Humanis/AGIRC : dossier "en calcul" depuis 2 mois [Résolu]

Evariste06 3 Messages postés mercredi 11 avril 2018Date d'inscription 28 avril 2018 Dernière intervention - 11 avril 2018 à 08:47 - Dernière réponse : Evariste06 3 Messages postés mercredi 11 avril 2018Date d'inscription 28 avril 2018 Dernière intervention
- 28 avril 2018 à 10:31
Bonjour,

Je suis en retraite depuis le 1er janvier dernier.

J'ai communiqué à Humanis mon avis de retraite CNAV en décembre dernier, après les avoir prévenus en septembre dernier de mon intention de prendre ma retraite au 1er janvier.

J'ai reçu mi-février (3 mois plus tard...) une demande de documents complémentaires à laquelle j'ai répondu par retour de courrier.
Il a fallu des semaines pour que le site WEB affiche que plus aucun document ne m'était demandé.

Mes versements ARRCO viennent de commencer avec 4 mois de retard, mais je n'ai aucune nouvelle de ceux relatifs à l'AGIRC, ceux-ci étant toujours "en calcul".

Est-ce qu'Humanis a un délai légal maximum pour traiter les dossiers ?
Est-ce qu'il faut que j'assigne Humanis au tribunal pour obtenir mon dû dans des délais raisonnables ?

Merci d'avance !

Cordialement,
Evariste
Afficher la suite 

Votre réponse

3 réponses

GroupeHumanis 112 Messages postés jeudi 30 janvier 2014Date d'inscriptionIntervenant certifié CCMStatut 11 juillet 2018 Dernière intervention - 12 avril 2018 à 16:15
0
Merci
Bonjour Evariste06,
Nous prenons connaissance de votre commentaire et regrettons ces délais de traitement. Nous vous proposons de faire un point de la situation de votre dossier (partie AGIRC) avec le service concerné. Pourriez-vous nous transmettre par mail (à medias.sociaux@humanis.com) vos informations personnelles (nom, prénom, numéro de sécurité sociale) ? N'oubliez pas de nous rappeler votre pseudo pour faciliter le traitement de votre demande. Nous vous remercions et vous souhaitons une agréable journée.
Commenter la réponse de GroupeHumanis
Evariste06 3 Messages postés mercredi 11 avril 2018Date d'inscription 28 avril 2018 Dernière intervention - 23 avril 2018 à 17:44
0
Merci
Je pensais alimenter rapidement ce sujet en annonçant son dénouement, mais cela n'est pas possible à ce jour. Mais les choses semblent se débloquer progressivement.

J'avais répondu dans l'heure à l'équipe "medias sociaux" d'Humanis qui a donné un "coup de pouce" à mon dossier.

Le 18/4, j'ai eu l'information comme quoi celui-ci était bouclé et que je recevrais rapidement des courriers "par voie postale" m'informant du décompte et des paiements à venir.
J'ai noté les excuses d'Humanis m'expliquant "que ce n'était pas normal".

A ce jour, je n'ai reçu ni courrier par voie postale, ni virement. Mais le contenu desdits courriers a fini par apparaitre sur le site AGIRC/ARRCO.
Qui sait ? Peut-être que je recevrai quand même ma retraite de janvier avant le 1er mai.

Je note au passage avec beaucoup d'amusement que les caisses de retraite sont très fortes pour appliquer des pénalités lors qu'une entreprise paye sa cotisation avec quelques jours de retard, mais que verser une pension de retraite avec 5 mois de retard n'est accompagné que par des excuses.

Je reviendrai alimenter ce sujet quand je recevrai les fameux courriers sous forme papier et quand je commencerai à percevoir ma retraite de janvier dernier, histoire que ceux qui prennent leur retraite puissent anticiper sur d'éventuels problèmes de trésorerie.
Commenter la réponse de Evariste06
Evariste06 3 Messages postés mercredi 11 avril 2018Date d'inscription 28 avril 2018 Dernière intervention - Modifié par Evariste06 le 28/04/2018 à 10:32
0
Merci
Une fois de plus, il fallait être (très) patient.

Je viens de recevoir les courriers annoncées. Datés du 17, ils ont été expédiés le 24 et sont arrivés ce matin.

Et même le virement de rattrapage des mois de janvier à avril est apparu ce matin sur mon compte, alors que je m'étais fait à l'idée que celui-ci n'arriverait qu'au début du mois de mai.

Le sujet est donc clos pour moi.

Merci à l'équipe "réseaux sociaux" d'Humanis d'avoir décoincé mon dossier car j'ai l'impression qu'il aurait pu rester assez longtemps en souffrance sans leur intervention.
Commenter la réponse de Evariste06
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une