Avis fiscal [Résolu]

- - Dernière réponse : doris33
Messages postés
39882
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
22 mars 2019
- 25 févr. 2019 à 10:15
Bonjour,
Je suis étudiante en l3 et je compte poursuivre mes études l'année prochaine en France. Je veux demander une bourse et le CROUS parle d'avis fiscale des parents. Mon père est un particulier qui est dans le bâtiment. Comment faire? Merci
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
21416
Date d'inscription
samedi 29 mars 2008
Dernière intervention
26 mars 2019
12678
4
Merci
Bonjour

Il faut fournir l'avis d'imposition de vos parents

Dire « Merci » 4

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 22695 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Phine_1998
Messages postés
1
Date d'inscription
dimanche 24 février 2019
Dernière intervention
25 février 2019
-
Bonjour
Donc à la place de l'avis fiscale, je fourni l'avis d'imposition de mes parents au CROUS ?
Que signifie ce dernier. Svp aidez-moi. Merci
MaxVIL2
Messages postés
465
Date d'inscription
samedi 9 avril 2011
Dernière intervention
24 mars 2019
224 > Phine_1998
Messages postés
1
Date d'inscription
dimanche 24 février 2019
Dernière intervention
25 février 2019
-
L'avis fiscal c'est l'avis d'imposition.
C'est un document délivré par les impôts à l'issue de la déclaration de revenus qui indique le montant des revenus déclarés par vos parents.
Commenter la réponse de flocroisic
Messages postés
39882
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
22 mars 2019
11486
0
Merci
Bonjour,

êtes-vous sûre que vous auriez droit à une bourse ?

http://www.crous-bordeaux.fr/bourses/conditions-generales-dattribution-dune-bourse-de-lenseignement-superieur/

extrait

"CONDITIONS DE NATIONALITÉ

Les bourses sur critères sociaux du ministère de lʼEnseignement supérieur, de la Recherche et de lʼInnovation sont réservées :

aux étudiants français,
aux étudiants andorrans, de formation française, franco-espagnole,
aux étudiants étrangers possédant la nationalité de l’un des États membres de l’Union Européenne ou d’un autre Etat partie à l’Espace économique européen ou de la Confédération suisse à condition de remplir l’une des conditions suivantes:
avoir précédemment occupé un emploi en France, à temps plein ou à temps partiel. L’activité doit être réelle et effective et avoir été exercée en qualité de salarié ou de non salarié.
ou justifier que l’un des parents ou tuteur légal a perçu des revenus en France.- ou attester d’un certain degré d’intégration dans la société française. Le degré d’intégration est apprécié notamment au vu de la durée du séjour (un an minimum), de la scolarité suivie en France ou encore des liens familiaux en France. Cette condition n’est en tout état de cause pas exigée si l’étudiant justifie de 5 ans de résidence régulière ininterrompue en France.
aux étudiants étrangers bénéficiant du statut de réfugié ou apatride, reconnu par l’OFPRA.
aux étudiants étrangers domiciliés en France depuis au moins deux ans et dont le foyer fiscal de rattachement (père ou mère ou tuteur légal) est situé en France depuis au moins deux ans."


Commenter la réponse de doris33
Dossier à la une