37% d'impôt????? [Résolu]

Messages postés
2
Date d'inscription
jeudi 17 janvier 2019
Dernière intervention
17 janvier 2019
- - Dernière réponse : anemonedemer
Messages postés
12095
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Dernière intervention
9 mars 2019
- 18 janv. 2019 à 14:31
Bonjour, il y a 5 ans nous avions fait bâtir notre résidence-principale avec un apport de 50 000€ chacun.
Il y a 4 ans ma compagne a décider de me quitter et nous avons donc mis notre maison à la vente. Nous venons de trouver un potentiel acquéreur, mon ex compagne en a parler à notre notaire afin que les notaires se mettent en relation pour établir le compromis de vente, mais notre notaire a dit (soit disant) à mon ex compagne qu'étant donné qu'elle ne vivait plus depuis 4 ans dans la maison elle devrait s'acquitter d'un impôt de 37% sur sa part... CONCLUSION, elle n'est plus sûre de vouloir vendre car elle veut récupérer sa part entière.
Il est difficile pour moi de garder cette maison car elle m'empêche de refaire ma vie.
Y aurait il une solution pour que il n'y ai pas d'impôt à payer? Et surtout qu'elle est cet impôt?

MERCI POUR VOTRE AIDE
Afficher la suite 

Votre réponse

3 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
25313
Date d'inscription
samedi 15 novembre 2014
Dernière intervention
28 février 2019
5263
2
Merci
Bonjour

ah ah sérieux la ????

lle n'a rien compris (elle est limité intellectuellement ou c'est juste un prétexte de sa part pour bloquer ?)et vous aussi forcément puisque l'infos vient d'elle

Ce n'est pas sa résidence principale donc elle sera taxé sur la PLUS VALUE au taux de 36,3%

Y a t-il plus value

Dire « Merci » 2

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 25373 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

MAS2202
Messages postés
2
Date d'inscription
jeudi 17 janvier 2019
Dernière intervention
17 janvier 2019
-
Le prix de vente de la maison est de 295000€, la valeur de la construction et du terrain est de 220000€ en comptant les frais de notaire; donc pour moi pas d'impôt sur ma part car c ma résidence principale, et pour elle 36.3% de plus value sur sa part car c sa résidence secondaire?

295000€/2=147500€
220000€/2=110000€

différence de 37500€

plus value=37500€x36.3%=13612.5€

pouvez vous me dire si ce raisonnement est bon svp???
Bonjour de mémoire le prix d'achat est hors frais de notaire....

donc sur les 220 000€ il faut déduire les frais de notaire payé sur le terrain au moment de son achat

apres pour le raisonnement en lui meme il me semble cohérent (sauf qu'il vaut retirer les frais de notaire que j'ai mentionné en début de message)
Commenter la réponse de Poisson92100
Messages postés
25313
Date d'inscription
samedi 15 novembre 2014
Dernière intervention
28 février 2019
5263
1
Merci
le prix d'achat du terrian est majoré soit des frais de notaire soit de 7,5% forfaitaire
On ajoute le cout de construction

votre calcul est juste- votre ex gagne 37500 dans l'histoire sur lequel elle devra payer son impôt

Mais dans l'histoire elle récupère bien sa mise plus la plus value nette de pas loin de 24000 (37500-impot)


toute la question pour vous est donc de savoir si elle est juste limité intellectuellement (c'est possible car il faut en tenir une sacré couche pour confondre prix et plus value) auquel cas vous pouvez lui expliquer qu'elle recevra 24000 de PLUS que sa mise ou fait de l'obstruction volontaire et la inutile d'expliquer si elle ne veut pas comprendre !
Commenter la réponse de Poisson92100
Messages postés
9477
Date d'inscription
dimanche 19 janvier 2014
Dernière intervention
8 mars 2019
3837
0
Merci
Bonjour,

elle n'est plus sûre de vouloir vendre car elle veut récupérer sa part entière.
Il est difficile pour moi de garder cette maison car elle m'empêche de refaire ma vie.

Vous lui payez ses impôts.

CB
anemonedemer
Messages postés
12095
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Dernière intervention
9 mars 2019
4320 -
autre option : vente aux enchères judiciaire = moins value pour tous les 2.
Commenter la réponse de hoquei44
Dossier à la une