Conditions location d'une maison endommagée

-
Bonjour à tous,

Ce soir, je fais l’entrée des lieux (et signature de bail par la même occasion) d’une maison en location dont l’agence immobilière qui propose la location de la maison l’a également en gestion.

L’ancien locataire a fait des dégâts non négligeables. En plus, de plusieurs mois de loyers impayés, il a occasionné quelques dommages : piscine jamais entretenue donc eau complètement noire, jardin non tondu (avec deux arbres couchés dans le jardin) ainsi qu’une chambre dont une partie du carrelage est bien rouillé. Au dernières nouvelles, le reste de la maison est correcte.

L’ancien locataire a déposé les clés de la maison dans la boite aux lettres de l’agence en début de semaine et n’a jamais répondu à l’agent immobilier pour faire l’état des lieux de sortie.
L’agence va se rendre en début d'après-midi (je dois signer dans la soirée normalement) dans la maison pour faire un état des lieux/un diagnostic (non « officiel » on va dire car l’ancien locataire a quitté la ville et n’a jamais répondu à leurs appels pour y assister).
En plus des dégâts dans la piscine, le jardin et le carrelage rouillé dans une chambre, peut-être que l’agent immobilier va constater, cette après-midi, d’autres dégâts dans la maison (car depuis que le locataire a rendu les clés en début de semaine, personne n’y est retourné donc on ne sait pas à quel point il a pu empirer la situation). Pire encore, peut-être que des dégâts (moteur piscine, fosse septique par exemple) ne seront pas visibles immédiatement et que je m’en apercevrai plus tard une fois que j’aurai loué la maison.

Au regard de cette situation, l’agence va évidemment faire appel à un huissier.

L'agent nous a dit qu’en attendant que l’huissier constate les dégâts dans la piscine et le jardin, il faudra peut-être éviter de toucher au jardin et à la piscine (ça me parait plus que bizarre de signer le bail et l’état des lieux et faire gaffe à ne rien déplacer en entendant qu’un huissier constate…). Cependant, elle n’est pas sûre de ça, peut-être que les photos qu’elle prendra suffiront et qu’on pourra faire notre vie normalement.

Je ne sais pas comment me positionner. Puis-je accepter l’entrée des lieux et signer le bail malgré cette situation ? Si oui, sous quelles conditions (constater les dégâts dans l’état des lieux suffit-il à me protéger ?) ? Dois-je envisager de payer qu’une partie du loyer voire ne pas le payer du tout en attendant qu’il y ait un peu plus d’ordre ? Dois-je carrément décaler l’entrée des lieux (en signant une espèce de « bail conditionnel » qui stipule que je rentrerai dans les lieux si telles et telles choses sont remises en état) ?
En somme, quelle position adopter ?

Enfin, je précise que l'agent m'a dit (oralement) que pisciniste, jardinier etc. allaient remettre tout ça en étant (après mon entrée dans les lieux qui est censée être ce soir donc).

Ps : Je précise que l’agence est réactive et de bonne foi. Compétente je ne sais pas mais de bonne foi oui. Donc, à priori, ils n’essayent pas de me la mettre à l’envers. Ils semblent juste un peu dépassés par la situation.

Bien cordialement
Afficher la suite 

Votre réponse

3 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
9710
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
20 mai 2019
1912
4
Merci
Bonjour,

Les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent !
Vous aurez beau avoir tous les documents signés en main, si les travaux ne se font pas pour une raison ou pour une autre (de bonne foi ou de mauvaise foi), c'est quand même vous qui serez embêté avec tous ces désordres non réparés ! Sans compter tous ceux qui n'ont pas encore été découverts ou révélés.
Certes, vous aurez toutes les billes pour obtenir gain de cause dans ce litige, mais vous risquez tout de même de galérer pendant de très longs mois avant d'y parvenir, sans compter qu'il vous faudra investir par mal de temps, d'argent et d'énergie pour faire valoir vos droits.

Vous êtes certain que le jeu en vaut la chandelle ? A vous de voir...
A votre place j'irais voir ailleurs.

Cdt

Dire « Merci » 4

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 18311 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de gt.55
Messages postés
13942
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
20 mai 2019
4954
1
Merci
Bonjour,
Il y a de sérieux doutes sur la remise en état. Cherchez ailleurs !
Commenter la réponse de anemonedemer
0
Merci
Merci de votre réponse.

J'envisage effectivement de lâcher l'affaire (ou à minima reporter l'entrée des lieux tant que le jardin et la piscine ne sont pas remis en état). Cependant, avant, j'aimerais être informé de ce qui est en mon pouvoir (juridiquement) pour sécuriser la location (càd m'assurer, documents à l'appui, que tout va être remis en état rapidement et sous quelles modalités cela va être fait).

Merci.
Poisson92100
Messages postés
25367
Date d'inscription
samedi 15 novembre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
13 mai 2019
5476 -
L'EDL doit decrire l'état réel
Les travaux à faire doivent être porter ua bail (mais vous avez le risque que l’agence mette des mois à faire- la seule facon d'etre sur est de prévoir par ecrit que vous faite en échange d'une réduction de loyer etou d'un remboursement de facture sur votre prochaine quittance et une agence sérieuse prévoit un 2e EDL une fois les tvx fait)

Soyez sérieux attendez que l'EDL d'huissier soit fait (car en plus s'il y a un nouveau locataire = vous) l'ancien pourra vous accuser des dégradations
Merci de votre réponse.

Je vais prendre aucun risque, je ne signerai rien tant que la piscine et le jardin ne seront pas remis en état.
Commenter la réponse de Sooon
Dossier à la une