Revalorisation pension

- - Dernière réponse : zigomar-premier
Messages postés
513
Date d'inscription
lundi 22 octobre 2018
Dernière intervention
22 janvier 2019
- 7 janv. 2019 à 11:42
Bonjour,
Bonjour,
Je suis divorcée depuis 4 ans et j'ai la garde de mes 2 filles (12 et15 ans). Nous avons fait un divorce a l'amiable, et j'ai accepté une petite pension 200 euros pour les 2 enfants.
Au début c'était un WÉ / 2 puis mon ex à déménager à 400km donc les filles y sont allaient pendant les vacances.
J'ai déménager en mai l'année dernière et je me suis pacsé. Nous avons fait le choix de nous installer dans une grande ville pour offrir les opportunités scolaires aux filles.
Mon ex m'annonce qu'il veut faire une revision de pension car je suis pacsé. Il refuse de me parler de ses démarches. Je n'ai jamais rien demandée, aucune valorisation de pension depuis 4 ans, j'ai payé des école privé sans rien demandé, j'assure la moitié des trajets et je paye la moitié des trajets pour qu'elles partent en vacances chez leurs père sans rien demandé.
Que dois je faire? Faut il que je fasse une démarche de mon côté ? Dois je attendre ses démarches ? Faut il que je vois un avocat?
Merci pour votre réponse
Cordialement
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Messages postés
513
Date d'inscription
lundi 22 octobre 2018
Dernière intervention
22 janvier 2019
75
0
Merci
c'est tres simple:

seul les jugement sont contraignant ! donc comprenez que, tant que vous ne passez pas devant le juge personne (ni vous ni lui) n'est obligé de quoi que ce soit.

cela étant, davant la perspective de passer devant le JAF, il est important de comprendre que certains comportements sont moins bon que d'autres (ie, un pere qui ne paye rien de lui meme justifie implicitement la pension)

donc:

1° indépendament de ses démarches, saisissez le juge (JAF)
2° demandez officiellement la garde des enfants (cela ne posera pas trop de probleme vu votre dossier) ainsi qu'une pension (autour de 10% de ses revenus) en plus du partages des frais (inscriptions à l'école, frais des activités, etc)
3° demandez, retro-activement, le partage des frais pour les 5 dernieres année (inscriptions scolaire entre autres)

le "nouveau" conjoint sera pris en compte pour diviser vos charges (il est coherent qu'il assume la moitié de vos charge commune) rien de plus. il (ce nouveau conjoint) n'a aucune obligation de payer pour les enfants.


ne tardez pas, un passage devant le JAF (dans votre cas) sera facile et rapide.
courage
si vous n'agissez pas vous encouragez implicitement son action (inaction)
Commenter la réponse de zigomar-premier
Dossier à la une