Indivison : quote-part de chaque concubins achat [Résolu]

sunsunsi
Messages postés
9
Date d'inscription
mardi 16 janvier 2018
Dernière intervention
19 mai 2018
- 15 mai 2018 à 16:30 - Dernière réponse : sunsunsi
Messages postés
9
Date d'inscription
mardi 16 janvier 2018
Dernière intervention
19 mai 2018
- 17 mai 2018 à 11:58
Bonjour,

Nous sommes actuellement en train d'acheter une maison et la redaction de l'acte definitif est en cours mais nous n'arrivons pas à comprendre comment est établie notre quote-part.

Nous avons partagé l'apport pour le crédit en 50/50
Nous payerons nos mensualités crédit en 50/50

En revanche la partie travaux va être renuméré 100% par l'un de nous.
L'autre n'apportera aucun financement en plus.

Le notaire nous a mis 50 50 pour les parts et a juste notifié dans l'acte que l'un de nous va financer avec ses fonds propres x euros dans les travaux....

L'explication : c'est comme ceci parce que le credit ne mentionne pas les travaux (c'est normal, pourquoi intégrer les travaux dans le crédit si ce n'est que pour payer des intérêts inutiles alors que l'un de nous a les fonds nécessaires....).

Comment auriez-vous fait ? Qu'auriez-vous accepté en quote part dans cette situation ?
Pour nous il était normal que celui qui investi un peu plus à une plus grande quote part (legere...ca fait 3% de difference les travaux inclus). On a tout faux ?

La peur aussi est que le jour de la revente chacun récupère sa part à 50 50 et que celui qui a financé les travaux soit biaisé.

Merci d'avance pour votre aide et vos retours
Afficher la suite 

Votre réponse

7 réponses

Meilleure réponse
Ulpien1
Messages postés
2643
Date d'inscription
vendredi 2 mars 2018
Dernière intervention
14 novembre 2018
- 15 mai 2018 à 17:28
1
Merci
Bonjour
Votre notaire a raison. Dès lors qu'il est indiqué dans l'acte l'apport de deniers propres destinés à effectuer des travaux après acquisition du bien, cela suffit pour procéder à une liquidation de cette indivision hors communauté , cet apport ne pouvant pas être incorporé dans le prix de vente.
Il s'agira donc d'une créance d'un indivisaire envers l'autre et non d'une quote-part de propriété.

Merci Ulpien1 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 13990 internautes ce mois-ci

Commenter la réponse de Ulpien1
Meilleure réponse
Ulpien1
Messages postés
2643
Date d'inscription
vendredi 2 mars 2018
Dernière intervention
14 novembre 2018
- Modifié par Ulpien1 le 16/05/2018 à 17:48
1
Merci
Bonjour
Votre acte authentique va indiquer que l'un de vous va financer des travaux avec des deniers propres pour un montant de......C'est déjà une précision qui fait foi jusqu'à inscription de faux. C'est autre chose qu'une reconnaissance de dettes!
Lorsque les travaux auront été réalisés, et seulement à ce moment-là,vous irez chez le notaire pour faire un acte de reconnaissance par lequel le concubin qui n'a rien financé de ces travaux, reconnait que son alter égo a bien réalisé et régler les travaux, ainsi qu'il est prévu dans l'acte authentique d'acquisition , et ce pour un montant de ......
Ainsi, la reconnaissance de votre participation sera "encadrée dans du béton".

Merci Ulpien1 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 13990 internautes ce mois-ci

sunsunsi
Messages postés
9
Date d'inscription
mardi 16 janvier 2018
Dernière intervention
19 mai 2018
- 17 mai 2018 à 11:52
Ah super merci beaucoup c'est LE détail qui me manquait
Je ne savais pas dans quel ordre commencer les choses pour regulariser tout ceci, merci =)
Commenter la réponse de Ulpien1
sunsunsi
Messages postés
9
Date d'inscription
mardi 16 janvier 2018
Dernière intervention
19 mai 2018
- 15 mai 2018 à 23:08
0
Merci
Merci beaucoup pour votre confirmation =)
Commenter la réponse de sunsunsi
sunsunsi
Messages postés
9
Date d'inscription
mardi 16 janvier 2018
Dernière intervention
19 mai 2018
- Modifié par sunsunsi le 16/05/2018 à 15:31
0
Merci
Je rebondis sur la créance.

On nous dit que l'un doit établir une reconnaissance de dette à l'autre.
Juridiquement, entre concubins, est-ce que cette lettre serait reconnu ?
Je pensais tenir un cahier des dépenses/recettes pour la partie immobilier et un autre pour la partie mobilier.

Est-ce que le fait de tenir un cahier de dépenses/recettes manuscrit peut être également recevable en cas de séparation ?

J'ai l'air assez pointilleuse, mais je me dis qu'à commencer quelques chose, autant bien le faire dès le départ.

Merci d'avance pour vos conseils =)
condorcet
Messages postés
28081
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Dernière intervention
14 novembre 2018
- 16 mai 2018 à 17:55
Est-ce que le fait de tenir un cahier de dépenses/recettes manuscrit peut être également recevable en cas de séparation ?
Précaution supplémentaire.
Tant qu'à tenir les comptes, faites faire toutes les factures à votre nom avec indication des n° et date du chèque, conservez les talons de vos chéquiers, vos relevés de compte ad vitam aeternam.
Surtout en cas de succession vous auriez beaucoup de difficultés avec les héritiers.
Excusez-moi d'être "pointilleux", mais sur ce forum on en voit de toutes couleurs.
sunsunsi
Messages postés
9
Date d'inscription
mardi 16 janvier 2018
Dernière intervention
19 mai 2018
- 17 mai 2018 à 11:58
Pour le coup, je ne suis pas si pointilleuse alors :D Je comprends tout a fait votre dernière phrase et c'est pour cela que je souhaite m'organiser correctement dès le debut de l'achat.
Effectivement les talons, tickets de caisses relevés de comptes, tout va être gardé en plus de ce livre pour les dépenses maisons. Pourvu que la maison ne brule pas :D
Merci beaucoup pour vos conseils ! *pouce en l'air*
Commenter la réponse de sunsunsi
Dossier à la une