Incendie de mon logement en location

- - Dernière réponse :  SABRINAARNAUD - 17 avril 2019 à 13:28
Bonjour,
Victime d'un incendie dans la nuit du 25 au 26 mars 2018 sur la commune de GRIGNON 73200, je suis toujours dans l'attente avec mes enfants de la reconstruction de mon domicile que je loue à l'OPAC de la Savoie.
Qu'elles sont mes droits dans cette situation?
Aucune enquête concernant les causes de l'incendie.
A chaque fois que je téléphone pour connaitre l'avancement de mon dossier, on dois me rappeler et rien.
Je continue à payer mon loyer pour une maison qui n'est plus habitable pour que le bail ne soit pas rompu car nous voulons y retourner.
Je dois aussi payer mon relogement car mon assurance laisse traîner les choses.
L'expert à fixé à 20 mois la prise en charge du relogement sur la base des quittances antérieur au sinistre si le loyer est toujours à payer et aucun remboursement de versé à se jour, de plus l'APL est sur la maison inhabitable et le relogement me reviens plus cher que la maison alors que studio d'urgence de la commune.
L'OPAC de la Savoie n'a encore rien fait ils ont relancé Chambéry pour un maître d'oeuvre alors que ça fais un an que le dossier est ouvert, il m'annonce des délais de trois mois pour les appelles d'offres à respecter avant que quoi que se soit ne soit fait. A quand notre retour dans la maison? personne ne me répond. J'ai enfin la copie du compte rendu de l'expert de mon assurance qui chiffre à 258810.70 € les travaux pour une moitié de maison et garage.
Merci de m'apporter des réponse, cela fais trop longtemps que nous sommes sans réponse et que notre vie est chamboulé, plus de travail de véhicule de maison.... Mais de la chance nous sommes en vie, pourquoi se plaindre...........
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Meilleure réponse
1
Merci
Bonjour
Qu'elles sont mes droits dans cette situation? 
Aucune enquête concernant les causes de l'incendie. 

Vous êtes présumée responsable du sinistre.

Je continue à payer mon loyer pour une maison qui n'est plus habitable pour que le bail ne soit pas rompu car nous voulons y retourner. 
Je dois aussi payer mon relogement car mon assurance laisse traîner les choses. 
L'expert à fixé à 20 mois la prise en charge du relogement sur la base des quittances antérieur au sinistre si le loyer est toujours à payer et aucun remboursement de versé à se jour, de plus l'APL est sur la maison inhabitable et le relogement me reviens plus cher que la maison alors que studio d'urgence de la commune. 

Vous n'avez pas choisi la solution la plus facile pour vous...
Votre assureur paye (ou plutôt va payer) la perte de loyer que subit votre bailleur du fait du sinistre (délai calculé conjointement avec l'expert de l'assureur de votre bailleur); mais il ne paiera pas celui de votre logement de remplacement, quel qu'il soit..
Il vous indemnisera de vos dommages mobiliers, en fonction des montants souscrits par vous et honorera le recours que lui présentera l'assureur du bailleur (y compris les loyers); c'est le montant dont vous faites état (mais qui inclut sans doute votre mobilier - sinon, je ne saisis pas trop l'intérêt de vous en faire part).
Pour votre situation personnelle, compte tenu de votre choix, je ne vois malheureusement pas d'autre alternative que de devoir attendre la fin des travaux de réfection pour réaménager...
Attention aux delais de prescription si vous êtes assuree en van pour vos meubles; verifiez-en le délai sur votre contrat...

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 19503 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

-
Bonjour,
Je vous remercie de votre réponse et d'avoir pris le temps de me répondre.
Je me suis présenté à l'UFC que choisir et consulter un avocat qu'il mon conseillé.
Mes salutations.
Commenter la réponse de Diverker
Dossier à la une