Reprise B2V par Cegedim

Messages postés
1
Date d'inscription
samedi 9 mars 2019
Dernière intervention
9 mars 2019
-
Bonjour

En tant que retraité de l'assurance, j'ai bien reçu (contrairement à d'autres) ma nouvelle carte de tiers payant. Cela étant depuis la reprise effective par CEGEDIM le 01/012019 mon compte bancaire n'a été pas été prélevé des primes de janvier, février et mars 2019. Je suis en attente d'un remboursement de soins de depuis décembre 2018 et l'assurance maladie ne télétransmet plus les décomptes depuis le 01/01/2019 faute d'information de la part de CEGEDIM.
J'ai déjà adressé une lettre recommandée avec A.R au BCAC espace adhérent à Vélizy Villacoublay, bien entendu sans aucune réaction de leur part à ce jour.

Comment peut-on être sûr d'avoir une couverture santé sans en avoir réglé les primes correspondantes ?
Faute d'information je repousse un examen médical (qui se fait sous anesthésie générale) je ne fais pas renouveler une paire de lunette et j'édite (et je garde) les décomptes de l'assurance maladie afin d'obtenir ultérieurement les remboursements correspondants.

A qui doit-on s'adresser pour un retour à la normale du fonctionnement de la mutuelle ? Quand donc ce retour à la normale sera-t-il enfin opérationnel ?

Ce dysfonctionnement dure depuis 3 mois ( en ce qui me concerne) il ne faut pas oublier que l'on se trouve dans le domaine de la santé, faut-il adresser une demande de référé au tribunal ?
Je ne veux pas avoir à faire à un téléconseiller qui ne saura que temporiser et qui de toutes façons n'est en aucun cas responsable de cette situation.

Nous sommes, d'après ce que j'ai pu constater quelques milliers peut-être même des centaines de milliers qui subissons les dysfonctionnements divers et variés consécutlfs à ce transfert de gestion.
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Messages postés
1
Date d'inscription
mardi 12 mars 2019
Dernière intervention
12 mars 2019
0
Merci
Bonjour,
Je rencontre également des difficultés avec le BCAC depuis le transfert de la gestion à Cegedim: pas de remboursement des frais de santé de mon conjoint, pas de réponse à mes courriers RAR, site inaccessible, contacts téléphoniques quasi impossible ou sans réponse concluante.
Pour votre information, j'ai alerté l'ACPR. Ils m'ont répondu que "les informations communiquées pourraient permettre de détecter de mauvaises pratiques commerciales et ainsi être utiles à l'Autorité pour orienter ses actions, notamment de contrôle en matière de protection de la clientèle".
Espérons qu'ils interviennent rapidement...
Cordialement
Commenter la réponse de Hammer1951
Dossier à la une