.
Plusieurs fois je l'ai interdit d'aller chez sa "mamie", quand il faisait trop de bêtises ou qu'il avait rendez-vous chez le médecin ou que sa tante le voulait pour les vacances. Et toujours elle m'appelait et me faisait culpabilisé, m'expliquant qu'elle était seul et triste, etc. Alors je cédais.
Il y a plusieurs mois étant accours de punition son comportement à l'école ne s'arrange pas et pire il accumule un retard puisqu'il ne travaille pas. Je l'ai définitivement privée de vacance chez ses mamies (aussi bien ma mère que la mère de mon ex) et d'autres choses jouets, sortie au Mcdo, télé, vélo, etc. Et je me suis entendu avec lui, moins il fera de bêtises et plus vite il récupérera ses affaires.
Comprenez bien que je n'ai jamais interdit à qui que ce soit de venir passer du temps à la maison avec mes enfants. Et que je n'ai pas interdit à plus grande d'aller chez elle. Je lui répéter à plusieurs reprise qu'elle pouvait venir la chercher mais elle semble pas être l'objet de son "obsession".
Elle et son fils m'ont accusé d'être la causes de ses déprécions. Mais je n'ai pas céder. Elle continuait d'envoyé des cartes et des cadeaux à mes enfants, elle leur téléphonais. Mais cela ne lui suffit apparement pas. Donc elle à engagé un avocat et me demande de pouvoir les recevoir à deux reprises pendant l'année, durant les périodes de vacances.
Au vue de son comportement envers moi et mes enfants je ne veux plus qu'elle s'en approche. Je ne veux recevoir d'elle ni lettres, ni carte, ni cadeaux. Je comprends qu'elle a un lien sentimental avec mes enfants mais je trouve son comportement étrange, presque qu'obsessionnel. Que puis-je faire? Peut-elle obtenir légalement un droit de visite et d'hébergement sur mes enfants? Le faite qu'il n'y aucun lien de parenté entre mes enfants et elle joue t-il un rôle? Si le juge lui accorde un droit de visite et que je refuse de lui envoyé mes enfants dans ce cas là qu'est-ce que je risque moi?
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Messages postés
415
Date d'inscription
samedi 16 février 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
13 mai 2019
81
0
Merci
Bonjour,

Elle peut demander, rien ne dit qu'elle obtiendra.

Rapprochez vous d'un avocat.
Un tiers peut engager ce type de procédure, encore faut il que ce soit dans l'intérêt de l'enfant.
Commenter la réponse de goyave28
Dossier à la une